Edition999
La plateforme gratuite de diffusion littéraire

Accueil > Science Fiction - Anticipation > Les chroniques de Beach City 2

Les chroniques de Beach City 2

Le Collectif du Renouveau Utopique (Auteur)

Nombre de pages : 80

 Remercier Le Collectif du Renouveau Utopique

Les statistiques du livre


22 Lectures


131 visites

Evaluer le livre


Ajouter votre avis pour le livre : Les chroniques de Beach City 2

Thème : Science Fiction - Anticipation

( Version du 17 septembre 2021 )

 La quatrième de couverture

Retour à Beach City pour 20 nouvelles chroniques depuis notre utopie balnéaire 100% égalitariste, 100% écologique, 100% réalisable.
Le soldat inconnu qui a passé son karma au napalm au Nam, nous donne cash et sans détours ses impressions sur notre présent qu’il consulte, encapsulé, au luminar,
On y retrouve Janaka le libéré plus mort que vivant, Casa le théoricien sexologue, Stella l’empêcheuse de jouir en rond, on apprend que Henry le Picsou était un pote à Donald au pays de Mickey,
On découvre l’univers fantasy d’Amazones pas forcément vierges et certainement pas effarouchées,
On apprend que Buster Keaton est devenu le fou de la cité, que Crumb a laissé son empreinte sur le trimard, que le SIDA vient de la lune, que Mars et ça repart, que la drogue ce n’est pas de la merde et que le steak de croco c’est d’enfer bon à manger,
On est également informé que la loi de Peter plus haut que son cul n’amasse pas mousse et qu’un moineau qui a été capturé vaut mieux qu’un aigle qui sera capturé.
Ni vaccin, ni pass sanitaire exigé, bracelet vert de rigueur.
Banquets à volonté, Antres décomplexés, open Bars, TTC très modéré.
Bienvenue à ceux qui y viennent et à ceux qui y reviennent,
Beach City et le trimard continue…
Ô BAB !

Le Collectif du Renouveau Utopique (uniquement sur Edition999 !)

 La première page

Jour 25, mois 7, an 3000. Page d’informations de la cité du Golfe. Tronçon 14.
Température de l’eau 27 degrés, température extérieure 34 degrés, vent de force 4, toutes les activités nautiques et aériennes sont ouvertes.
Suite à la production exceptionnelle de melons, il vous est rappelé qu’ils sont à consommer en priorité dans les Banquets, mangez les, buvez les, dégustez les en sorbets, en cubes dans vos salades et n’oubliez pas nos cocktails au melon en Antres. Citoyennes participez à l’effort de guerre contre le gaspillage, parfumez vos minous avec les baumes aux melons, sex-appeal garanti ! Des citoyens ont travaillé, la terre a travaillé, ne pas gâcher telle est la priorité.
Grand retour de la coupe de minou dissymétrique, citoyennes à vos ciseaux ! Sur la bourse aux échanges une coupe se négocie contre un décomédonnage du dos ou un massage ciblé.
J-10 avant le referendum. Consultez sur le luminar les propositions des progressistes et des conservateurs et faites entendre votre voix. « Jouir le plus pour le moins de TTC possible » contre « jouir autrement et mieux et être plus nombreux à jouir ». L’éternel combat. Choisissez votre camp après avoir consulté les propositions des deux parties.
La liste pour la programmation musicale de la cérémonie de renouvellement du mois 9 est toujours ouverte, n’hésitez pas à surfer sur le bric-à-brac pour dénicher des pépites sonores encore inconnues et inexploitées de la préhistoire. Vos propositions seront soumises au vote.
Testez votre ouverture d’esprit et osez confronter votre rationalité à la cocasse culture préhistorique, son curieux folklore, ses étonnantes pratiques et ses coutumes farfelues : tout est sur le luminar. Ce mois-ci dossier spécial : Décryptage des grandes impostures de la préhistoire. Au menu : La conquête spatiale, la démocratie et la liberté.
Ne vous baignez pas en dehors des heures de surveillances, nous vous rappelons que squales et crocodiliens aiment chasser la nuit ou très tôt le matin et que la dernière attaque s’est produite à 4 mètres du rivage dans à peine 1 mètre trente d’eau. Le citoyen a survécu mais il devra attendre le prochain renouvellement sur une jambe.
Et pour les échanges n’oubliez pas « Non, c’est Non ! » Insistez c’est agresser ! La sanction a été portée à 15 points de malus, les jeunes défenseurs vous ont à l’œil !
Citoyennes, citoyens, novices Ô BAB !

Le Portfolio proposé par Le Collectif du Renouveau Utopique

  Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

Biographie de Le Collectif du Renouveau Utopique

 Ambassadeur Edition999

Le renouveau utopique, c’est un collectif, ou plutôt une tentative, par un auteur utopiste de lancer un collectif. C’est donc un projet ouvert à toute personne qui souhaite formaliser ses idées utopiques et les partager. La vision utopique que je propose est conforme à la charte fixée pour ce collectif à savoir : 100% égalitariste, 100% réalisable, 100% écologique. Ce qui motive ma démarche, ce n’est pas, de soumettre ma vision utopique à la critique. L’utopiste n’est pas quelqu’un qui croit avoir (...)

 Lire son interview

 Autres(s) parution(s) de l'auteur

Les chroniques de Beach City

Les chroniques de Beach City c’est quelqu’un qui nous parle depuis l’an 2948 du calendrier de l’humanité rationnalisée. On apprend qu’il a déserté la guerre du Viêt-Nam et qu’il quitté son époque en 1970 pour se retrouver dans un immense centre de loisir (...)

2021

Un message, un commentaire ?

 Dans le même rayon : Science Fiction - Anticipation

Les chroniques de Beach City 2

Retour à Beach City pour 20 nouvelles chroniques depuis notre utopie balnéaire 100% égalitariste, 100% écologique, 100% réalisable.

Exode vers Ross 128 b

Qui ne souhaiterait réinventer son existence individuelle et sociale ? Refaire société sur une planète nouvelle au partir d’une Terre exténuée, invivable ? Et si à l’approche de la fin du XXI° siècle cette perspective s’offrait à elle, notre société serait-elle (...)

Arragoa Tome 4 : La douce dictature

Zeian Smith veut s’émanciper du pouvoir central tandis qu’une nouvelle guerre invisible fait rage entre les clans de la ceinture de Kuiper.

Les chroniques de Beach City

Les chroniques de Beach City c’est quelqu’un qui nous parle depuis l’an 2948 du calendrier de l’humanité rationnalisée. On apprend qu’il a déserté la guerre du Viêt-Nam et qu’il quitté son époque en 1970 pour se retrouver dans un immense centre de loisir (...)