Chemins d’aventures - Tome 2 - LE SECRET DU FIGUIER (2019)

ALOÏS (Auteur)

Nombre de pages : 118

Avis (0)

3 votes

Notre vidéo pour lire facilement

Thème : Saga

( Version du 28 octobre 2019 )

 Le mot de ALOÏS pour Chemins d’aventures - Tome 2 - LE SECRET DU FIGUIER

Chemins d’aventures - Tome 2 - LE SECRET DU FIGUIER

Vendredi 9 octobre
POIGNY-la-FORÊT (Yvelines)
Après son mariage, Alexandre Tavernier s’est installé dans son village natal. Il préside désormais une holding travaillant dans le domaine du dessalement de l’eau de mer. Il découvre fortuitement que son père, professeur d’histoire décédé dans un accident de la route, effectuait des recherches inachevées concernant les Templiers. Encouragé par son épouse et par son succès dans la résolution de précédentes énigmes, il entreprend de relever ce nouveau défi en poursuivant les recherches. Son initiative va entraîner le jeune couple jusque dans des contrées lointaines. Leur chemin sera semé d’embûches et de dangers, de découvertes et de surprises, de rebondissements et de trahisons…

Quatrième de couverture :

Pour un peu il aurait fermé les yeux. Alexandre écoutait dans sa voiture le concerto pour violon de Mendelssohn ; cette musique envahissait tout son être d’une apaisante sensation, pas au point cependant de quitter la route des yeux. Il avait cessé de pleuvoir mais la chaussée était encore mouillée ; quelques rayons de soleil perçaient entre les nuages illuminant le tapis de feuilles mortes sur le bas-côté. Il venait de quitter les embouteillages du vendredi soir et approchait de Poigny-la-Forêt par cette tranquille route forestière qu’il connaissait si bien. Il fallait traverser tout le village, tourner sur une petite route à droite juste après la rue des Basses Masures et atteindre la dernière propriété. À l’aide de sa télécommande il ouvrit le portail automatique et s’engagea sur l’allée de graviers qui crissaient sous les pneus. Valentin, le jardinier, s’arrêta de ratisser, se redressa en portant deux doigts à hauteur de sa casquette pour saluer Monsieur Alexandre.
C’était un très brave homme, Valentin. Il devait avoir la cinquantaine, à peu près l’âge de Pierre-Henri Tavernier, le père d’Alexandre. Quand ce dernier décéda, dans un accident de la route avec son épouse et sa belle-mère, Alexandre fut envoyé en pension en Angleterre. La maison de famille à l’entrée de Poigny fut vendue par une agence après la mise aux enchères de tout le mobilier et Valentin se trouva sans emploi.

 Signaler un problème avec l'ebook gratuit.


Découvrez ALOÏS :
 Titre honorifique : Ambassadeur francophone d’Edition999

La France  est à l'honneur avec l'auteur francophone ALOÏS
" Après trente-cinq années de journalisme je n’ai su me résoudre à cesser d’écrire. Mais cette fois en m’attaquant à des romans de pure fiction. J’y ai mis aussi bien des souvenirs personnels de contrées visitées que des recherches approfondies de documentation pour rendre le récit plus réaliste et un zeste... "

 Lire son interview avec Edition999

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message



  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.