Libérez vos mots, lisez sans limite ! Publiez et découvrez gratuitement

Accueil > Fantastique > La maison des Feux Follets : première partie

La maison des Feux Follets : première partie La maison des Feux Follets : première partie

La maison des Feux Follets : première partie

Ludovic Careau (Auteur)

Nombre de pages en A4 : 122

Version publiée le 8 septembre 2021

Les statistiques du livre

599 lecteurs ont feuilleté le livre

249 lecteurs ont inclus ce livre dans leur bibliothèque.

Evaluer le livre "La maison des Feux Follets : première partie"

8 votes

Note Moyenne

4.5/5 sur 8 votants

Thème : Fantastique

  

La quatrième de couverture

Marc Merray, fonctionnaire sans histoire, était loin d’imaginer que son emménagement dans leur nouveau domicile, situé au cœur d’un quartier paisible d’Angers, au numéro 26 de la rue des Feux Follets, les affecterait à ce point, sa compagne Élise, leur fille Maud, âgée de six ans, et lui.
Jamais il n’aurait pu penser un seul instant que sa concubine en vienne à assassiner froidement leur fille de plusieurs coups de couteau.
Jamais il n’aurait pu concevoir que la femme qu’il pensait connaître depuis des années soit finalement diagnostiquée schizophrène et envoyée dans un centre de santé mentale.
Mais petit à petit, désireux de connaître les raisons qui ont amené Élise à commettre l’irréparable, il parvient à établir un effroyable lien entre le drame dont il est affligé et le passé tragique de cette maison.
Entre occultisme, possession démoniaque et hantise, secondé par un petit groupe d’enquêteurs spécialisés dans le domaine du paranormal, Marc réalise bientôt que le numéro 26 de la rue des Feux Follets est bien plus qu’une simple demeure dotée d’un seul étage, bâtie dans les années quarante par un sulfureux personnage répondant au nom d’Eugène Stock...

La première page

Ce soir là, la maison était plongée dans un silence douillet...
Dehors, sous un ciel assombri, une pluie d’été, lourde et orageuse, s’était mise à arroser copieusement le trottoir des rues désertées et ses milliers de gouttelettes, ballottées par le souffle d’un vent tempétueux, venaient tapoter aux carreaux des fenêtres...
Dans le salon feutré, sous l ’éclairage tamisé de la lampe halogène, seul le monocorde tic-tac de la grosse pendule rythmait avec régularité cette profonde léthargie.
Allongé de tout son long sur le sofa crème, la télécommande à portée de main, Marc regardait d’un œil distrait la TV écran plat, essayant de lutter contre des paupières qui s’ingéniaient à vouloir se fermer.
Sur le plateau de l’émission politique, autour d’une grande table ronde, des hommes en costards-cravates n’en finissaient pas de discourir sur l’état économique du pays. Leurs voix venaient à se perdre, à se mêler puis à se diluer jusqu’à ne former qu’un doux ronronnement diffus.
Marc commençait à s’assoupir. Son cerveau s’était mis en mode pause et son esprit s’embarquait déjà pour une longue traversée lorsque, soudain, il perçut un bruit, aussi proche que perturbant. Un bruit qui le fit aussitôt émerger de sa douce torpeur. Il rouvrit grands les yeux puis, dans un ultime effort, releva légèrement la tête afin d’entrapercevoir la furtive silhouette de sa compagne, Élise, s’attarder dans l’espace cuisine.
Le cadran de la pendule indiquait 19h10.

Biographie de Ludovic Careau

Ambassadeur Edition999

Né en 1970 à Angers (Maine-et-Loire). Ludovic Careau s’inspire de toute une littérature fantastique qui le précède. Un genre quelque peu méprisé en France mais apprécié dans les pays anglo-saxons. Il aime par dessus tout la littérature fantastique du XIXe siècle et du début du XXe siècle avec des...

Lire son interview

Autres(s) parution(s) de l'auteur

L'ombre de Nahash : première partie

L’ombre de Nahash : première partie

Deux années après les incroyables et tragiques événements qui ensanglantèrent la cité d’Angers, un nouveau péril se profile à l’horizon. Persécutés par une armée de sinistres soudards, surgissant de nulle part, sous l’égide d’un redoutable et redouté (…)

2024

Le projet Berserkers : suite et fin

Le projet Berserkers : suite et fin

Deux années se sont écoulées depuis les événements tragiques de Modeyrot. Revenu à Paris, Alistair Kridge poursuit une vie tranquille d’enseignant au sein de l’illustre université de la Sorbonne.

2023

Le projet Berserkers : deuxième partie

Le projet Berserkers : deuxième partie

Deux années se sont écoulées depuis les événements tragiques de Modeyrot. Revenu à Paris, Alistair Kridge poursuit une vie tranquille d’enseignant au sein de l’illustre université de la Sorbonne. Élevant seul son fils Anthony, préservant des liens solides (…)

2023

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

Dans le même rayon : Fantastique

A la faveur des ténèbres

A la faveur des ténèbres

En y resongeant, je crois que même un homme seul errant dans le désert a au moins la chance de pouvoir sentir la vie respirer autour de lui, que ce soit le souffle du vent brûlant, la morsure des rayons du soleil sur sa peau ou le sable dans lequel (…)

Le Fluide

Le Fluide

Nouvelle dans le genre fantastique, dans notre époque, où le narrateur, habitant à Annecy, prend conscience de capacités qu’il aurait peut être préféré ne pas découvrir.

Le COSTY II ou KERMIMHI

Le COSTY II ou KERMIMHI

Kermimhi ou le Costy deuxième partie Retrouvailles certes pour Joëlle et Yannick mais la vie réserve des surprises parfois, l’aventure continue, il faut se méfier de certains trafiquants prêts à tout et savoir se défendre.