La plateforme gratuite de diffusion littéraire

Accueil > Littérature > Au ciel de tous les défunts

Au ciel de tous les défunts

Aziz Medjkane (Auteur)

Nombre de pages en A4 : 7

Version publiée le 5 décembre 2021 - (Premère publication sur Edition999 le 30 octobre 2021)

Les statistiques du livre

1230 lecteurs ont feuilleté le livre

161 lecteurs ont inclus ce livre dans leur bibliothèque.

Note Moyenne : 5/5 sur 20 votants

Evaluer le livre


Thème : Littérature

🖋️ La quatrième de couverture

Une lettre poétique, illustrée d’images et de sons.
J’ai écrit cette lettre poétique à l’amour de ma vie, mon cher père, paix à son âme, décédé le 12 Septembre 2021. L’amour que j’ai pour mon père est éternel… … La lumière de mon père rayonnera en moi sur le chemin de la vie jusqu’à ma mort.
Le portrait qui illustre ma lettre est celui de mon père MEDJKANE DJAMEL à l’âge de 06 ans, je l’ai réalisé moi-même en 2011.

🎧 La version Audiolivre

Livre audio à écouter/télécharger gratuitement - Lu par un lecteur humain
Au ciel de tous les défunts

🗏 La première page

Au ciel de tous les défunts :

Comme une note de piano qui s’éteint
Comme la flamme d’une bougie à sa fin
Comme une dernière larme de chagrin
Tu as rejoint le ciel
Le ciel de tous les défunts
« Mon fils, ma lumière » tu le disais si bien
A la famille, à nos voisins, au monde entier, à tes copains
« Je suis fier de toi, mon fils » ta voix me l’a dit si bien

  

⚠️ Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

Biographie de Aziz Medjkane

🎓 Ambassadeur Edition999

Je suis Aziz Medjkane, né en 1993, Médecin Légiste, passionné d’écriture et de peinture.

🎙️ Lire son interview

📖 Autres(s) parution(s) de l'auteur

DISSEMBLABLE

DISSEMBLABLE

Se sentir différent, c’est savoir accueillir le vent soufflant à contre-courant, tout en déambulant sereinement sur la voie d’une brève histoire du temps.

2023

Court séjour en Égypte

Court séjour en Égypte

Terre d’Égypte, aux mystères infinis... En partageant avec vous mon texte “ Court séjour en Egypte “ , écrit sur les rives du Nil... Illustré d’une photo prise au Caire, vue sur le Nil.

2023

RENAISSANCE

RENAISSANCE

Renaissance - est un parallèle entre la vie et la mort, redonner vie à des images mortes, perdues, oubliées, des souvenirs du passé, c’est aussi une lumière qui redonne vie après une rude épreuve, des blessures du passé, une séparation douloureuse...

2022

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

2 discussions

  • 30 octobre 2021, par Jean-Michel Edition999

    Magnifique.
    A lire et à écouter.
    Merci à Aziz Medjkane d’avoir choisi Edition999.
    Voici des moments de fierté pour nous, de proposer des textes, qui immortalisent et partagent des êtres chers.
    Quelle phrase magnifique : "La lumière de mon père rayonnera en moi sur le chemin de la vie jusqu’à ma mort. "

    Jean-Michel

    • ^ 31 octobre 2021, par Aziz Medjkane

      Bonjour Jean-Michel,
      Je suis très ému en lisant votre commentaire, je pense sincèrement que c’est la plus belle déclaration d’amour que j’ai pu faire à mon tendre père jusqu’à aujourd’hui. Ravi et très honoré de pouvoir partager ma lettre avec les lecteurs d’édition 999. Merci beaucoup. Amitiés. Aziz.

 Dans le même rayon : Littérature

AIMER A PERDRE LA RAISON

AIMER A PERDRE LA RAISON

Jessica et Mathieu vivent une passion fusionnelle lorsque, quelques mois après leur coup de foudre, Mathieu disparait. Folle d’inquiétude et prise de doutes, Jessica s’interroge : cette disparition serait-elle volontaire ? Elle décide de mener son enquête.

RENAISSANCE

RENAISSANCE

Renaissance - est un parallèle entre la vie et la mort, redonner vie à des images mortes, perdues, oubliées, des souvenirs du passé, c’est aussi une lumière qui redonne vie après une rude épreuve, des blessures du passé, une séparation douloureuse...

Comme une femme à la mer

Comme une femme à la mer

J’ai choisi de me battre contre le cancer en accompagnant mes patients jusqu’aux derniers moments. Et puis je suis tombée devant l’impuissance des médecins et la douleur des familles. Je me suis effondrée devant ma propre fragilité à supporter (...)