Edition999
La plateforme gratuite de diffusion littéraire

Accueil > Science Fiction - Anticipation > Exode vers Ross 128 b

Exode vers Ross 128 b

Christian Montes (Auteur)

Nombre de pages : 73

 Remercier Christian Montes

Les statistiques du livre


131 Lectures

5 /5 sur 6 votants

237 visites

Evaluer le livre


Ajouter votre avis pour le livre : Exode vers Ross 128 b

Thème : Science Fiction - Anticipation

( Version du 30 juillet 2021 )

 La quatrième de couverture

Qui ne souhaiterait réinventer son existence individuelle et sociale ?
Refaire société sur une planète nouvelle au partir d’une Terre exténuée, invivable ?
Et si à l’approche de la fin du XXI° siècle cette perspective s’offrait à elle, notre société serait-elle capable d’un tel prodige sans arrière-pensée ?
Andressa, Frederik, Gaudêncio, mais aussi les exotiques Lauréa 15, Eco 9 ainsi que tous les pionniers vont se confronter au rêve et à la réalité, à des phénomènes inconnus et d’autres trop connus.

 La première page

Pensif, Frederik voit, plus qu’il ne regarde, la morne fréquentation de Rivonia Road par la fenêtre.
Il est 10H45, il ne s’est ni lavé, ni habillé, ni rasé, alors que le service de livraison va sans doute passer. Il pense que le dernier arbre, face au numéro 248 devant la borne payante "Oxygen withdrawal", est définitivement mort, il est l’image de sa propre déchéance.
Peu ouvert à la contemplation, la cruauté des faits obstrue sa raison. Pour couronner le tout, ils semblent donner raison à cet incompétent de Jaime Kustein qui doit moins ses fonctions à ses talents qu’à ses saillis médiatiques spectaculaires et les relations qu’il entretient avec un réseau de riches commanditaires. Ce que ceux-ci peuvent bien trouver à cet infatué sans rigueur ni talent, dont la thèse n’est que mauvais plagia, est un mystère pour Frederik. C’est par contre un non-sujet pour la majorité de la population qui n’éprouve comme souci premier que celui de sa survie.
Ce petit accès de rage lui redonne un peu vigueur.
L’astrophysicien sud-africain avait refait cent fois les mêmes calculs pour, à chaque fois, maintenir sa position contre vents et marées.

  Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

Biographie de Christian Montes

 Ambassadeur Edition999

Le roman ne raconte pas une histoire Il propose au lecteur d’en imaginer une

 Lire son interview

 Autres(s) parution(s) de l'auteur

Reconstruction

Anticipation réaliste "Reconstruction" rappelle la méfiance à laquelle se confronte l’homme différent

2020

GleefulMeat

Un roman de science (actualité politique) fiction, qui grossit les traits les plus sombres de notre environnement. Ainsi nous ait donné à voir ce que pourrait être notre non-avenir. La narrateur ne joue qu’un infime rôle, celui de mettre en résonance les échos (...)

2019

Sublimation étrange

Un roman d’astrophysique politique fiction où la jeune et jolie Julie va devoir se confronter à l’intimité de la matière, tout comme à l’infinie absurdité du monde. Un roman dans lequel transparaissent quelques résonances politiques contemporaines à faire sourire, (...)

2020

Les idiots et l’idole

Un doctorant voit sa thèse obtenir un succès populaire inattendu autant qu’immérité Dépassé par l’exploitation qui en est fait, au point de s’en voir dépossédé Il découvre petit à petit les raisons

2019

Un message, un commentaire ?

 Dans le même rayon : Science Fiction - Anticipation

Les chroniques de Beach City 2

Retour à Beach City pour 20 nouvelles chroniques depuis notre utopie balnéaire 100% égalitariste, 100% écologique, 100% réalisable.

Exode vers Ross 128 b

Qui ne souhaiterait réinventer son existence individuelle et sociale ? Refaire société sur une planète nouvelle au partir d’une Terre exténuée, invivable ? Et si à l’approche de la fin du XXI° siècle cette perspective s’offrait à elle, notre société serait-elle (...)

Arragoa Tome 4 : La douce dictature

Zeian Smith veut s’émanciper du pouvoir central tandis qu’une nouvelle guerre invisible fait rage entre les clans de la ceinture de Kuiper.

Les chroniques de Beach City

Les chroniques de Beach City c’est quelqu’un qui nous parle depuis l’an 2948 du calendrier de l’humanité rationnalisée. On apprend qu’il a déserté la guerre du Viêt-Nam et qu’il quitté son époque en 1970 pour se retrouver dans un immense centre de loisir (...)