Cet immeuble qui tuait

Greg Hocfell (Auteur)

Publié le 26 mars 2008

 sur une moyenne de 3 votes

Thème : Fantastique

 Le mot de Greg Hocfell pour Cet immeuble qui tuait

Cet immeuble qui tuait

Sam geignait, le panache de sa queue basse était devenu le ramasse-poussière du parquet. Le Berger Allemand décrivait des huit devant la porte de l’entrée. Michel feignit de ne pas l’entendre et prit la télécommande de la télévision pour augmenter le son. Il était fier de ce nouvel écran LCD, moins fier cependant du match qu’il avait vu dessus, son équipe de foot favorite s’était forcée à jouer 90 minutes et se forcerait désormais à jouer en Ligue 2 dès la prochaine saison.

Quatrième de couverture :

en cours de rédaction

 Signaler un problème avec l'ebook gratuit.


Découvrez Greg Hocfell :

La France  est à l'honneur avec l'auteur francophone Greg Hocfell
" Il s’appelle Greg Hocfell, il est né en 1975, à Fontainebleau, en France, peu importe sa carte d’identité à vrai dire, seule compte l’histoire que vous allez découvrir une fois la page de garde tournée. L’ombres, Attention aux morts, Glyptic,... que lirez-vous ? Peut-être le premier chapitre, à peine un... "

 Lire son interview avec Edition999

  • Avis (4)

    Vos commentaires

    • Le 20 août 2009 à 23:31, par victor Luarca En réponse à : Cet immeuble qui tuait

      Je l’aime beaucoup. Il me fait penser, à propos de ces personnes, qui possèdent des chiens, et parfois, ils sont stupides ou mortel comme Michel fait. Merci de votre histoire, merci à Jean-Michel, qui a créé ce site. victor Luarca

      Répondre à ce message

    • Le 26 novembre 2008 à 08:45, par Jean-Michel En réponse à : Cet immeuble qui tuait

      Histoire plus longue que d’habitude pour les histoires de cette rubrique. Et c’est bête que le titre en dide déjà beaucoup.
      Autrement j’aime l’histoire qui aurait pu faire un roman.

      Répondre à ce message

    • Le 23 avril 2008 à 15:22, par David En réponse à : Cet immeuble qui tuait

      Je trouve certaines phrases trop "longues", mais dans l’ensemble ça donne un style, ça sonne "différent". L’atmosphère est assez "étouffante" (la nuit, deux "personnages", le chien dans les murs, etc .. ) et l’intrusion du clochard permet un peu une "pause". Rien à redire sur l’intrigue en elle-même.
      J’espère que d’autre nouvelles feront suite.

      Répondre à ce message

    • Le 5 avril 2008 à 22:15, par Eliane En réponse à : Cet immeuble qui tuait

      J’aime beaucoup ! les frissons sont garantis !!

      Répondre à ce message

REDIGER UN AVIS
modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.