Nombre de pages : 280

40 vues

Thème : Avant première

Le mot de Jean-Marie PARENT pour SENTINELLES DE PAPIER, 123 VIES DE PHILOSOPHES

SENTINELLES DE PAPIER, 123 VIES DE PHILOSOPHES

Philosopher ? Un plaisir de penser ouvert à tous. Voici le récit de 123 vies de penseurs, présentées dans le contexte de leur temps. L’auteur construit en la détaillant une généalogie des parcours de ces philosophes représentatifs de l’histoire d’une discipline riche, puissante, complexe, née il y a plus de 2500 ans. Théologiens, savants, politiques, mathématiciens, médecins, moralistes, juristes, anthropologues, lettrés, poètes, musiciens… telle une matrice féconde, la philosophie possède en elle le mérite et la force de nous convier à tous les champs accessibles à nos consciences en éveil. Et c’est bien ce qui lui confère sa pertinence et son originalité. Et puis ne conduit-elle pas à cette recherche de la « vie bonne » que se plaisaient à vanter les Anciens ? Une quête emblématique de notre complexité humaine. BLOG de l’auteur "LegoBaladin" sur http://jmparent6.blogspot.com

Quatrième de couverture :

Être ou savoir ? Vivre ou réfléchir ? Agir ou penser ? L’alternative se pose là. Comment vivre sans se regarder faire ? Comment trouver en soi la force de poser des actes sans se préoccuper de ce qu’ils rapportent ?
Les philosophes ont tenté de répondre à ces questions. De Socrate à Bergson en passant par Rousseau et Nietszche, leur tout premier acte fut sans doute de se mettre en marche. Comme il parle et comme il pense, « l’homme est un temps à deux pattes », selon le mot de Jankélévitch.
Outrepassant fièrement les silences percutants de la pensée en cours, l’homme du commun osera un « penser c’est bien beau mais… » : la vanité du concept ne guette-t-elle pas son auteur lorsque l’idée ne débouche pas sur du concret, du palpable ? A bien considérer l’histoire de la philosophie, combien de gestes furent joints à la parole chez nos nobles penseurs ? Interrogation d’autant plus pertinente que l’activité philosophique ne débouche pas nécessairement sur une réponse obligée. Elle appelle question. Et c’est là pourtant que peut naître et s’épanouir la « beauté du geste » vantée par Jankélévitch.

Ecrit par Jean-Marie PARENT :

Ancien journaliste, puis professeur des Ecoles en primaire à Loches (37600), je suis retraité et animé par un projet autour de "L’économie de la connaissance", projet passant en particulier par une ressaisie de la philosophie comme vecteur de réflexion, de partages et d’écriture. Je suis membre de l’Association des auteurs et éditeurs de Touraine. J’ai déjà publié sept livres (dont quatre aux Editions L’Harmattan.

 Signaler un problème de lecture
  • AVIS (0)

REDIGER UN AVIS
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message




  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

En relation avec SENTINELLES DE PAPIER, 123 VIES DE PHILOSOPHES