Edition999
La plateforme gratuite de diffusion littéraire

Accueil > Fantastique > La nue merveilleuse

La nue merveilleuse

Greg Hocfell (Auteur)

Nombre de pages : 47

 Remercier Greg Hocfell

Les statistiques du livre


1507 Lectures
2 Lectures / 31 jours


3.42 /5 sur 12 votants

2315 visites

Evaluer le livre


Thème : Fantastique

( Version du 31 août 2015 )

 La quatrième de couverture

Dans cette maison où Héloïse vit avec ses parents, quelques unes des pierres, dans les murs, deviennent incandescentes telles des braises ardentes ; le maléfice semble se poursuivre à l’extérieur, le long des trottoirs, sur d’autres murs, sur d’autres maisons... Pourquoi la jeune femme se sent-elle attirée vers la vieille ruine, sur ce coteau qui domine la petite bourgade, pour tenter de résoudre ce mystère ? Qui sont ces gens d’un âge autre qui l’attendent au tournant d’une ruelle ? Pourquoi les étoiles ont-elles un aspect singulier en cette nuit de la Saint-Sylvestre ? Et si toutes les réponses se trouvaient au coeur de cette nuit glacée ?...

 La première page

en cours de rédaction

  Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

Biographie de Greg Hocfell

Il s’appelle Greg Hocfell, il est né en 1975, à Fontainebleau, en France, peu importe sa carte d’identité à vrai dire, seule compte l’histoire que vous allez découvrir une fois la page de garde tournée. L’ombres, Attention aux morts, Glyptic,... que lirez-vous ? Peut-être le premier chapitre, à peine un...

 Lire son interview

 Autres(s) parution(s) de l'auteur

Cet immeuble qui tuait

Sam geignait, la queue basse, dont le panache était devenu un ramasse-poussière pour le parquet de l’appartement. Le Berger Allemand décrivait des huit devant la porte de l’entrée. Michel feignit de ne pas l’entendre et prit la télécommande de la télévision (...)

Nouvelle version 2011

Tsar

Un empire. Une femme. Un amant. Un mendiant. Un songe...

2017

L’enfer sous la peau

Je ferme les yeux sitôt que ma femme éteint la lumière mais la ruse ne prend pas, mon cerveau ne tombe pas, ne tombe plus dans le piège délicieux de ce que l’on nomme le sommeil. Aussi, quand il sonne trois heures (la troisième de la nuit, ne vous méprenez (...)

Nouvelle version 2011

Un message, un commentaire ?

 Dans le même rayon : Fantastique

Noir

Le noir. Pas un bruit. Impossible de savoir si ses yeux sont ouverts ou fermés, pour cela il lui faudrait les toucher, mais il ne le peut pas. « Je suis où, là ? Est-ce que je dors ? » Pas moyen de rassembler ses idées. « Ben... Ouais, je m’appelle Benjamin (...)

Le Chant du Village

Il y a très longtemps, entre le village et le château du domaine de Périllos, vivait un homme dans le territoire de la Forêt Pauvres, dans un campement qu’il nomma alors le Campement Pauvres, il se nommait, (...)

L’ambre porte en lui la mémoire

Une série de problèmes survient dans l’existence du voleur de l’ambre. Pourtant, le joyau le fascine au lieu de le terrifier. Ses pensées, ses gestes, ses dits... tout est polarisé vers son unique obsession.

Portail

Solitude entreposée et calme plat, c’est tout ce qu’il vit d’abord. Il ne trouva devant lui que cette étrange façade de pierres blanches et élimées, et entourée de forêts obscures et touffues. Au centre de la dite façade, se trouvait le relief souligné d’une porte, (...)