La Fiancée de l’espion

Arnould Galopin (Auteur)

Publié le 18 février 2018

 sur une moyenne de 3 votes

Thème : Classique

 Le mot de Arnould Galopin pour La Fiancée de l’espion

La Fiancée de l’espion

Dans le village de Thann, en Alsace, l’instituteur Muller est un fervent patriotique français. Sa fille Madeleine est fiancée avec Wilhelm, un garçon recueilli aux origines incertaines. Lui-même semble plus défaitiste et se montre plus conciliant à propos des Allemands.... Le contenu de l’ouvrage, publié en 1915 a vieilli, au regard des principes de tolérance actuels, mais il reste un témoignage des idées bien tranchées, véhiculées à l’époque.

Quatrième de couverture :

GRAND ROMAN PATRIOTIQUE INÉDIT(1917)
—  Je vous dis, moi, qu’ils ne tiendront pas devant les nôtres… d’ailleurs, les événements ne viennent-ils pas de le prouver ?
Et celui qui avait prononcé ccs mots, un grand vieillard à la figure sèche, aux yeux bleus pétillants d’énergie, frappa vigoureusement sur la table de son poing maigre et nerveux…
—  Tout ça, c’est très joli, père Muller, fit un jeune homme blond qui se tenait assis à droite du vieillard, mais vous ne devez pas ignorer non plus que les Allemands sont des hommes eux aussi… J’étais, l’autre jour, à Colmar et je les regardais manœuvrer… Ah ! on a beau dire, ce sont de rudes gars tout de même.
Le père Muller eut un sursaut de rage :
—  Ils ont beau être de rudes gars, comme tu le dis, Wilhelm, mais il y a une chose qui leur manque, vois-tu, c’est l’entrain… c’est cette fougue endiablée que possèdent seuls nos soldats de France…
Wilhelm eut un sourire :
—  L’entrain, la fougue… tout cela, c’est très joli, père Muller… mais c’est quelquefois dangereux… Rien ne vaut une bonne armée solide, bien disciplinée…
Le vieillard fixa froidement son interlocuteur.
—  Cesse de parler ainsi, Wilhelm, s’écria-t-il, ce n’est point là le langage d’un Alsacien… Tes rudes gars ne sont que des lourdauds, des soldats de parade… Devant les baïonnettes françaises, ils fuient comme des lièvres… on l’a vu en 70.
—  Oui, fit Wilhelm… n’empêche qu’en 70 nous avons été battus…
Le père Muller s’était levé.

 Signaler un problème avec l'ebook gratuit.


Découvrez Arnould Galopin :

La France  est à l'honneur avec l'auteur francophone Arnould Galopin
" Arnould Galopin, né à Marbeuf en Normandie le 9 février 1863 et mort à Paris le 9 décembre 1934, est un écrivain français, officier de la Légion d’honneur, auteur d’ouvrages pour la jeunesse, de romans de science-fiction et de romans policiers. Auteur de romans d’aventures pour la jeunesse, Arnould... "
  • Avis (0)

REDIGER UN AVIS
modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.