Libérez vos mots, lisez sans limite ! Publiez et découvrez gratuitement

FELICIA

FELICIA

Emmatom (Auteur)

Nombre de pages en A4 : 5

Version publiée le 21 décembre 2022

Les statistiques du livre

147 lecteurs ont feuilleté le livre

42 lecteurs ont inclus ce livre dans leur bibliothèque.

Evaluer le livre "FELICIA"

1 vote

Note Moyenne

4.98/5 sur 1 votants

Thème : Littérature

  

La quatrième de couverture

Témoignage sous forme de discussions avec ma très vieille minette qui m’a quittée !!!
expérience très personnelle qui n’intéresse pas grand monde , à part peut-être les gens qui aime autant que moi les chats !

La première page

Ma felicia était belle, gentille bien qu’elle ait un caractère de dominante. C’était la cheffe de meute et elle faisait très bien savoir à ses congénères ce qu’elle voulait. Mais elle n’était pas bête et ne s’en prenait qu’aux plus petit qu’elle ,quand ils était plus gros elle préfère en faire ses amis .
Je devrai parler d’elle au passé à présent mais j’ai dû mal. Le 7 novembre 2022, j’ai dû faire euthanasier felicia car elle était dyspnéique, elle ne mange et boit plus depuis la veille au soir. Malgré mes efforts, ma volonté, sa santé ne s’améliore pas, elle se dégrade. Je l’ai donc conduite en urgence au vétérinaire qui malheureusement a confirmé mes peurs : ma felicia était arrivé au bout de sa vie. La seule chose que je pouvais faire, c’était abrégé ses souffrances mais je ne pourrai pas l’empêcher de mourir, c’était une histoire d’heures peut être de jour ! La véto m’a dit qu’elle a un carcinome sur le nez, ce bobo qui ne guérissait jamais et qui devait lui faire mal puisqu’elle ne voulait pas que j’y touche ni même que je m’approche de cette zone.
En 2015, je t’ai fait opérer de tumeurs mammaires, et le véto de l’époque m’a dit qu’il te reste qu’un an à vivre tout au plus. Je me souviens de ses paroles, « on est là sur du palliatif ». Ta tumeur était grosse et il n’était pas sure de réussir à te l’enlever, ni même que tu survives à l’intervention. Pendant un mois tu as gardé une collerette et c’était horrible tu te cognais dans les murs, tu avais du mal pour manger, boire mais avec le temps tu as finie par trouver une technique et t’adapter à ce machin qui t’embêter. J’étais obliger de te la laisser tu avais une incision de sous le menton jusqu’ à l’anus. Tu avais arraché ton premier pansement, et ta plaie coulée vers le bas, j’avais dû te ramener au véto pour de faire remettre des agrafes car ta plaie se rouvrait. J’avais tellement peur que tu éviscères ! Je devais de faire des pansements tout les jours. Ton ventre était entièrement tondus et c’est à cette époque que maman t’a fait ton pull pour que tu n’attrapes pas froid. Maintenant ton pull, c’est la seule chose qui me reste de toi. Une ou deux photos et quelques souvenirs. Si peu finalement !

⚠️ Info ! Les formats Epub et Kindle ne sont pas disponibles actuellement.

Biographie de Emmatom

Ambassadeur Edition999

Trentenaire vivant entre le Limousin et l’Auvergne, je suis de profession IBODE. Célibataire sans enfants ;J’ai pour passion les animaux de compagnie,la nature. J’écris des nouvelles ,(des petits romans) depuis plusieurs années. J’invite à travers mes écris,le lecteur à découvrir le bloc...

Lire son interview

Autres(s) parution(s) de l'auteur

Témoignage d'une infirmière pendant la crise du COVID 19

Témoignage d’une infirmière pendant la crise du COVID 19

Témoignage d’une professionnelle de la santé durant la crise du COVID 19 . Document rempli d’opinion et de ressenti personnelles. Je tiens d’ailleurs à remercier la personne qui est l’auteur du dessin qui me sert de couverture .

2020

Euthanasie

Euthanasie

Témoignage d’une expérience . Et ouverture au questionnement sur un sujet qui mène le débat : l’euthanasie.

2020

PROFESSION IBODE

PROFESSION IBODE

Témoignage professionnel et commentaire touchant la nouveauté de la profession.

2018

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

Dans le même rayon : Littérature

Le journal presque intime : Vers l'infini…

Le journal presque intime : Vers l’infini…

C’est la troisième partie de mon journal presque intime ( vivre avec un cancer ; comment survivre à l’insuffisance hépatique aiguë)

Rêve

Rêve

Jusqu’où l’homme est-il prêt à aller pour réaliser ses rêves ? Dans un pays au bord de la guerre civile, le personnage principal de cette nouvelle nous entraîne avec lui dans le tourment de ses interrogations, puis dans sa fuite.

LES ENRACINES

LES ENRACINES

Pendant les années 1960, Margellos, petite commune du Lot et Garonne, nichée entre pins et collines fourmille d’activités : celles de l’industrie du bois. Il s’y croise tout un panel parmi la population dont les compères, joyeux drilles, et leur entourage (…)