Libérez vos mots, lisez sans limite ! Publiez et découvrez gratuitement

Accueil > Poésie > Poeticoli

Poeticoli

Poeticoli

Berny (Auteur)

Nombre de pages en A4 : 201

Version publiée le 3 mars 2018

Les statistiques du livre

414 lecteurs ont feuilleté le livre

192 lecteurs ont inclus ce livre dans leur bibliothèque.

Note Moyenne : 5/5 sur 4 votants

Evaluer le livre


Thème : Poésie

La quatrième de couverture

Recueil de poésies en vers libres, sonnets, triolets...

La première page

Air de fête
 
Ce petit air de rien
Qui vous trotte dans la tête
Ce petit air de fête
Qui vous fait tant de bien
Souvenir de la danse
Où vous eûtes la chance
De tenir en vos bras
Pour de tendres émois
Juste une fois
Cette fille-la
Qui était si légère légère
Bonheur éphémère
Qui vous laissa seul avec en tête
Ce petit air de fête.

  

Biographie de Berny

Retraité. Ai publié. Une mère vraiment porteuse. Un Cocon dans l’espace. Un monde connecté. Poeticoli (recueil de poèmes)

Autres(s) parution(s) de l'auteur

Tout en rimes

Tout en rimes

Acrostiches, triolets, rondels, sonnets... Ces poèmes vous proposent leurs vers illustrés par un ver, de terre celui-ci, protéiforme. On y parle d’amour, bien sûr. On y parle du temps, présent ou déjà passé.

2020

Une mère vraiment porteuse

Une mère vraiment porteuse

Madame Baba avait deux enfants : Babalun âgé de trois ans, né de père inconnu, et Babalautre, âgée d’un an, et de père tout aussi inconnu. Ses revenus étaient faibles, elle vivait de ménages. Une annonce aperçue un jour chez ses patrons retint toute son (…)

2018

Un monde connecté

Un monde connecté

Ensemble une dernière fois pour assister à la soutenance de la thèse de Natacha "Vivre dans l’espace", les membres de la mission Cocon avaient repris leur vie antérieure. Ainsi Charles poursuivait-il le développement de son entreprise d’objets connectés...

2018

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

1 discussion

  • 24 septembre 2020, par Frédéri MARCELIN

    Le bon si beau si triste et l’ennui s’effrite...

Dans le même rayon : Poésie

Radieux

Radieux

Afin de vous parler un peu plus de la joie du Seigneur... pour ne serait-ce qu’un tout petit peu parler de l’amour... et vous révéler quelques excellentes façons de souhaiter joyeux anniversaire... ce recueil devrait faire l’affaire !

Les pensées auraient une âme

Les pensées auraient une âme

Des Pensées de rencontre se chuchotent ; L’une dit ; Moi je pensais que les êtres humains s’aimaient « les Uns les Autres »… De même… « Tu ne tueras point » Pourquoi vous me dites ça ??

Les vers qui cassent les verres

Les vers qui cassent les verres

La vie est une suite d’événements heureux et malheureux. Je ne saurais être heureux si l’autre ne l’est : cela serait un principe de tout le monde pour que le monde prenne une autre image. Et comment y arriver ?