Au pays du pain et des roses (2019)

Mohamed-Karim ASSOUANE (Auteur)

Nombre de pages : 114

Avis (0)

1 vote

Thème : Biographie

( Version du 10 octobre 2019 )

 Le mot de Mohamed-Karim ASSOUANE pour Au pays du pain et des roses

Au pays du pain et des roses

Un ouvrage qui ne veut nullement être celui d’un historien, mais de celui qui fut un observateur de très prêt d’une déviation politique, dont le PCA-PAGS fait payé aujourd’hui à tout un pays soumis au diktat d’une bourgeoisie réactionnaire et ignorante. C’est le livre de ceux qui ont trahis le prolétariat dont ils se réclamaient de 1936 à 1994.

Au pas du pain et des roses est une biographie politique d’un des composants essentiels du mouvement communiste en Algérie : le PCA-PAGS. Une dénomination que nous devons à son rival, le Parti de la Révolution Socialiste (PRS). Ce n’est qu’une ébauche, voire une tentative de lecture d’un passé « mythifié » et glorifié par ceux qui, ont de tout temps, nourris l’opportunisme, le déviationnisme et le révisionnisme.
Aujourd’hui, l’Algérie est en ébullition sociale, économique et politique.
Face au régime de la bourgeoisie compradore et néocolonialisme,
le Parti communiste authentiquement révolutionnaire, manque à l’appel.
Afin de saisir ce phénomène politique, propre aux pays dits « Arabes », il était urgent pour nous d’apporter quelques éléments de l’Histoire du PCA-PAGS, qui nous permettrons de comprendre la genèse de cette défaillance militante.

Quatrième de couverture :

Dans la science de la Révolution socialiste, la politique n’est pas une science basée sur le développement des seules forces de productions, c’est pourquoi la révolution, qui est un élément fondamental de la science politique, doit être consciente de ses propres lois et règles. Au cours de cette révolution se trouve un problème fondamental : la possibilité d’établir un Parti communiste dans un pays sans prolétariat. C’est bien la question qui se pose à certains communistes et progressistes de gauche.
Le concept de révolution ininterrompue ou permanente (non selon la conception trotskyste) que K. Marx présentait dans son discours devant la Ligue communiste, 1850, exigeait la création d’un Parti communiste dans plusieurs pays dès qu’il y avait une révolution communiste dans l’un des principaux centres du capitalisme, où le succès d’une révolution dans l’un des centres du grand capitalisme exigeait nécessairement son succès dans l’une des périphéries.

 Analyse du sens avec l'assistant personnel à la rédaction Cordial

D'une façon plus précise, l'analyse des thèmes généraux de ce texte indique une prédominance des thèmes suivants : «nombre», «manières d'agir», «date et chronologie», «identité», «action», «évolution et histoire», «action et inaction» et «occasions et circonstances». Une étude lexicologique et sémantique de l'ensemble des phrases indique que les mots forts du texte sont «algérien», «musulman», «mettre», «militant», «fasciste», «léniniste», «algérienne», «idéologique» et «prolétariat». Parmi les noms propres, on relève une nette prédominance du mot «Algérie»  

 Signaler un problème avec l'ebook gratuit.


Découvrez Mohamed-Karim ASSOUANE :

L’Algérie  est à l'honneur avec l'auteur francophone Mohamed-Karim ASSOUANE
" Mohamed-Karim Assouane est enseignant de littérature française moderne et contemporaine et membre de l’Equipe de recherche sur les manuscrits de Mohamed Dib du CNEPRU (Alger). Il est auteur de plus de : • Recueil de poèmes : Poème pour une passion, Silex éditions, Paris, 1985.• Paul Robert : Mémoire,... "

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message



  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.