Edition999
La plateforme gratuite de diffusion littéraire

Accueil > Littérature > Où seras-tu, hier ?

Où seras-tu, hier ? (2019)

Duncan Cartwright (Auteur)

Nombre de pages : 302

Les statistiques du livre


332 Lectures

4.43 /5 sur 7 votants

668 visites

Evaluer le livre


Ajouter une critique

Thème : Littérature

( Version du 14 novembre 2020 )

 Le mot de Duncan Cartwright pour Où seras-tu, hier ?

Je vous invite à me suivre dans ma fantaisie en accomplissant un tour du monde particulier dans le temps avec mes personnages. Mieux encore, vivez leur réalité à travers vos propres expériences ou vivez la vôtre à travers leurs expériences.

David et Lizzie se sont connus à l’université. Quelques années plus tard, ils se sont retrouvés fortuitement. L’amour a fait le reste. Ils se sont mariés et vivent une vie normale à Londres. Un matin, David se réveille dans une chambre d’hôtel à New York ! Lizzie n’est pas là. Il la cherche partout, pensant à une surprise. Enfin, il la retrouve en ville. Stupéfaction. C’est effectivement elle, mais elle ne le connaît pas. Il va devoir se démener pour trouver un sens à cette situation et tout d’abord, la convaincre qu’il est bien son mari. Pas si simple, quand il découvrira qu’il a fait un bond inexplicable de trois ans dans le futur. Pour corser le tout, Lizzie a un petit ami…

 Quatrième de couverture

À l’issue d’une journée de travail éprouvante et après environ une heure de trajet, David et Elisabeth Barclay arrivent chez eux dans leur splendide Jaguar I-Pace flambant neuve. Ils habitent au 47, Bed- ford Square, une somptueuse demeure de style roman à la façade en grandes briques peintes en blanc. La devanture est défendue par une grille en fer forgé. Les trois marches profondes du perron mènent à la double porte d’entrée en verre épais. Quatre fenêtres verticales de deux mètres de hauteur, subdivisées en dix-huit parties, éclairent un intérieur qu’on devine cossu. De petits balcons fleuris à chacune des

fenêtres des deux étages ajoutent un cachet stylé à cette habitation. Le garage, séparé de la maison, est situé à une centaine de mètres de là. David et Elisabeth ont décidé d’habiter cet endroit, juste en face d’un magnifique parc qui accueille David lors de ses séances de jog- ging hebdomadaires auxquelles il s’adonne pour garder la forme. Ce havre de verdure, au centre de tout ce béton environnant, est lénifiant pour le couple. Elisabeth a flashé autant que David sur cette majes- tueuse et imposante maison de maître, sise dans ce quartier si tran- quille et on ne peut plus sympathique.

 Analyse du sens avec l'optimisation automatisée des mots clés

D'une façon plus précise, l'analyse des thèmes généraux de ce texte indique une prédominance des thèmes suivants : «participation», «temps et durée», «image de soi», «ordre», «identité», «jugement et valeurs», «occasions et circonstances» et «intelligence et mémoire».   

  Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

Biographie de Duncan Cartwright

 Ambassadeur Edition999

Duncan Cartwright est né à Etterbeek (Belgique) le 1er juin 1958. Retraité, il se met à l’écriture. Ses auteurs favoris sont Guillaume Musso et Marc Levy. Mais il y en a bien d’autres. Dans ses romans, il aime ajouter une touche de surnaturel. Il affectionne aussi la science-fiction. En matière de sentiments, ses personnages sont susceptibles de faire des volte-face car il n’aime pas les fins téléphonées. Son premier roman (2052 Des drones à Manhattan) met en scène les conséquences du dérangement (...)

 Lire son interview

 Dernières parutions de l'auteur

Quand ça veut pas

Annie, Colette, Roberto, Jerry et une poignée d’autres forment des projets, remplissent leurs obligations du mieux qu’ils peuvent et recherchent le bonheur, comme tout le monde. Mais la vraie vie n’est pas un conte de Noël où la jolie héroïne embrasse le (...)

2020

2052 Des drones à Manhattan

2052. Manhattan est devenue une sorte d’oasis, appelée la Zone, où la population nord-américaine, réduite à 1.500 individus, a survécu au cataclysme climatique de la planète. Trois jeunes femmes convoitent Clarke Garrison, l’ingénieur agronome de l’unique usine (...)

2019

Les victimes de l’été

Nouvelle courte à titre de premier essai dans le genre.

2019

Recueil de nouvelles

Recueil de 14 histoires de longueur variable, les unes amusantes, les autres étonnantes qui n’ont pour seul but que de distraire le lecteur en lui faisant passer un moment d’évasion.

2020

Un message, un commentaire ?

6 commentaires

  • 27 octobre 2020, par Annie Pic

    Bonsoir Duncan Cartwright,
    En navigant sur Edition999, je vous découvre à nouveau. Sur monBestSeller, j’avais déjà lu et commenté "Ou seras-tu hier". Je réitère donc mes appréciations sur votre œuvre :
    "J’ai pris grand plaisir à rentrer dans votre univers d’auteur. Je comprends parfaitement votre processus mental et le cheminement de votre roman. Je suis cliente de cette forme de littérature. Ce mix de références de films et de littératures d’anticipation n’est pas dépourvu d’intérêt. Vous avez su prendre des risques, votre ouvrage s’avère être une bonne réflexion sur la réversibilité du temps".
    Bien à vous, Annie Pic
    https://www.edition999.info/L-origine-des-mondes.html

    • ^ 27 octobre 2020, par Duncan Cartwright

      Merci Annie pour votre retour. Vous avez été une des (trop) rares lectrices à comprendre mon univers et à avoir apprécié ce roman. Depuis août, j’ai déserté monBestSeller (trop d’intrus, d’insultes, de dérapages ...). C’est l’occasion pour moi de vous lire sur cette plateforme-ci, car je me souviens avoir vu votre nom dans une News Letter récente. A bientôt et encore merci pour votre témoignage.

  • 29 octobre 2019, par Michel CANAL

    Merci de m’avoir fait découvrir Editions999, Duncan Cartwright, par l’intermédiaire de Cristina Leg.
    Je lirai avec plaisir "Où seras-tu hier ?" dès mon retour de mission homesitting et la bêta-lecture des derniers chapitres du roman de Michèle.
    Probablement que je me publierai sur Editions999, s’il est possible de rester en même temps sur mBS.
    Comme vous avez été un lecteur de ma nouvelle et de ses suites "Macron, Napoléon des temps modernes ?", j’ai le plaisir de vous informer que sur la suggestion de Cristina il y a déjà quelque temps, j’ai commencé leur regroupement dans un essai/actualité qui, après les suites à venir (pour le moins après les élections municipales et sénatoriales de 2020) constituera l’évolution de notre pays sous le quinquennat de notre Président jupitérien qui a eu le courage d’entreprendre — dans un pays réputé ingouvernable — les réformes structurelles "nécessaires" que ses prédécesseurs n’avaient pas eu le courage de mener.
    Avec ma plus vive sympathie
    Michel

    • ^ 29 octobre 2019, par Duncan Cartwright

      Merci Michel et bienvenue sur Edition999. J’ai mis beaucoup d’énergie et d’espoir dans ce deuxième roman. J’espère qu’il plaira.
      J’ai laissé un commentaire sur la suite de : Macron, Napoléon des temps modernes. Sans indiscrétion, d’où vous est venue l’idée de réaliser ce petit chef-d’oeuvre ? Je le trouve en tout cas très utile et très bien présenté.

    • ^ 26 novembre 2019, par Michel CANAL

      Bonjour Duncan, je suis publié depuis hier (24/11) pour le premier livre (L’éveil de Claire - Ou l’émancipation d’une jeune femme trop sage), je le serai demain (27/11) pour le second (L’éveil de Claire - Journal intime).

      Ça a démarré de façon satisfaisante : 127 vues les premières 24 heures, 168 à l’heure actuelle... et la journée n’est pas terminée.

      Bien entendu, j’irai sur ton roman dont le synopsis me plaît déjà. Mais je termine les lectures pour le Concours mBS du meilleur auteur indépendant. Je privilégie jusqu’ici "Cottage des dunes" de Jean-Noël CADOUX, son récit étant une fresque intéressante sur la guerre de 14-18 en parallèle à l’histoire de son aïeul et de son épouse (juste mariés et mobilisé, puis gravement blessé en octobre 1914, laissé pour mort, enfin évacué à l’arrière et soigné dans divers établissements...), tout cela bien raconté et documenté.

      Au plaisir de te lire. MC

    • ^ 26 novembre 2019, par Duncan Cartwright

      Bonsoir, Michel,
      Très bonne nouvelle, ça. Effectivement, le nombre croissant de lectures encourage toujours un auteur. Le tout est d’avoir aussi un retour de la plupart des lecteurs, mais ça, c’est une autre histoire...
      Michèle m’a donné ses impressions sur mon roman et je vais devoir le retravailler en profondeur pour respecter les critères de base. J’ai écrit cette histoire comme elle me venait à l’esprit et c’est vrai que je vais devoir améliorer fortement. Je cherche des pistes pour créer un lien entre les chapitres - si tu as des suggestions, elles sont les bienvenues. Les personnages doivent pouvoir évoluer également. C’est un gros boulot de tout reprendre. Je m’y mets progressivement.
      Passe une bonne soirée et je croise les doigts pour tes audiences.
      Duncan,

 Dans le même rayon : Littérature

Les marmites Provençales (du rififi chez les Régali)

Le fil conducteur de ce roman est une histoire de succession familiale dont les héritiers, au fort caractère, ne vont pas manquer de provoquer des situations ubuesques pleines de rebondissements. La fratrie, tout au long du récit, va entrainer le lecteur (...)

Le sexe de l’Autre

Cet ouvrage retrace le cheminement d’une jeune femme vers l’état adulte, libre, responsable et autonome. En effet, à quel moment devenons-nous véritablement un être libre ?

La fillette et l’ascète

Petite orpheline à la détermination de fer, Shali décide de suivre un ascète dans sa pratique quotidienne. Les nombreux obstacles rencontrés ne semblent pas la décourager. Quand elle découvre un vieil ascète qui lui paraît authentique, humble et bienveillant, (...)

Rose des sables

Cette lettre écrite à l’humanité entière, comme un message d’alerte concernant le réchauffement climatique actuel et ses conséquences gravissimes sur la Terre et ses espèces humaines, animales et végétales à long (...)