Edition999
La plateforme gratuite de diffusion littéraire

Accueil > Fantastique > L’enfer sous la peau

L’enfer sous la peau

Greg Hocfell (Auteur)

Nombre de pages en A4 : 16

Les statistiques du livre


876 Lectures
0 Lectures / 31 jours


3 /5 sur 2 votants

1720 visites

Evaluer le livre


Thème : Fantastique

Version publiée le 11 mai 2008

 La quatrième de couverture

Il ferme les yeux sitôt que sa femme éteint la lumière mais la ruse ne prend pas, son cerveau ne tombe plus dans le piège délicieux du sommeil. Aussi, lorsque trois heures sonnent, la troisième de la nuit, il s’en va fumer une Winston dans la courette, il s’assoit sur le tronçon de chêne, regarde le lierre qui court sur le muret, écoute le vent qui susurre dans les feuilles cunéiformes, distingue le vrombissement incessant de la voie nationale qui dessert leur commune – Saint-Père-En-Cèpe, qu’un petit cours, la Gendrôme, traverse paisiblement.

 La première page

en cours de rédaction

 Pour aller plus loin

( A venir prochainement )

  Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

Biographie de Greg Hocfell

Il s’appelle Greg Hocfell, il est né en 1975, à Fontainebleau, en France, peu importe sa carte d’identité à vrai dire, seule compte l’histoire que vous allez découvrir une fois la page de garde tournée. L’ombres, Attention aux morts, Glyptic,... que lirez-vous ? Peut-être le premier chapitre, à peine un...

 Lire son interview

 Autres(s) parution(s) de l'auteur

Cet immeuble qui tuait

Sam geignait, la queue basse, dont le panache était devenu un ramasse-poussière pour le parquet de l’appartement. Le Berger Allemand décrivait des huit devant la porte de l’entrée. Michel feignit de ne pas l’entendre et prit la télécommande de la télévision (...)

Nouvelle version 2011

Tsar

Un empire. Une femme. Un amant. Un mendiant. Un songe...

2017

La nue merveilleuse

Dans cette maison où Héloïse vit avec ses parents, quelques unes des pierres, dans les murs, deviennent incandescentes telles des braises ardentes ; le maléfice semble se poursuivre à l’extérieur, le long des trottoirs, sur d’autres murs, sur d’autres maisons... (...)

2011

1 discussion

  • 20 mai 2008, par David

    L’histoire, l’intrigue, est bonne mais il y a toujours certaines phrases que je trouve trop "longues" et ça me fait perdre le fil sur certains passages.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

 Dans le même rayon : Fantastique

Egorgement

Elle enfila son manteau noir, puis son pantalon. Elle retroussa ses manches et enfila une paire de gants en latex. Sortie ses longs cheveux noir de son manteau, puis s’avança dans le couloir sombre jusqu’à la salle appelée « salle de sang ». Miss Mickey, ouvrit (...)

Et si jamais...

Un homme était assis au comptoir d’un bar du centre ville. Du haut de sa chaise, il fixait son verre vide d’un regard absent et faisait tourner son index à l’intérieur de celui-ci. Pendant un bref moment il s’était assoupi. Son verre se brisa par terre et se (...)

Auto-stop

Lorsque François vit cette affiche, son sang ne fit qu’un tour. Il réalisa qu’au lieu de se la couler douce à Kerlerquy, il allait assister au meilleur festival rock de Bretagne. C’était un grand fan de rock and roll depuis toujours, alors les autres projets... (...)

Le Vigil

Rennes, la nuit. Le sommet de la plus grande des tours. Une ombre assise sur le rebord. Elle regarde la ville. Cette ombre, c’est moi, le Vigil. Je suis le héros, le protecteur de la ville, le dernier rempart contre le crime. Pourquoi moi ? C’est comme ça (...)