ALOÏS

Origine de l'auteur : La France

Après trente-cinq années de journalisme je n’ai su me résoudre à cesser d’écrire. Mais cette fois en m’attaquant à des romans de pure fiction. J’y ai mis aussi bien des souvenirs personnels de contrées visitées que des recherches approfondies de documentation pour rendre le récit plus réaliste et un zeste d’imagination. Après une demi douzaine de nouvelles j’ai commencé une saga "Chemins d’aventures" à raison d’environ un tome par an : T1 "SOS EAU POTABLE" - T2 "LE SECRET DU FIGUIER" - T3 "SENTEURS DE MANGUE" - T4 "APPRENTI MALGRÉ LUI" - T5 "FERMIERS EN AFRIQUE DU SUD" - T6 "LE MANOIR DE MELBOURNE" - T7 "L’ODYSSÉE DE ILANE" ...


    Edition999 vous présente sa page : En attente

Edition999 rencontre ALOÏS

Comment écrivez-vous ?
D’abord dans la tête. Élaboration mentale de la trame générale et conception détaillée de chaque scène (“Ce qui bien se conçoit…”). Ensuite transcription explicite, sur ordinateur, de cette création virtuelle. Nombreuses et parfois longues interruptions pour vérifier la cohérence des séquences et de leur enchaînement, l’exactitude de tout ce qui rend le récit vraisemblable (lieux, dates, distances). Plus tard, plusieurs relectures grammaticales et orthographiques.
Pourquoi écrivez-vous ?
Par besoin vital. Et aussi pour partager avec des lecteurs mes découvertes, mes impressions, mes émotions.
D’où vous vient votre passion d’écrire ?
D’un prof d’histoire-géo qui, juste avant le bac, m’a fait découvrir le premier livre de Dominique LAPIERRE : “Un dollar les mille kilomètres”.
Comment vous vient le sujet d’une nouvelle ou d’un roman ?
J’aimerais le comprendre…Cela reste mystérieux. Sans doute sous l’effet d’influences multiples (vécu, lectures, films, voyages) qui tout à coup imposent un sujet comme une évidence.
Quels sont vos écrivains préférés ?
Paul ELUARD, Jules VERNE, Jean D’ORMESSON, Dominique LAPIERRE, Dan BROWN, et quelques autres….
LE LIVRE que vous emmèneriez sur une île déserte
L’œuvre de BAUDELAIRE
Quel est votre mot préféré ?
Partage
Quelle est votre drogue favorite ?
Les voyages
Si Dieu existe, qu’aimeriez-vous, après votre mort, l’entendre vous dire ?
Qu’il se taise.
Pensez-vous que les critiques apportent à l’écrivain ?
Au mieux elles aident à s’améliorer. Au pire elles attestent qu’on a été lu.
Pourquoi avez-vous choisi de publier sur Edition999 ?
Pour la possibilité précieuse d’être mis gratuitement à la disposition de tout un chacun sans passer par les contraintes (notamment financières) des éditeurs classiques.
Avez-vous des projets en cours ?
Heureusement ! Mais rien encore sur le papier (pardon : sur l’écran).
Si vous désirez ajouter quelques mots aux lecteurs qui vont vous lire. C’est ici et maintenant.
Je m’efforce de construire mes romans à base de séquences aussi visuelles et vraisemblables que possible. J’aimerais que le lecteur suive le récit comme s’il regardait un film ou une série télévisée. Je n’apprécie guère les histoires où les personnages se rendent d’un bout à l’autre du monde en deux heures, sans avoir besoin de visa ni de bagages. Pour être crédible à mes yeux, un roman doit coller à la réalité de tout près. Ou bien on verse dans la poésie ou la science-fiction. Pourquoi pas ?

Bibliographie de ALOÏS