Edition999
La plateforme gratuite de diffusion littéraire

Accueil > Littérature > Projection privée...

Projection privée...

Raphaël Coleman (Auteur)

Nombre de pages : 408

 Remercier Raphaël Coleman

Les statistiques du livre


108 Lectures
22 Lectures / 31 jours


5 /5 sur 3 votants

275 visites

Evaluer le livre


Thème : Littérature

 ISBN : 978-2-9573032-1-2  

( Version du 25 février 2022 )

 La quatrième de couverture

"Qu’est-ce qui t’as tuée, Solenn ?" Telle est la question qui hante depuis sept ans Zack, le dernier compagnon de Solenn Avryle, ex-icône du septième art hexagonal. Une disparition violente à laquelle Paul Werner, premier mari de l’actrice et figure de proue de l’extrême-droite nationaliste, n’est peut-être pas étranger...
Un portrait de femme empreint de poésie, la peinture toute en nuance d’une personnalité complexe à travers le regard amoureux de celui qui l’a le plus aimée.
Ce roman conceptuel, dont l’écriture a occupé plus de sept ans de mon existence, est probablement celui qui me tient le plus à coeur. Publié en version papier en auto-édition et disponible depuis juillet 2020 sur Amazon, j’aimerais pouvoir étendre son lectorat en le proposant également en téléchargement gratuit via Edition999. Je vous en souhaite donc bonne lecture, ici ou ailleurs, en espérant que mon récit vous plaise... Bien à vous !

 La première page

— Zack, magne-toi ! Ils vont annoncer les résultats…
— Ouais, ouais, voilà, j’arrive…
Je débarque de la kitchenette, les bras chargés du précieux ravitaillement nécessaire à alimenter les quelques personnes familières qui squattent mon living. La phobie d’être seul sans doute. Sur la table basse, les biscuits apéritifs débordent de leur coupelle et les bouteilles d’alcool voisinent des verres à moitié vides. Plus aucun récipient n’est disponible pour y déverser mes chips et mes Curly.
— Assieds-toi, on ne voit plus rien !
J’ai l’air d’un con avec mes paquets d’amuse-gueules sur les bras. Le verdict tombe, mais je ne l’entends pas. Tout au plus un brouhaha lointain. Et puis, la déception furieuse de mes camarades devant 8 Mont-Blanc.
— Oh non, putain ! Ils sont complètement cintrés d’avoir à nouveau voté pour lui !
— Tu sais, ici c’est des bourges. Pour eux, il n’est pas question que leur ville soit gérée par la gauche socialiste. Depuis qu’il est à la mairie, Werner a fait le ménage et Annecy n’a jamais été aussi clean ; alors ça leur va bien tout ça…
Les élections municipales. Les dernières d’importance ont eu ta peau, mon amour. C’était en 2001. A l’époque, tu étais la seule à pouvoir sérieusement inquiéter Werner sur l’échiquier politique. Paul Werner, ton ex-mari, cet ennemi intime. L’homme qui se délectait du plus infime de tes vacillements. Et celui-ci fut de trop. Je ne vis rien venir, Solenn, ni ne sus mesurer combien tu avais mal. Tu étais une actrice, et pour tes adieux à la scène, tu me servis ton plus grand numéro d’illusionniste, ton dernier rôle de composition, celui du fair-play. J’aurais dû deviner que sous ton masque de porcelaine, ton âme était brisée, seulement…
Mon regard voilé se perd sur ton portrait. Celui qui illumine la pièce. Ton sourire enjôleur s’insinue en moi et je me noie dans tes prunelles azur. Mon corps d’ébène se fige sur le fauteuil informe, une larme perle sur ma joue. Aminata tente de m’extirper de ce passé qui me hante. Elle sait.
— Zack ? Ça va ? Oh, reviens vers nous, mon frère !
La mine défaite, je parviens à peine à articuler quelques mots.
— Elle… Elle est si loin, Mina… Si loin de moi…

  Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

Biographie de Raphaël Coleman

 Ambassadeur Edition999

« Nous sommes bien conscients qu’il y aura des gens qui ne vont pas aimer du tout. Mais… Est-ce que c’est tellement important ? » Romy Schneider, au cours d’une interview accordée à France Roche pour la sortie du film "La passante du Sans-Souci" (1982) Cette citation pourrait presque être une maxime,...

 Lire son interview

 Autres(s) parution(s) de l'auteur

Shooting Brake

Marc Oettinger est flic, un inspecteur borderline terrassé par un drame personnel. Izmaar Eagle est la nouvelle star montante du hip-hop. A priori, aucun lien n’existe entre eux.

2022

Les condamnés

Sud de la France, début des années 70. Maxime, vingt-deux ans, rencontre par hasard Salomé, son amour de jeunesse, d’enfance, l’amour de sa vie, dont il avait perdu la trace une dizaine d’ années plus tôt, lorsqu’elle avait dû quitter Oran. Un amour inavoué et (...)

2021

(Some) One Shots

Des histoires naissent, sans autre but que d’exister par elles-mêmes. Des « one shots » écrits au gré du hasard et de l’inspiration du moment.

2018

Éphémères et diluviennes

"L’amour, ce sentiment auquel tout le monde aspire… Il peut surgir n’importe quand, n’importe où. Au détour d’une rue piétonne, d’une aire d’autoroute, dans une larme de houblon. Parfois, l’union de deux êtres donne même des fruits (...)

2018

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

 Dans le même rayon : Littérature

Elle avait un cancer

Elle s’appelait Mira. Elle vivait dans un petit village à Vahingen, un peu plus au Sud que moi. On s’était croisé à la piscine pour la première fois où je l’ai sauvé d’une noyade. Après des années d’amitiés mêlées à l’amour qui nous réunissait, un cancer allait (...)

Rupture

Romain s’enfonce peu à peu dans la dépression en assistant impuissant à la lente déchéance de sa mère. Son seul soutien, il le trouve auprès de Carole, sa tante qui lui voue une affection protectrice. Elle mettra toutes ses forces pour l’aider à résister et à se (...)

Les dernières Gouttes IV

Je pensais en avoir fini avec les rebondissements, je m’étais fourré le doigt dans l’oeil... De nouveaux acteurs, tapis dans l’ombre, m’attendaient au tournant. Et d"autres aventures, encore plus folles, au sein de PilGrim (...)

L’Apocalypse selon Zeugmette

Traitée façon Farce du Moyen -Âge, cette pièce à grand spectacle nous plonge dans un monde où la folie du Pouvoir et le mépris de la Vie précipitent la Civilisation des « Crapauds » à sa fin. D’autant plus qu’une planète apparemment peuplée et débordante de richesses (...)