Libérez vos mots, lisez sans limite ! Publiez et découvrez gratuitement

Accueil > Autobiographie - Témoignage - Autofiction > Mon parcours dans l’aéronautique Concorde...

Autobiographie - Témoignage - Autofiction

Mon parcours dans l’aéronautique Concorde...

Roger GAU (Auteur)

Nombre de pages en A4 : 80

Version publiée le 20 avril 2017 - (Première publication sur Edition999 le 6 octobre 2014)

Les statistiques du livre

1149 lecteurs ont feuilleté le livre

731 lecteurs ont inclus ce livre dans leur bibliothèque.

Evaluer le livre "Mon parcours dans l’aéronautique Concorde..."

5 votes

Note Moyenne

4.6/5 sur 5 votants

Thème :
Autobiographie - Témoignage - Autofiction

ISBN : 978-2-9550146-4-6  

La quatrième de couverture

Mon parcours dans l’aéronautique Concorde, Airbus, ATR, Béluga et autres aéronefs,
En 1962, j’ai intégré le bureau d’étude des usines de Toulouse de Sud-Aviation (qui est devenu Aérospatiale et aujourd’hui Airbus France). J’ai travaillé sur Concorde, Airbus, ATR, Béluga et autres aéronefs jusqu’en 1995. Ce récit raconte mon parcours comme simple ingénieur au début, pour terminer ingénieur en chef du Béluga pour Aérospatiale.

La première page

Prologue‌
Après avoir sollicité une embauche dans la région parisienne chez IBM, je me concentrais vers le sud-ouest, en particulier Tarbes et Toulouse. Ma demande à Sud-Aviation reçut une réponse par un courrier du 18 octobre 1962. Voici un résumé de la proposition qui m’était faite.

CLASSIFICATION : INGÉNIEUR Position 1 APPOINTEMENTS MENSUELS : 1340 N.F.1 (base 40 heures)
Nous vous précisons que l’horaire hebdomadaire pratiqué dans nos usines de Toulouse est de 45 heures. Dans la période actuelle, notre Bureau d’étude effectue un horaire de 49 heures par semaine2. Ces heures supplémentaires sont majorées conformément à la loi :

45 heures : environ 1540 N.F.3 49 heures : environ 1725 N.F.4
Une indemnité de 1750 N.F. était prévue après 6 mois de présence à condition de s’engager pour un an. La période d’essai était de 3 mois « au cours desquels les deux parties pourront se séparer sans aucun préavis ni indemnité ».
Je resterai jusqu’en décembre 1995. En fait du 02/11/1962 au 31/12/1969 à Sud-Aviation, du 01/10/1970 au 31/12/1984 à la Société nationale Industrielle Aérospatiale SNIAS et du 01/01/1985 au 31/12/1995 à l’Aérospatiale Société Nationale Industrielle.
Le contrat d’embauche est daté du « DEUX NOVEMBRE 1962 ». Lors d’un entretien de pré-embauche, il était prévu que je devais intégrer le service des moteurs. Lorsque je me présentais, la place était prise et on ne me donna pas le choix, j’étais affecté au service de conditionnement d’air. Ce service avait la responsabilité du système de climatisation, du système de contrôle de pression cabine et du système de dégivrage de la voilure et de l’insonorisation. Je fus affecté à la climatisation.

  

Biographie de Roger GAU

J’ai une formation d’ingénieur de l’École Centrale de Paris. Passionné par l’Histoire avec un H majuscule, je suis passé à l’écriture à ma retraite. J’ai publié deux livres papiers, le premier avec un éditeur (750 exemplaires), le deuxième en compte d’auteur (350 exemplaires). Après cela, j’ai...

Autres(s) parution(s) de l'auteur

Lettres posthumes à mes grands-parents

Lettres posthumes à mes grands-parents

Pourquoi ces lettres posthumes à mes grands-parents ? J’ai été privé de mon grand-père paternel Louis que je n’ai pas connu, privé de ma grand-mère paternelle Marie ainsi que de mon grand-père maternel Auguste que je n’ai connus que quand je n’étais qu’un (…)

2024

De A à Z Le musée de mes pensées et de mes souvenirs

De A à Z Le musée de mes pensées et de mes souvenirs

J’ai eu envie d’écrire mon autobiographie. L’autobiographie peut prendre de multiples formes, mais elle conserve toujours les mêmes caractéristiques, une écriture révélant la personnalité de l’auteur et son expérience. Dans cette autobiographie, j’ai une (…)

2024

Napoléon Bonaparte, un peu de soleil et beaucoup d'ombre

Napoléon Bonaparte, un peu de soleil et beaucoup d’ombre

Napoléon Bonaparte est dès son vivant l’objet d’une légende dorée comme d’une légende noire.

2014

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

3 discussions

  • 15 mai 2021, par Michel COMES

    Bonsoir Roger, toutes mes félicitations d’un ancien jeunôt (maintenant à la retraite) qui a eu grand plaisir de travailler avec toi lors de tes dernières années à l’Aérospatiale à l’époque de l’A320 et surtout du Bureau d’Etude Série.
    Je suis resté époustouflé par la précision de tes témoignages et des documents que tu y as adjoint ; Bravo
    Au grand plaisir de te revoir après toutes ces années, il y aurait plein de choses à échanger
    Michel Comes

    • ^ 16 mai 2021, par Roger GAU

      Merci Michel pour ton message. Quelle joie de te retrouver dans de telles circonstances. Je me suis mis à l’écriture tout de suite après ma retraite. J’étais d’ailleurs venu à l’Aérospatiale pour la promotion de mon premier livre pour lequel j’avais trouvé un éditeur : Les amis archives de la Haute-Garonne. On pourrait communiquer par mail avant de se rencontrer. Tu peux trouver mon mail sur mon site dont le lien est donné sur le site où tu as trouvé mon livre.

  • 20 avril 2017, par Jean-Michel

    L’édition 2017 est maintenant en ligne. Une nouvelle version optimisée et améliorée pour tous les supports numériques.
    Bonne lecture à tous.

Dans le même rayon :
Autobiographie - Témoignage - Autofiction

Ecrivez-moi d'amour...

Ecrivez-moi d’amour...

Mille et une lettres d’amour. Quelques communications téléphoniques… Un Week-end du 7 et 8 mai. De prise de contact. De travail exploratoire. De reconnaissance de l’autre. De connaissance de l’autre. Bref, un week-end bien rempli ! Agnès : Le 9 (…)

Le carnet jaune

Le carnet jaune

Le carnet jaune est issu des nombreux carnets de l’auteur, choisi pour sa compacité et son petit nombre de pages ; il exprime au jour le jour le flou de l’existence avec quelques images qui restent et qui sont notées par hasard, ou par nécessité de mettre (…)

Les larmes de Sarah...

Les larmes de Sarah...

C’est l’histoire de Sarah, une femme comme tant d’autres qui se raconte car elle ne sait pas se dire.