Libérez vos mots, lisez sans limite ! Publiez et découvrez gratuitement

Oh pieu ! Oh pieu !

Oh pieu !

Alfred Anchetain (Auteur)

Nombre de pages en A4 : 139

Version publiée le 28 décembre 2023

Les statistiques du livre

6656 lecteurs ont feuilleté le livre

3956 lecteurs ont inclus ce livre dans leur bibliothèque.

Evaluer le livre "Oh pieu ! "

8 votes

Note Moyenne

4/5 sur 8 votants

Thème : Littérature Erotique (Interdit aux moins de 18 ans)

class="titre-article erotique">Le plus de Alfred Anchetain

Edition999 : Bonjour Madame… Serizy ! Le Docteur Anchetain… Il n’est pas là ?
Béryl Serizy : Non, il travaille beaucoup. Sur la suite de mon histoire.
Edition999 : Dites-moi, cette petite culotte rouge, c'est la vôtre ? Vous dites avoir quelques poils ? Là, elle est rasée.
Béryl Serizy : Vous êtes très observateur ! … C’est Chloé.
Edition999 : Elle a été gentille avec vous ?
Béryl Serizy : Je vous la présente ? Attention à votre cœur !
Edition999 : « Oh pieu ! » pourquoi ce titre ?
Béryl Serizy : C’est Anchetain qui a dit « Oh ! » quand il a lu mon texte.
  

La quatrième de couverture

Béryl rentre des obsèques de Mickael. Dans la voiture, grave conflit avec Hortense, jalouse de Sherine, la tôlière de Paris, demi-nue lors de la cérémonie.
Le Labo est en ébullition, malgré son directeur, latino de grande taille. Béryl n’a pas trop de son intelligence... et du reste, pour calmer l’inquiétude de ses proches. Elle donne de sa personne, plus qu’elle ne voudrait. Dure contrainte pour cette fille attachée aux valeurs bourgeoises.


AVERTISSEMENT : des scènes ou des propos peuvent heurter la sensibilité des lecteurs

La première page

Hortense et moi parcourons, l’une derrière l’autre, sans parler, la centaine de mètres qui nous séparent de mon entrée. Je mets mon Vigik sur le parlophone, pousse la porte. Je la fais passer et lui demande :
– Pourquoi tu t’énerves avec Sherine ? Cela fait beau temps que je ne vais plus à Paris.
Nous montons, à pied, les trois étages. Nous entrons dans l’appart’ et je demande :
– Tu veux boire quelque chose ?
Elle se jette sur moi et m’embrasse à la vampire. Elle me suce jusqu’au sang, ou presque. Je me dégage :
– T’es dingue ! Ça va pas la tête !
Je fais habituellement plus intello, mais elle m’a prise de court. Elle réplique :
– Tu me prends pour une c… ou quoi ? Tu ne vas plus à Paris ? Elle était là ! Avec deux m… dont l’un te faisait de l’œil. Tu lui as parlé. Vous vous connaissez !
– Et alors ? … Tu n’as jamais vu un homme me regarder ? C’est pénible… ou touchant !
Elle se jette à nouveau sur moi. Bisou baveux, langue au max. Elle me lâche et dit :
– T’as couché avec les deux, ça se voyait comme le trou au milieu du visage !
– Toi, au moins, tu dis ce que tu penses !

Biographie de Alfred Anchetain

Ambassadeur Edition999

Je suis arrivé à la retraite. J’avais publié un certain nombre d’ouvrages sérieux chez des éditeurs classiques, et j’ai voulu changer de cadre, avec des nouvelles érotiques. Je les ai fait lire à mon entourage. Silence total ! J’étais désespéré, car je m’étais beaucoup investi, et les écrire...

Lire son interview

Autres(s) parution(s) de l'auteur

Nu et froid

Nu et froid

Vous êtes seul à Paris, en plein mois d’août, vous êtes adepte du naturisme et vous voulez voir de jolies filles nues. Il y a beaucoup de solutions. En principe. Pas toutes bonnes. Faites preuve d’initiative, d’obstination, d’esprit monastique et emmenez (…)

2023

Deux veuves, sur le même

Deux veuves, sur le même

"Mickael finit par mourir. Les problèmes commencent. La vie secrète de Béryl éclate, tout se sait. Chacun se venge. Même les copines, au lit. Au travail, ce n’est pas la joie. Quelques espoirs avec le nouveau directeur"

2023

L'orchestre chair

L’orchestre chair

Troisième volet de la recherche du Docteur Anchetain sur « Comment une femme retire-t-elle sa culotte en public ? » Après maints échecs, notre bon médecin est au désespoir, craignant ne jamais avoir de réponse. La Providence veille : un orchestre de (…)

2023

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

Dans le même rayon : Littérature Erotique

Niamh O’Brien

Fred et Thomas ont quitté la Brèche. Mingan, le Gardien, au service de l’Autorité, les a conduits dans un monde bien différent de celui qu’ils connaissaient. Leur séjour dans la Brèche avait été des grandes vacances, elles étaient bel et bien terminées, la (…)

Ma rencontre avec Elle

Aussi surprenant soit-il certaine rencontre peuvent changer notre destin. Mais cette fois-ci cette rencontre était du moins des plus sensuels. Je ne la connaissais pas encore, mais son charme m’avait atteint : ce qui s’en suivra sera des plus surprenants, (…)

La possédée de la Saône

Mes mains étaient deux lionnes tournantes aux abords de leur proie tremblante et tressautante, mes doigts mimaient les pattes avant qui s’avançaient en griffant le sol, puis, la gueule qui s’ouvrait en rugissant. Les félines tournoyaient en se rapprochant (…)