La plateforme gratuite de diffusion littéraire

Nu et froid

Alfred Anchetain (Auteur)

Nombre de pages en A4 : 8

Version publiée le 17 septembre 2023

Les statistiques du livre

3683 lecteurs ont feuilleté le livre

1929 lecteurs ont inclus ce livre dans leur bibliothèque.

Note Moyenne : 2.6/5 sur 5 votants

Evaluer le livre


Thème : Littérature Erotique (Interdit aux moins de 18 ans)

Version publiée le 17 septembre 2023

🖋️ La quatrième de couverture

"Vous êtes seul à Paris, en plein mois d’août, vous êtes adepte du naturisme et vous voulez voir de jolies filles nues.
Il y a beaucoup de solutions. En principe. Pas toutes bonnes.
Faites preuve d’initiative, d’obstination, d’esprit monastique et emmenez une bouillote."


AVERTISSEMENT : des scènes ou des propos peuvent heurter la sensibilité des lecteurs

🗏 La première page

– Alors, Docteur, cette histoire de petite culotte, c’est fini ?
– Le sujet était mince. Je n’ai plus trop à dire.
– Vous arrêtez la recherche scientifique ! Vous étiez si bien parti, c’est dommage. Cet hiver, vous allez faire quoi ?
– Béryl, la recherche, quand un thème vous tient, il ne vous lâche pas. Vous savez que je fais du VTT. Or, il se trouve que, depuis très longtemps, je passe devant un camping naturiste. Ce n’est pas que je le cherche spécifiquement, mais il est en haut d’une côte appelée par mes collègues « la montée des culs-nus ». Elle est très réputée.
– Plein de belles filles en récompense ?
– Ne riez pas, je ne les ai jamais vues. Les vététistes veulent des challenges, et cette côte est redoutable, 25 % à certains endroits et surtout des cailloux qui affleurent, une vraie… catastrophe. Je l’ai longtemps montée d’une seule traite, sans aucune aide. Mais, l’âge venant, j’ai acheté un vélo électrique…
– Argument, argument ! Ceux qui montaient le Ventoux s’en plaignent. Le sommet est plein de vieilles dames, alors qu’avant il n’y avait que les purs, les vrais !
– Ne croyez pas ça, l’aide du moteur ne rend pas la chose simple. Ces vélos, si vous mettez trop de puissance, ont tendance à se cabrer. C’est la chute assurée. Les cailloux entraînent des rebonds et il faut être assez acrobate pour y arriver.
– Aux culs nus ! Elles vous accueillent les bras ouverts, et le reste aussi…

🎤 Le plus de Alfred Anchetain

📽 Edition999 rencontre Alfred Anchetain

Edition999 : Docteur Anchetain, vous nous livrez encore un interview de Béryl Serizy sur le nudisme, le quatrième. Vous avez de l’imagination.
Alfred Anchetain : Non, absolument aucune. Je raconte les histoires telles qu’elles me sont arrivées. Avec la surprise que j’ai eue.
Edition999 : Comment vous expliquez cela ?
Alfred Anchetain : Je n’en sais rien. Une multitude de facteurs. Le nudisme n’est plus en vogue. Les jeunes ont peur de leur physique. Se montrer tout nu face aux autres, c’est courir un risque.
Edition999 : Au contraire, très excitant. Savoir si on va être accepté…
Alfred Anchetain : Je vous ai dit. En Grèce, cet homo m’a dragué. Il m’a décomplexé, alors que, vraiment, à mon âge, je ne suis pas l’Apollon du Belvédère.
Edition999 : Votre référence absolue.
Alfred Anchetain : Avec une particule, ça fait plus noble… On ne peut pas dire que je sois beau. À Maillol, personne n’a ouvert des yeux effarés.
Edition999 : Là, dans votre quatrième histoire, il n’y avait plus d’yeux du tout. Ou un seul…
Alfred Anchetain : Grande surprise. Un homme habillé m’a regardé comme une bête curieuse. Dans un camp de naturiste. Je n’aurais pas dû…
Edition999 : … Être à poil. Les vraies valeurs se perdent.
Alfred Anchetain : J’avais l’impression d’être un Robinson nu, sans Vendredi, à moins de trente kilomètres de Paris. Dans un lieu étiqueté naturiste, avec un très beau site Internet.
Edition999 : Vous aviez froid ?
Alfred Anchetain : Pas du tout. Même pas frais. J’étais ravi. Dans la forêt, marchant tranquillement comme Adam au Paradis…
Edition999 : En sachant que vous étiez nu.
Alfred Anchetain : J’avais mangé la pomme. Sans Eve, malheureusement.  

⚠️ Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

Biographie de Alfred Anchetain

🎓 Ambassadeur Edition999

Je suis arrivé à la retraite. J’avais publié un certain nombre d’ouvrages sérieux chez des éditeurs classiques, et j’ai voulu changer de cadre, avec des nouvelles érotiques. Je les ai fait lire à mon entourage. Silence total ! J’étais désespéré, car je m’étais beaucoup investi, et les écrire...

🎙️ Lire son interview

📖 Autres(s) parution(s) de l'auteur

Oh pieu !

Oh pieu !

Béryl rentre des obsèques pour Mickael. Grave conflit avec Hortense, sa maîtresse, jalouse de Sherine, la tôlière de Paris, demi-nue lors de la cérémonie. Gestion difficile. Le Labo est en ébullition, malgré son directeur, latino coriace de belle taille. (...)

2023

Deux veuves, sur le même

Deux veuves, sur le même

"Mickael finit par mourir. Les problèmes commencent. La vie secrète de Béryl éclate, tout se sait. Chacun se venge. Même les copines, au lit. Au travail, ce n’est pas la joie. Quelques espoirs avec le nouveau directeur"

2023

L'orchestre chair

L’orchestre chair

Troisième volet de la recherche du Docteur Anchetain sur « Comment une femme retire-t-elle sa culotte en public ? » Après maints échecs, notre bon médecin est au désespoir, craignant ne jamais avoir de réponse. La Providence veille : un orchestre de (...)

2023

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

 Dans le même rayon : Littérature Erotique

Adorables aiguières

Il adore sortir et faire la fête avec ses charmantes amies. D’autant plus que celles-ci possèdent une particularité des plus émoustillantes. Elles mouillent, mais c’est fou ce qu’elles peuvent mouiller, c’est fou comme elles mouillent, car elles sont (...)

Maria - Séraphin

Maria est une fille délurée, un peu spéciale, un peu sorcière, son truc, ce sont les garçons. Ce jour-là, le temps était à l’orage, il faisait trop chaud, trop lourd, Maria était énervée, elle voulut marcher un peu, faire un tour, s’aérer.

L’invitée

Un jeune couple, une vieille amie, le bon cocktail