2716 ebooks gratuits

3534 avis

1060 auteurs

Edition999
L'association de lecture et publication gratuites

Je suis nue, attache moi (2020)

Alfred Anchetain (Auteur)

Nombre de pages : 65

Les statistiques du livre


3130 Lectures

4.2 /5 sur 10 votants

4917 visites

Evaluer le livre


Ajouter une critique

Thème : Littérature Erotique

( Version du 17 juillet 2020 )

Avertissement : des scènes ou des propos peuvent heurter la sensibilité des lecteurs

 Le mot de Alfred Anchetain pour Je suis nue, attache moi

Je suis nue, attache moi

Après le succès d’Enlève le haut ; pour le bas, j’arrive, j’ai voulu poursuivre sur le bondage. Ces histoires sont toutes racontées par la victime, qui décrit, avec tous les détails, sans pudeur, ce qu’elle ressent. Des femmes, qui n’ont pas froid aux yeux, découvrent le plaisir d’être attachée, et la relation très intense avec l’autre que cela provoque.
Quelques nouvelles très courtes présentent des instants de vie. Une jeune fille provoque un copain timide… mais qui bientôt ne l’est plus. Une autre se venge adroitement de son violeur. Lassée d’un copain moqueur, une (presque) gamine se lance dans un quiproquo qui tourne mal. Deux copines tentent un bondage japonais auprès d’un maître, qui n’hésite pas. Bref, de la variété.
Trois autres nouvelles, plus longues, reprennent des classiques, et les racontent à leur manière.Une jeune femme veut revivre Histoire d’O, mais les temps ont bien changé. Ana, l’héroïne des 50 nuances de Grey, montre du poing à Christian et vit une relation d’égal à égal. Quant à James Bond, il n’est plus très frais à son retour de Corée du Nord, et l’agent M. le remet en forme pour ses belles.
Ces histoires sont toutes optimistes, aucune ne tourne au drame… mais cela n’empêche pas les surprises, nombreuses.

 Quatrième de couverture :

J’aime le sexe, mais je suis lassée des garçons, ils ne sont pas créatifs. J’ai imaginé autre chose : me faire attacher, nue, sur un lit, par un garçon que je ne connais pas trop, pour avoir peur et ne pas savoir ce qu’il fera. J’ai tout organisé. J’ai acheté sur Internet une corde de 8 mètres, en chanvre, très douce, pour faire du bondage. J’ai choisi Bertrand, un copain de classe (on est en terminale techno et on a 18 ans, tous les deux). J’avais flirté avec lui, mais pas couché.
Ce jour-là, il était chez moi, nous avions une rédac’. On n’avançait pas car on n’avait pas d’idées. On était fin mai et il faisait très chaud.
Nous sommes à ma table de travail, devant le lit, près de la fenêtre. Je lui dis : « Je te laisse, je vais aux toilettes ». Il ne m’entend pas, tellement il réfléchit. Je me déshabille dans la salle de bain, et je reviens sans rien sur moi. Il n’a pas bougé, il écrit assez vite sur sa feuille. C’est bien. Je suis ravie qu’il fasse le travail pour nous deux. Il a droit à une récompense !

 Analyse du sens avec l'optimisation automatisée des mots clés

Dans la thématique de ce texte, le corps, le physique, occupent une place particulière. D'une façon plus précise, l'analyse des thèmes généraux de ce texte indique une prédominance des thèmes suivants : «image de soi», «participation», «jugement et valeurs», «raisonnement», «intelligence et mémoire», «identité», «sentiments» et «famille».  

  Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

Biographie de Alfred Anchetain

" Je suis, en principe, un auteur sérieux, ancien chercheur scientifique (à la retraite). Je me suis beaucoup amusé à écrire ces nouvelles, érotiques comme « Enlève le haut ; pour le bas, j’arrive » et politique, avec « Sosso, un ver informationnel ». J’espère que ces textes vous ouvriront… d’autres... "

 Titre honorifique : Ambassadeur francophone d’Edition999

 Lire son interview avec Edition999

Consultez la page Alfred Anchetain d'Edition999

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

 En relation avec Je suis nue, attache moi