La plateforme gratuite de diffusion littéraire

Accueil > Littérature > UNE NUIT DE MER HOULEUSE

UNE NUIT DE MER HOULEUSE

Bernard Tellez (Auteur)

Nombre de pages en A4 : 97

Version publiée le 12 août 2021

Les statistiques du livre

476 lecteurs ont feuilleté le livre

173 lecteurs ont inclus ce livre dans leur bibliothèque.

Note Moyenne : 3/5 sur 2 votants

Evaluer le livre


Thème : Littérature

🖋️ La quatrième de couverture

Lilas, une entraîneuse atypique rencontre Abel, le narrateur, qui recherche Sveltana dans le quartier rouge d’Anvers. Pris dans une affaire d’escroquerie, ils entreprennent une cavale sur le bateau pirate "Seawolf" du trafiquant Jos Larsin. Parviendront-ils à échapper à la vengeance de Kgb ? Leur amour naissant survivra-il à de multiples péripéties ?

🗏 La première page

Si j’ai pu croire parfois que je m’engluais dans l’existence sans avoir de raison d’en changer, les aléas du hasard me guettaient pour venir bousculer ce que je considérais comme mes habitudes et dissiper leur morosité. Une sorte de nausée me prenait à ne pouvoir sortir de ma léthargie, comme on s’englue dans la grisaille, au point que je me sentais prisonnier de l’aspect définitif que prennent souvent les choses dans la routine ! Certains y vivent à l’aise et ne s’aperçoivent même pas du regard que reflète l’ennui, à croire que le danger pour eux, c’est l’imprévisible, l’inattendu. Afin de blouser leurs certitudes, si j’ai besoin de croire que la vie nous pousse à devenir ce que l’on est, je me suis obstiné à discerner que cela ne se déroule jamais comme prévu… Ce serait trop facile, cela manquerait de piquant pour une raison vraie ou quelconque de vivre, d’opter pour un motif précis, sans jamais en changer... Il faut que cela tienne la route, certes… Tant pis, si je me trompe. Mais a-t-on vraiment le choix ? J’en suis toujours à me poser cette question… Pouvais-je pressentir, il y a cinq ans, que j’allais quitter Brest, pour Dunkerque ? Sans être un homme du nord, pouvais-je prévoir aussi que j’irais me perdre encore, à Anvers ? Ceux que je qualifie d’ennemis, ceux pour qui je ne suis rien dans leur sécurité d’être, nient aussi l’espoir d’un imprévu qui les sauverait. Ils identifieront ma démarche à de la folie. C’est moins encore, ou plus que cela. Enfin, à chacun sa vie…

  

⚠️ Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

Biographie de Bernard Tellez

🎓 Ambassadeur Edition999

Originaire du Midi de la France, après avoir vécu en Asie et en Australie, en qualité d’enseignant, l’auteur réside à présent dans sa ville natale. La vocation d’écrire vaut pour lui comme une magnifique utopie qui peut servir d’exutoire, de garde-fou aux problèmes existentiels, voire à toute...

🎙️ Lire son interview

📖 Autres(s) parution(s) de l'auteur

La voisine d'à côté

La voisine d’à côté

Fasciné par l’obscénité des propos de ses nouveaux voisins de palier, Arthur Boilieu prend conscience de sa vie étriquée, de son mariage morne. Il fait connaissance de sa voisine...

2023

Danse sur la glace, Svetlana

Danse sur la glace, Svetlana

Un amour chaotique entre Yannick et Svetlana, patineuse sur glace d’origine russe, jusqu’à ce que par amour, Yannick venge son honneur blessé de jeune femme, ce qui remet en cause leur comportement.

2023

Qu'importe ici, ou ailleurs

Qu’importe ici, ou ailleurs

Abel Dubois, jeune retraité, commence à écrire un roman dont l’héroïne, Alice, est une jeune lycéenne... Il rencontre Mathilde, divorcée et mère d’une jeune fille de dix-sept ans, qui porte le même prénom que son héroïne. Troublé par ce hasard qui lie la (...)

2023

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

 Dans le même rayon : Littérature

ECLATS de RIRE au Jardin des Délices

ECLATS de RIRE au Jardin des Délices

Voici un florilège de quatre-vingts textes conçus comme autant d’éclats de rire. L’auteur les a voulus brefs, mordants et tirés des multiples domaines de l’art comme de la vie courante. Pour pimenter l’humour qui s’en dégage, il a enchâssé entre eux les (...)

Le Phare/ Première partie : la rencontre.

Le Phare/ Première partie : la rencontre.

Hier est fort lointain, Aujourd’hui le rattrape, Demain n’est que la projection de ce jour passé. Ah ce temps qui fuit !

Je suis tombé sur mon alter ego

Je suis tombé sur mon alter ego

J’ai rencontré une fille à la Préfac, qui malgré bon nombre de difficultés, notamment avec l’opposition de ses parents, principalement de son oncle Franck et tant d’autres inconvénients deviendra, ma femme bien aimée... Les difficultés étaient (...)