Libérez vos mots, lisez sans limite ! Publiez et découvrez gratuitement

Accueil > Littérature Erotique > Errements et sentiments

Errements et sentiments

Errements et sentiments

Rodolphe Vecco (Auteur)

Nombre de pages en A4 : 78

Version publiée le 12 février 2023

Les statistiques du livre

3945 lecteurs ont feuilleté le livre

2463 lecteurs ont inclus ce livre dans leur bibliothèque.

Note Moyenne : 5/5 sur 7 votants

Evaluer le livre


Thème : Littérature Erotique (Interdit aux moins de 18 ans)

Version publiée le 12 février 2023

La quatrième de couverture

Justine et William, jeunes trentenaires mariés depuis peu, forment un couple particulièrement uni. Elle, ancienne mannequin, est une femme particulièrement séduisante et parfaitement consciente de sa beauté. Lui, ancien photographe, plutôt bel homme, est follement amoureux de sa femme.
Sur l’impulsion de Justine, qui aime les vieilles pierres, ils décident un jour de partir en croisière en Méditerranée à la découverte des sites archéologiques de la Grèce antique. Mais le voyage ne se déroulera pas tout à fait comme ils l’avaient imaginés et les rencontres qu’il feront à bord bouleverseront leurs petites vies tranquilles. Résisteront-ils aux tentations ? Sauront-ils éviter les écueils de l’infidélité ? C’est tout le défi qu’ils vont se lancer.


AVERTISSEMENT : des scènes ou des propos peuvent heurter la sensibilité des lecteurs

La première page

Justine : Ma vie d’avant
Le récit qui va suivre retrace un épisode peu banal et pour le moins inattendu de notre vie en couple qui n’allait pas manquer d’avoir des répercussions sur notre relation amoureuse et plus généralement sur notre vision de l’acte sexuel. Mais commençons par le commencement.
Je m’appelle Justine, un joli prénom que j’adorais lorsque j’étais enfant, mais avec lequel je pris un peu de distance à l’adolescence quand mes études de Lettres classiques me conduisirent à ouvrir un ouvrage du marquis de Sade, Justine ou les Malheurs de la vertu, dans lequel l’héroïne subit à longueur de pages les agressions d’hommes pervers et sadiques qui ne songent qu’à abuser d’elle de toutes les manières possibles. Mes parents avaient-ils lu l’ouvrage avant de me donner ce prénom ? J’imagine que non !
Je grandis dans une famille aisée ; mon père avait une bonne situation dans l’import-export et nous habitions les beaux quartiers de Paris. Je fis de brillantes études classiques qui auraient dû tout naturellement me mener au professorat. Mais les hasards de la vie en décidèrent autrement lorsqu’un jour, je décidai de répondre à une petite annonce dans un journal qui recherchait des modèles féminins pour des photos de mode. Ne nous leurrons pas, l’étudiante sérieuse et travailleuse que j’étais, n’en était pas moins consciente de sa plastique : j’avais une jolie frimousse, de longs cheveux noirs, une poitrine bien formée, de longues et belles jambes, bref un corps parfait et les regards des hommes me le confirmaient.
A peine âgée de vingt ans, je fus admise et j’entrai avec bonheur dans le milieu très fermé du mannequinat, abandonnant mes études au grand désespoir de mes parents qui craignait que tout cela me menât dans une impasse. Je fus mannequin cinq années durant, avant de finalement rejoindre une maison de prêt-à-porter.
Du côté de ma vie affective, ce fut un peu le désert durant mon adolescence. Trop prise par mes études, trop sérieuse, je sortais peu et j’avais donc peu d’occasions de faire des rencontres. J’eus bien un flirt par-ci, par-là, mais sans plus. Mon métier de mannequin me donna beaucoup plus d’opportunités et je connus dans cette période un homme avec lequel je découvris mes premiers émois de femme. Mais s’il me plaisait bien physiquement, je ne pouvais supporter les façons hautaines et machistes de cet homme, pour qui je n’étais qu’une fille parmi tant d’autres.
Enfin, peu après je rencontrais William avec lequel je connus enfin le vrai amour. C’était un très bel homme, grand, distingué, animé de belles manières – d’ailleurs il plut tout de suite à mes parents – et il était d’une grande gentillesse. Il me fit découvrir avec beaucoup de tact et de délicatesse les plaisirs de l’amour, moi qui n’avais eu jusqu’alors que des rapports sexuels sans intérêt et c’est dans ses bras que je connus mon premier véritable orgasme.
Tout naturellement, je tombai follement amoureuse de lui et un an et demi plus tard, nous étions mari et femme.

  

Biographie de Rodolphe Vecco

Lecteur assidu de biographies, d’histoire, mais aussi de romans, j’ai eu envie, mais bien tardivement, de me mettre à l’écriture. Créer des personnages et leur faire vivre des situations amusantes, scabreuses ou excitantes m’amuse et me stimule infiniment. Je m’identifie à eux, comme le fait je...

Autres(s) parution(s) de l'auteur

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

Dans le même rayon : Littérature Erotique

BARNABE

Quand on a la chance de croiser quelqu’un qui aime le sexe pour le sexe.

When I Stop Loving You

Érotisme. Cindy est responsable de la sécurité dans un éros-center. Il y a peu de temps encore, elle était hôtesse de plaisir. Aujourd’hui, elle se rappelle son passé, son adolescence saccagée, ses mésaventures avec des garçons indignes. Elle pense à (…)

L’employée de caisse et Mr. Gilbert

Ce texte peut ou ne peut pas être le goût des choses de la vie... La narratrice, Nathalie, rencontre Mr. Gilbert et sa vie va changer... Elle est étudiante, elle exerce un emploi, et si elle a parfois des idées biscornues, son petit ami Christian a du mal (…)