Tu m’étais promise

Jean Gagné (Auteur)

Publié le 4 janvier 2016

 sur une moyenne de 12 votes

Thème : Fantastique

 Le mot de Jean Gagné pour Tu m’étais promise

Tu m’étais promise

Tout débute dans le petit village de Knowlton en Estrie, dans l’une des plus belle région de la Province de Québec. Lors d’une parade de mode, activité de fin d’année pour tous les élèves de l’école St-Édouard, Olivier reçu une flèche en plein cœur... Cupidon l’avait atteint de plein fouet en la présence de Roseline. Pour lui venait de naître l’amour. Un amour inconditionnel comme il vouait à sa mère. Malgré bien des efforts pour la conquérir, la vie a fait son chemin l’éloignant de plus en plus de lui. Mais complètement dingue de cette fille, il est prêt à tout... même à ce que l’on ne peut imaginer.

Quatrième de couverture :

Allez ! allez ! on se dépêche… criait madame Turcotte. Tout doit commencer dans quelques minutes.
J’étais derrière le rideau, au milieu de tout ce monde qui courait.
Parents et bénévoles ajustaient, faisaient les dernières retouches pour que tout soit parfait.
Et la musique qui jouait en sourdine, monta d’un cran. Une jeune fille à la belle prestance pris place derrière le lutrin, et s’adressa aux invités.
Bonsoir à vous tous ainsi qu’à vous toutes.
Bienvenue à cette quatorzième édition de notre parade de mode annuelle de l’école St- Édouard de Knowlton.
Je vous remercie aux noms des enfants de l’école St- Édouard, et vous rappelle que tous les profits de cette soirée iront au service de l’o.t.j. pour que vos enfants profitent d’un bel été de repos au camp de vacances. 
En leurs noms, merci d’être venu en si grand nombre. Avant que débute ce gala, j’aimerais vous présenter Monsieur le Maire et sa dame, monsieur le directeur de
l’école, tous nos professeurs qui sont si dévoués, ainsi que la présence de notre cher curé.

 Signaler un problème avec l'ebook gratuit.


Découvrez Jean Gagné :

Le Canada  est à l'honneur avec l'auteur francophone Jean Gagné
" J’aime raconter des histoires avec des mots et de situations près des gens. Avec ces mots sans prétention. Ceux que l’on comprend. Ceux qui nous touchent Ceux qui peuvent nous faire rire, et nous faire pleurer. "

 Lire son interview avec Edition999

  • Avis (1)

    Vos commentaires

REDIGER UN AVIS
modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.