L’amour à tous les temps

Raphaël Coleman (Auteur)

Publié le 22 février 2019

 sur une moyenne de 2 votes

Thème : Littérature

 Le mot de Raphaël Coleman pour L’amour à tous les temps

L’amour à tous les temps

Romance contemporaine à deux voix, co-écrite avec Laurie Godichot, et acceptée par deux maisons d’édition spécialisées romance, nous n’avons toutefois pas poursuivi l’aventure éditoriale avec ces deux partenaires, suite à une mésentente sur le manuscrit final. Néanmoins, c’est une version définitive et profondément remaniée que Laurie et moi vous proposons ici, avec l’aimable concours d’Edition999.

Source de la photographie de couverture (modifiée par mes soins) : restaurant Lamartine à Bourdeau (73).

Quatrième de couverture :

L’amour se conjugue à tous les temps, à tous les modes.
Il peut être passé, présent ou futur.
Simple, composé ou imparfait.
Mais surtout, il est conditionnel.
C’est lui qui gouverne nos vies et nos états d’âme, toujours.
Parce qu’il ne suffit pas de vouloir être ensemble pour que ça fonctionne...
La Savoie, les environs du lac du Bourget, de nos jours... Mia et Eric, deux êtres que tout oppose et une même solitude.
Lui est chef étoilé, propriétaire d’un grand restaurant gastronomique.
Père d’un petit garçon de dix ans et très entouré, il semble tout avoir pour lui.
Pourtant, l’amour passé ne lui a laissé que des blessures.
Elle est artiste-peintre en devenir, en froid avec sa famille et peine à joindre les deux bouts.
Elle ne vit que par et pour sa seule amie et colocataire Louise, une junkie en perdition.
Mia n’a qu’un seul but : tout faire pour aider Louise à s’en sortir.
Sa solution : Eric.
Son plan : le séduire.
Sauf que rien n’est jamais aussi simple que ce que l’on avait prévu !
"L’amour à tous les temps", une histoire de vengeance, une histoire d’amour...

 Analyse du sens avec l'assistant personnel à la rédaction Cordial

D'une façon plus précise, l'analyse des thèmes généraux de ce texte indique une prédominance des thèmes suivants : «participation», «ordre», «quantité», «intelligence et mémoire», «image de soi», «âges de la vie», «identité» et «existence». Une analyse plus fine encore de la thématique de ce texte fait apparaître comme thèmes centraux : * fiançailles (catégorie : mariage) * narcissisme (catégorie : individu) * oeil (catégorie : vision) * statistique (catégorie : valeur) * restauration (catégorie : alimentation et restauration) * récit historique (catégorie : genre littéraire) * accréditation (catégorie : permission) * matériel informatique (catégorie : multimedia) Une étude lexicologique et sémantique de l'ensemble des phrases indique que les mots forts du texte sont «restaurant», «bien», «porter», «geste», «vener», «zippo», «frangin» et «sentir». Parmi les noms propres, on relève une nette prédominance des mots «Faulqueroy», «Galoppaz», «Mia» et «Éric».  

 Signaler un problème avec l'ebook gratuit.


Découvrez Raphaël Coleman :
 Auteur ambassadeur chez Edition999

La France  est à l'honneur avec l'auteur francophone Raphaël Coleman
" « Nous sommes bien conscients qu’il y aura des gens qui ne vont pas aimer du tout. Mais… Est-ce que c’est tellement important ? » Romy Schneider, au cours d’une interview accordée à France Roche pour la sortie du film "La passante du Sans-Souci" (1982) Cette citation pourrait presque être une maxime,... "

 Lire son interview avec Edition999

  • Avis (0)

REDIGER UN AVIS
modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.