Libérez vos mots, lisez sans limite ! Publiez et découvrez gratuitement

Accueil > Biographie > Portraits de vieilles dames en petites filles

Portraits de vieilles dames en petites filles

Portraits de vieilles dames en petites filles

Antoine BAVE-CROULARD (Auteur)

Nombre de pages en A4 : 92

Version publiée le 8 février 2020

Les statistiques du livre

313 lecteurs ont feuilleté le livre

213 lecteurs ont inclus ce livre dans leur bibliothèque.

Evaluer le livre "Portraits de vieilles dames en petites filles"

2 votes

Note Moyenne

5/5 sur 2 votants

Thème : Biographie

  

La quatrième de couverture

Des vieilles dames racontent leur enfance au tournant du 19 ème et du 20 ème siècle.Elle sont toutes d’origine sociale et de régions différentes. Elle jettent un regard sincère, naïf et sans regret sur cette époque où les filles allaient peu à l’ école.

La première page

Madame A…, issue de l’alliance d’une famille de la bourgeoisie industrielle et d’une famille aristocratique ruinée, après une longue vie tourmentée consacrée à l’art, est revenue vivre seule dans l’immense et vieille maison décatie de sa jeunesse, remplie d’œuvres picturales de grandes valeurs et qui s’ouvre sur un beau jardin mais n’a toujours pas de chauffage.

« Je pense que c’était assez typique notre enfance ici, dans cette maison, parce que nous vivions avec l’institutrice qui était là pour nous, qui faisait la classe pour quatre filles et au milieu de nos parents, dans une vie bourgeoise, extrêmement confortable, avec des domestiques à la cuisine, étant bien servis, habitués à beaucoup de confort de ce côté-là, alors qu’il n’y avait aucun confort dans la maison.
Mes parents, c’est très curieux, ils avaient un cornet acoustique pour parler aux domestiques de leur chambre à l’autre bout de la maison, où il y avait la cuisine, mais ils n’avaient pas de feu dans leur chambre et quand nous étions petits il fallait avoir au moins 38 ou 39 degrés de fièvre pour qu’on nous allume un poêle à pétrole qui empestait. Il fallait être vraiment à l’article de la mort pour avoir du feu dans sa chambre. Vous voyez, il n’y aucun réel confort. Il n’y avait que ce confort, si vous voulez, que ce confort de main d’œuvre, qualifiée du reste, une main d’œuvre très, très efficace, très bonne cuisinière, très bonne femme de chambre, très bon chauffeur et des quantités de… de personnes à la journée, de repasseuses, parce qu’on faisait des, des lessives, deux ou trois fois par an seulement.

Biographie de Antoine BAVE-CROULARD

Ambassadeur Edition999

Né en 1935, d’un officier d’aéronavale et d’une artiste peintre, l’auteur, après avoir suivi ses parents à travers le monde, a mené une carrière d’ingénieur et d’architecte.Parallèlement il a publié sur Internet, sous le pseudonyme d’Antoine BAVE-CROULARD, une trentaine d’ouvrages : biographies...

Lire son interview

Autres(s) parution(s) de l'auteur

Language d’innocent

Ces poèmes cherchent à percer les murs étriqués de l’existence et de la vie des femmes et des hommes. Ceux qui cherchent à comprendre ce qui leur arrive, n’y trouveront pas de solutions mais des interrogations difficiles, accessibles seulement aux innocents.

2023

Ecrits au chronomètre !

Ecrits au chronomètre !

Dans ces poèmes, plus "noirs" que ceux des" Doux poèmes du Rien", l’auteur essaye de sonder la motivation de l’homme, face à la dictature du Temps, à la vulgarité de la Realité, aux blessures de l’intériorité et à la représentation qu’il se fait du Monde.

2021

Doux poèmes du rien

Doux poèmes du rien

Ces poèmes, volontairement limités en nombre, représentent la pensée profonde de l’auteur.

2020

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

Dans le même rayon : Biographie

Histoire d'un maniaco-dépressif

Histoire d’un maniaco-dépressif

Fils conçu avant son mariage par l’héroïne de « Si tu m’aimes » (du même auteur) le héros de ce récit contracte au cours de sa jeunesse une grave maladie mentale , qui va par une série de dégringolades, le mener du haut en bas de l’échelle sociale.

Le Conventionnel Joseph Le Bon

Le Conventionnel Joseph Le Bon

Natif d’Arras, ancien prêtre, proche de Robespierre et de Saint-Just, Joseph Le Bon instaura le régime de la Terreur dans les départements du Nord et du Pas-de-Calais, envoyant indistinctement à l’échafaud gens du peuple, nobles ou bourgeois.