Libérez vos mots, lisez sans limite ! Publiez et découvrez gratuitement

Accueil > Fantastique > La colère d’Esus : épilogue

La colère d’Esus : épilogue La colère d’Esus : épilogue

La colère d’Esus : épilogue

Ludovic Careau (Auteur)

Nombre de pages en A4 : 116

Version publiée le 9 juin 2020

Les statistiques du livre

618 lecteurs ont feuilleté le livre

318 lecteurs ont inclus ce livre dans leur bibliothèque.

Evaluer le livre "La colère d’Esus : épilogue"

4 votes

Note Moyenne

5/5 sur 4 votants

Thème : Fantastique

  

La quatrième de couverture

Troisième et dernière partie de "La colère d’Esus".

En l’an 1605, proche du village de Candé, une énorme faille terrestre s’est entrouverte, libérant ainsi des forces du mal vieilles de plusieurs milliers d’années. Des créatures maléfiques, commandées par un ancien dieu sanguinaire répondant au nom d’Esus, essaiment le chaos à travers toute la contrée et menacent l’intégrité du royaume ainsi que les fondements mêmes de la foi chrétienne.
Le capitaine Symphorien Damon ainsi que les Chevaliers de l’Ordre de la Vraie Croix d’Anjou, épaulés par le mage Carniveau, vont une fois de plus unir leurs forces pour contrer cette infâme pandémie.
En outre, un complot visant à attenter à la vie du roi Henri IV se met en place. Celui-ci vise à déclencher une nouvelle guerre de religions pour affaiblir davantage le pouvoir salvateur de la Sainte Relique, seule capable de s’opposer aux armées ténébreuses…

La première page

La chose déploya ses ailes pour entamer sa descente. Aussi, elle les battit de toute leur amplitude afin d’amorcer dans les règles de l’art un atterrissage au beau milieu d’un décor dévasté, sous l’éclairage d’un ciel uniformément gris. Les monticules de neige y avaient masqué la triste et déplorable réalité mais insuffisamment pour en gommer tous les stigmates d’une récente tragédie.
Le château, aux allures de forteresse médiévale, n’était plus qu’une misérable carcasse sur laquelle paraissaient encore les impacts destructeurs d’un terrible embrasement. Son donjon semblait avoir été soufflé de l’intérieur et montrait à présent de réelles difficultés à se maintenir ainsi dressé tandis que ses tourelles affichaient d’importantes trouées.
L’affreuse créature, au corps malingre, difforme et carné, au faciès décharné, au nez crochu, au menton pointu et à la chevelure éparse et filandreuse, évoluait parmi ces ruines en maudissant ceux qui avaient osé détruire ce bien familial qu’elle chérissait tant. Sur le sol immaculé, rougi par endroits, elle remarqua des plastrons, des armures ainsi que des visages figés d’hommes à la peau bleuie, émergeant en partie de l’épaisse poudreuse. L’affrontement avait été âpre et paraissait avoir uniquement tourné à l’avantage des intrus. La plupart de ces dépouilles, jonchant par dizaines toute l’étendue du domaine, portaient encore les couleurs de sa garde rapprochée.

Biographie de Ludovic Careau

Ambassadeur Edition999

Né en 1970 à Angers (Maine-et-Loire). Ludovic Careau s’inspire de toute une littérature fantastique qui le précède. Un genre quelque peu méprisé en France mais apprécié dans les pays anglo-saxons. Il aime par dessus tout la littérature fantastique du XIXe siècle et du début du XXe siècle avec des...

Lire son interview

Autres(s) parution(s) de l'auteur

L'ombre de Nahash : première partie

L’ombre de Nahash : première partie

Deux années après les incroyables et tragiques événements qui ensanglantèrent la cité d’Angers, un nouveau péril se profile à l’horizon. Persécutés par une armée de sinistres soudards, surgissant de nulle part, sous l’égide d’un redoutable et redouté (…)

2024

Le projet Berserkers : suite et fin

Le projet Berserkers : suite et fin

Deux années se sont écoulées depuis les événements tragiques de Modeyrot. Revenu à Paris, Alistair Kridge poursuit une vie tranquille d’enseignant au sein de l’illustre université de la Sorbonne.

2023

Le projet Berserkers : deuxième partie

Le projet Berserkers : deuxième partie

Deux années se sont écoulées depuis les événements tragiques de Modeyrot. Revenu à Paris, Alistair Kridge poursuit une vie tranquille d’enseignant au sein de l’illustre université de la Sorbonne. Élevant seul son fils Anthony, préservant des liens solides (…)

2023

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

Dans le même rayon : Fantastique

Un vol bien ordinaire

Un vol bien ordinaire

Un procès parmi d’autres débuta à la cour de G. Le chef d’accusation portait sur une plainte pour vol de bagages. Des objets de luxe avaient disparu aux postes de dépose et d’indexation de l’aéroport H. A la barre, une vingtaine de prévenus ne cessait de (…)

Le sol

Le sol

« -Oh, s’il te plaît, juste encore un peu ! – Ça fait trois fois que tu me demande ça, répondit Lyssyar avec humeur. Je t’ai déjà accordé deux semaines de plus que la normale. – Mais je ne...

A la faveur des ténèbres

A la faveur des ténèbres

En y resongeant, je crois que même un homme seul errant dans le désert a au moins la chance de pouvoir sentir la vie respirer autour de lui, que ce soit le souffle du vent brûlant, la morsure des rayons du soleil sur sa peau ou le sable dans lequel (…)