Edition999
La plateforme gratuite de diffusion littéraire

Accueil > Littérature > Il y a soixante ans : L’hiver 1956

Il y a soixante ans : L’hiver 1956

Roger GAU (Auteur)

Nombre de pages : 6

 Remercier Roger GAU

Les statistiques du livre


421 Lectures

3.78 /5 sur 9 votants

667 visites

Evaluer le livre


Ajouter votre avis pour le livre : Il y a soixante ans : L’hiver 1956

Thème : Littérature

 ISBN : 979-10-94768-05-1  

( Version du 20 janvier 2021 )

 La quatrième de couverture

En février 1956, une vague de froid exceptionnelle a paralysé la France tout entière. Cet essai donne des témoignages vécus, dont le mien, sur cet épisode dans la région toulousaine.

 La première page

J’ai dix-neuf ans et je suis en classe de Mathématiques supérieures, pensionnaire au Lycée Fermat à Toulouse. La neige apparaît le jour de la Chandeleur et tombe en abondance. La température reste entre -18° et -19° pendant 10 jours, la Garonne et le canal sont gelés durant plusieurs jours. En 1956, nous sortions d’une période de guerre et de pénurie ; chacun se contentait de peu et vivait de manière beaucoup plus rude et autonome qu’aujourd’hui. Les classes sont chauffées à une température voisine de 15°, mais vu la température extérieure nous considérons que nous sommes bien chauffés. Le dortoir était assez vaste et nous avions chacun une petite cabine, avec lavabo individuel. La cabine isolée du couloir par un rideau était isolée du voisin par une demi-cloison. Le dortoir n’était pas chauffé, mais cinq jours après le début de la vague de froid, nous avions de l’eau chaude au lavabo de notre cabine. Cela ne dura que trois ou quatre jours. Un matin, le surveillant général s’aperçut que l’évacuation des lavabos qui se faisait directement dans le caniveau de la cour dégageait une vapeur d’eau suspecte.

  Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

Biographie de Roger GAU

 Ambassadeur Edition999

J’ai une formation d’ingénieur de l’École Centrale de Paris. Passionné par l’Histoire avec un H majuscule, je suis passé à l’écriture à ma retraite. J’ai publié deux livres papiers, le premier avec un éditeur (750 exemplaires), le deuxième en compte d’auteur (350 exemplaires). Après cela, j’ai publié uniquement sur Internet. J’ai une trentaine de manuscrits à publier.

 Lire son interview

 Autres(s) parution(s) de l'auteur

La Maison de Lévis Mirepoix

La maison de Lévis Mirepoix est une famille subsistante de la noblesse française. La première personne célèbre de cette famille est Philippe de Lévis, seigneur de Lévis-Saint-Nom. Il exerce au nom du roi d’importantes fonctions judiciaires et (...)

2021

Jean classe 1915 ; Lettres volées à l’oubli

Ce livre, basé sur des documents authentiques retrace la vie d’un jeune toulousain mort à 20 ans durant la Grande Guerre sur le front d’Artois. Difficile pour moi d’en dire plus, mais pour vous éclairer voici les commentaires de Lucien Remplon, écrivain, sur la (...)

2014

Raymond IV de Saint-Gilles de Toulouse

À la mort de son père Pons, en 1060, son frère aîné Guillaume hérite de la majorité des biens paternels et Raymond doit se contenter du comté de Saint-Gilles.

2021

Quatre accidents d’avion Airbus A300 et A310

De 1989 jusqu’à ma retraite en 1997, mon activité principale, comme ingénieur en chef Aérospatiale des avions Airbus A300 et A310, consistait au suivi des incidents en exploitation et la définition des modifications qui en (...)

2021

Un message, un commentaire ?

 Dans le même rayon : Littérature

Tempo d’exil

Ce texte retrace un déplacement géographique, en France, puis dans Toulouse, avant un départ pour le Canada. Il évoque l’errance intérieure d’un homme aux brusques énervements, au regard acide sur une société distincte, (...)

Méléna. Une histoire du vent.

Ce livre est la complainte d’un rêve qui s’est enfui pour échapper au réel et ses nombreux tourments. Les mots qui peuvent la décrire n’existent pas encore. Même le chant le plus triste ne pourrait l’approcher.

Méléna du clan des aigles

C’est le début d’une aventure sans précèdent qui va durer deux millions d’années. L’homme vient de quitter le berceau africain, celui dont personne ne sait dire le nom car aucune bouche ne l’a encore prononcé.

La Maison de Lévis Mirepoix

La maison de Lévis Mirepoix est une famille subsistante de la noblesse française. La première personne célèbre de cette famille est Philippe de Lévis, seigneur de Lévis-Saint-Nom. Il exerce au nom du roi d’importantes fonctions judiciaires et (...)