Libérez vos mots, lisez sans limite ! Publiez et découvrez gratuitement

Accueil > Saga > Vivier Danger Tome 3

Vivier Danger Tome 3

Vivier Danger Tome 3

Jean-Michel Pailherey (Auteur)

Nombre de pages en A4 : Nombre de pages :

Version publiée le 27 février 2006

Les statistiques du livre

1364 lecteurs ont feuilleté le livre

852 lecteurs ont inclus ce livre dans leur bibliothèque.

Note Moyenne : 4.98/5 sur 1 votants

Evaluer le livre


Thème : Saga

La quatrième de couverture

Le feu dans la cheminée s’était endormi et la chaleur avait laissé sa place à une odeur lourde, indéfinissable et d’une puanteur épouvantable. Les murs dégoulinaient d’aliments séchés. Des morceaux de verre étaient disséminés un peu partout. La grande table retournée ressemblait à un radeau perdu en pleine mer.
Un corps bougea. Marcel, les muscles ankylosés par deux heures de sommeil couché à même le sol, se déplaça lentement. Sa bouche était pâteuse par l’absorption de divers alcools. Ses narines dilatées par des « sniff » répétés, l’amenèrent tout d’abord à repenser son idée de mouvement.
 Remue-toi, mon gros. Arrache ce corps inerte.
Plantés sur son crâne, ses derniers cheveux blancs étaient durs comme une brosse à chiendent. Ils lui cuisaient la peau. C’étaient des aiguilles chauffées au rouge.
Mais tout cela n’était qu’illusion.
Son corps par des moyens très personnels, lui rendait la monnaie de sa pièce.
La plus grande souffrance se situait au niveau de son sexe flasque, fripé et déformé comme un fil de téléphone. Cela lui chauffait le gland et ses testicules pendaient avec deux boules réduites au minimum.

Violent avait été le dépucelage de Virginie Henry. La timide avait donné son corps pour de l’argent.

La première page

Prix : GRATUIT

  

Biographie de Jean-Michel Pailherey

Je suis un écrivain de fantastique depuis l’âge de 13 ans. J’aime écrire mes peurs, mes colères, mais aussi de plus en plus le monde qui m’entoure. Disons que le fantastique est le défouloir pour résoudre des situations personnelles bloquées. Je suis né en 1967, parisien de souche, ayant...

Autres(s) parution(s) de l'auteur

Sang

Sang

Quel est ce décor blanc et froid ? Qui est cet homme un couteau à la main ? Ou va t-on ? Que fait-on ? En quelques lignes entrées dans l’univers macabre de Jean-Michel Pailherey . Murs blancs tachés de billes rouges Sol ruisselant de liquide Lumière (…)

2011

La magie du rugby

La magie du rugby

Plus que deux heures à attendre, un frisson visita les échines chauffées au rouge des quatre mille spectateurs du stade de France. Les joueurs venaient d’entrer pour saluer la foule avant de retourner aux vestiaires. Le match d’ouverture de la coupe du (…)

2007

Saloperie de maladie

Saloperie de maladie.

Assise à son bureau, elle sentit que son cancer progressait. La maladie continuait son ravage. Malgré sa chimiothérapie, ses attentions alimentaires, ses efforts physiques et sa volonté décuplée, elle sentait l’irréversible progression.

2006

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

2 discussions

  • 27 février 2006, par stephenking999

    Ca y est. Enfin la suite. J’espère qu’il ne faudra pas encore attendre un an pour le tome 3. Par contre j’ai trouvé cela un peu plus violent, le sexe est cru et cela laisse entrevoir de la violence pour l’avenir.

    • ^ 15 juin 2006, par simon

      géniale, cette saga est dantesque

Dans le même rayon : Saga

Peux-tu me dire Papy - Episode 4

Peux-tu me dire Papy - Episode 4

Papy, c’est difficile de croire ce que tu dis... cette vie simple, cette pauvreté, ce manque de tout, vos loisirs si minces...alors que maintenant on en souffrirait !

Evangélique AYA - Chapitre 19

Evangélique AYA - Chapitre 19

– Bonjour Yves, tu me sembles bien décidé, est-ce bon signe ?... Bonjour Prêtresse, j’ai apprécié tes paroles d’hier, j’ai bien conscience de vivre avec mon corps et mon esprit qui est "Moi", c’est vrai que tu expliques bien la façon que l’on vit dans cet (…)

Chapitre 11 - Les Iris de Neuilly

Chapitre 11 - Les Iris de Neuilly

Mardi 16h25 1985. Sur les quais de la seine, une Mercedes blanche roule à près de cent kilomètres heure. Le chauffeur qui n’est autre que Schmitt le fameux Maurice Schmitt,