L’éveil de Claire - Ou l’émancipation d’une jeune femme trop sage (2019)

Michel CANAL (Auteur)

Nombre de pages : 308

Avis (6)

13 votes

Notre vidéo pour lire facilement sur Ipad

Thème : Littérature Erotique (-18)

Avertissement : des scènes ou des propos peuvent heurter la sensibilité des lecteurs

 Le mot de Michel CANAL pour L’éveil de Claire - Ou l’émancipation d’une jeune femme trop sage

L’éveil de Claire

Je n’ai pas la prétention d’être un écrivain. Seulement un auteur qui a eu envie, en relatant une aventure singulière qui fut une gageure, de rendre hommage à cette jeune femme promise à un brillant avenir et disparue trop tôt.

Quelle jeune femme que l’engrenage éducation, réussite scolaire et professionnelle a maintenue éloignée de la sexualité n’aurait pas envie de s’émanciper le moment venu ?
Professeur d’histoire à la Réunion, Claire appartient à cette nouvelle génération de femmes qui souhaitent exister pour elles-mêmes et plus seulement à travers l’autre. Brillantes, diplômées, ambitieuses, elles s’organisent pour être indépendantes financièrement et pour que soit reconnue leur valeur. Elles veulent aussi réussir leur vie de femme.
Dans L’éveil de Claire - Ou l’émancipation d’une jeune femme trop sage, vous découvrirez quel procédé singulier elle a privilégié pour y parvenir.

ISBN : 978-1530616206  

Quatrième de couverture :

Ce samedi de mai à Saint-Denis de la Réunion, le ciel est d’un bleu azur sans aucun nuage sur le nord de l’île, et le soleil bientôt au zénith. Dans un service de l’Etat où chacun s’affaire à ranger tout ce qui doit l’être, c’est le moment que choisit un importun pour appeler le chef de service. Lui aussi fait place nette sur son bureau. Le clignotement de sa ligne téléphonique interrompt le cours de sa pensée. Persuadé que l’importun qui l’appelle à cette heure limite sur sa ligne directe est un familier, il décroche et se manifeste par un "Oui !" bref et énergique.

 Analyse du sens avec l'assistant personnel à la rédaction Cordial

D'une façon plus précise, l'analyse des thèmes généraux de ce texte indique une prédominance des thèmes suivants : «image de soi», «ordre», «âges de la vie», «intelligence et mémoire», «identité», «participation», «connaissance, vérité» et «existence».  

 Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

Découvrez Michel CANAL :

La France  est à l'honneur avec l'auteur francophone Michel CANAL

 Lire son interview avec Edition999

Vos commentaires

  • Le 29 novembre à 21:13, par Thalia Remmil En réponse à : L’éveil de Claire - Ou l’émancipation d’une jeune femme trop sage

    Un très beau roman érotique et une histoire d’amour en filigranne ce qui rajoute une note bien agréable à l’érotisme traité ici sans aucune vulgarité. On trouve dans les lignes de l’auteur un mélange sensuel tout en finesse, beaucoup de tendresse et d’amour. Ce roman est écrit dans un style maitrisé, structuré et les scènes de sexe y sont décrites de manière à laisser libre cours à l’imagination... Merci pour ce moment d’évasion auprès de la diabolique Claire. Thalia

    Répondre à ce message

  • Le 30 novembre à 15:00, par CANAL En réponse à : L’éveil de Claire - Ou l’émancipation d’une jeune femme trop sage

    Merci, chère Thalia Remmil, pour ce commentaire qui me fait d’autant plus chaud au coeur qu’il est le premier... et d’une lectrice.
    Oui, vous avez parfaitement analysé, une très belle histoire d’amour, beaucoup de respect. Encore oui, Claire était diabolique, malgré (ou peut-être en raison de) son éducation formatée façon grande bourgeoisie. Mais à presque 24 ans pour s’émanciper, n’avait-elle pas un retard évident à rattrapper ?

    Répondre à ce message

  • Le 1er décembre à 17:32, par VAY Céline En réponse à : L’éveil de Claire - Ou l’émancipation d’une jeune femme trop sage

    Apprendre à être femme... On pourrait penser que là est le principal attrait du livre...
    Et si l’on entendait nous aussi la voix de l’homme, qui murmure, susurre, rassure, s’efforce de cacher qu’il tremble, n’avoue pas ses faiblesses. Dévasté sans oser le montrer, l’ingénue est follement libre, l’apprivoiser sans la perdre, avoir peur d’être celui qui aime le plus. Chercher à se persuader du contraire, et prendre peur quand le don de soi de l’être aimé devient total, sans compromission. Le corps devient de trop, chercher à se rejoindre dans l’ultime, comme une dernière épreuve.

    Une dernière preuve.

    Tout simplement d’amour et de sa peur : il se dit souvent que l’amour se meurt.

    Répondre à ce message

  • Le 2 décembre à 20:08, par CANAL En réponse à : L’éveil de Claire - Ou l’émancipation d’une jeune femme trop sage

    Ah, chère Céline qui a le mieux analysé à la fois la personnalité de l’auteur et celle de Claire, qui d’autre que toi aurait pu exprimer aussi finement l’âme de leur histoire, bien singulière et assurément une gageure, l’amour qui n’ose s’avouer mais qui va inéluctablement s’imposer comme une évidence.

    Oui, le fil conducteur de cette histoire est bien la détermination de Claire et la liberté avec lesquelles elle mène son émancipation, entraînant son amant vers la rencontre qu’il sait déterminante.

    Merci pour ta visite sur ce roman que tu connais si bien et une fois encore, pour ton hommage à cette ingénue follement libre qui, à travers sa propre émancipation, pensait aussi à toutes les femmes qui se cherchent, qui doivent lutter pour leurs droits.

    Avec toute mon amitié.

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre à 16:52, par Michèle CHABERT En réponse à : L’éveil de Claire - Ou l’émancipation d’une jeune femme trop sage

    "Un flot d’érostisme à l’état pur qui, pour une fois, ne réduit pas l’homme à l’état de phalus écervelé ! Tout en matière d’excitation et de sexe est évoqué dans un style agréable à lire et pas trop cru. Vous avez su aller loin dans la description de l’escalade du plaisir sans déboucher sur des déviances, ce qui n’est pas aisé. Bravo et grand merci pour ce partage. "... Cela m’a fait rire d’aller pêcher sur MBS ce premier commentaire de ton roman qui a plus quatre ans ;-) . Je ne te connaissais pas encore, et nous nous vouvoyions... Depuis, et après avoir lu de nombreuses oeuvres de la catégorie rose (que j’ai fini par bouder, d’ailleurs), j’ajouterai que cela devient rare de proposer une image non dégradante de la femme, une vision empreinte de respect. Je n’aime pas cette nouvelle mode de la performance à outrance, cette mise au défi qui tend à confondre liberté sexuelle et perversité, érotisme et pornographie, séduction et vulgarité. Je te souhaite, à toi et à Claire, de belle rencontres au travers du nouveau lectorat d’edition999. Je t’embrasse. Michèle

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre à 18:01, par Michèle CHABERT En réponse à : L’éveil de Claire - Ou l’émancipation d’une jeune femme trop sage

    Ce journal est telle une relecture de "l’éveil de Claire" avec une voix of, la sienne. Cette voix nous éclaire sur ses sentiments et son désir de plaire, ajoutant une dimension supplémentaire à son vœu d’initiation au plaisir. Une lecture très agréable en dépit de désirs qui diffèrent des miens. Mais même si je n’ai pas pu m’identifier à Claire, j’ai aimé découvrir cette femme amoureuse et déterminée. Je loue également la justesse, la fluidité et la concision de ta plume. Tu as su ne pas sombrer dans la vulgarité et éviter les lieux communs que tu n’as qu’effleurés, puis contournés avec élégance. En dépit des apparences très trompeuses, je sais que la littérature érotique est un art difficile. Un exercice dont tu t’es très bien sorti. Merci pour le partage de ce souvenir cher à ton cœur. Ce fut un immense plaisir, vraiment. Bises amicales. Michèle

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message



  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.