La plateforme gratuite de diffusion littéraire

Accueil > Policier et suspense > On the Road Again

On the Road Again

Eros Walker (Auteur)

Nombre de pages en A4 : 68

Version publiée le 10 septembre 2021

Les statistiques du livre

882 lecteurs ont feuilleté le livre

535 lecteurs ont inclus ce livre dans leur bibliothèque.

Note Moyenne : 5/5 sur 2 votants

Evaluer le livre


Thème : Policier et suspense

🖋️ La quatrième de couverture

C’est à la station Arco que les ennuis ont commencé. Si j’avais fait trois cents mètres de plus, pour aller chez Eddie, tout aurait été différent, mais je me suis arrêté chez Arco. Après avoir fait le plein, je suis allé payer à la boutique, j’aurais pu utiliser ma carte de crédit, mais j’avais encore du cash plein les poches. La fille était un peu à l’écart, en train de siroter un Dr Pepper. Je ne pouvais pas la manquer. Une fille comme ça, on ne peut pas la manquer. Pendant que je payais mon carburant, elle s’est approchée et au moment où je me retournais pour sortir, elle m’a demandé où j’allais.

🗏 La première page

La journée avait pourtant bien commencé. J’avais quitté Vegas sous le soleil du printemps, la capote de la Mustang ouverte, en écoutant Born to be wild à fond. Je tapais le rythme sur le volant en chantant avec Steppenwolf. Une canette posée sur la console à portée de main, j’étais heureux.
J’avais passé toute la semaine à jouer au poker, invité par le Bellagio pour des parties privées où l’on joue gros. Quelques caves pleins aux as avaient cru pouvoir lutter contre moi et j’avais encaissé un joli paquet, ce qui m’avait permis de repartir au volant d’une belle caisse presque neuve, une 5.0 de 2020, avec 460 chevaux sous le capot.
Le ciel du désert était bleu, sans un nuage à l’horizon. Le moteur ronronnait et la route défilait. J’étais parti vers le nord-ouest, sur la 95, avec l’idée de rejoindre San Francisco par le parc de Yosemite. Je roulais depuis une heure à peine quand je me suis rendu compte que je n’avais pas contrôlé le niveau du réservoir. La jauge indiquait un quart. Pas de quoi s’alarmer, mais je décidai de m’arrêter à Beatty pour faire le plein et manger un morceau. Il n’y a pas beaucoup de stations en dehors de Las Vegas, et j’aurais pu m’arrêter à Amargosa, mais j’avais choisi Beatty, allez savoir pourquoi. Ce trou à rats n’existe que parce que c’est le point d’entrée de la Vallée de la Mort, mais c’est aussi pour ça qu’il y a des restos et des stations-essence.

  

⚠️ Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

Biographie de Eros Walker

Auteur dilettante de romans et nouvelles, souvent coquines, voire franchement plus, mais pas que. J’aime le style polar noir américain, les road trips et revisiter les mythes et contes, à mon style, pas pour les enfants. J’ai créé un personnage de policier récurrent, Ange Ségafredi, qui...

📖 Autres(s) parution(s) de l'auteur

Affaire sous surveillance

Affaire sous surveillance

Une série de cadavres au bord d’étangs dans le sud de la région parisienne. Ange Ségafredi est chargé d’enquêter sur ces meurtres.

2021

Permanence de nuit

Permanence de nuit

L’OPJ Ceccaldi, jeune policier dans une petite ville assure la permanence quand on l’appelle pour une mort qu’il juge suspecte. Son enquête préliminaire lui fait découvrir des facettes cachées de sa ville et de ses collègues.

2021

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

1 discussion

  • 23 septembre 2022, par kasianh

    Joli petit livre qui se lit d’une traite. Le suspense est bien présent, l’action bien documentée, on se prend à y croire.

 Dans le même rayon : Policier et suspense

La Pochette Surprise

Deux jeunes filles en regardant une série américaine découvrent Beverly hills. Leur rêve, vivre dans cette magnifique ville. Mais comment réaliser ce rêve quand on n’a pas d’argent.

Sous le soleil de St Quay

Il s’agit d’une enquête policière, sur un patron Français, enlevé par la mafia colombienne.

Assis sur son poêle

Assis sur son poêle

A Avignon dans les années 70. La station-service du père Georges permet à une sympathique bande d’étudiants de se faire un peu d’argent de poche. Jusqu’au jour où le voisin d’en face, un ancien G.I. à la retraite, est mystérieusement assassiné.