Libérez vos mots, lisez sans limite ! Publiez et découvrez gratuitement

Accueil > Fantastique > Pffffff !!!!!

Pffffff !!!!!

JV Manno (Auteur)

Nombre de pages en A4 :

Version publiée le 1er février 2006

Les statistiques du livre

719 lecteurs ont feuilleté le livre

606 lecteurs ont inclus ce livre dans leur bibliothèque.

Note Moyenne : 3/5 sur 1 votants

Evaluer le livre


Thème : Fantastique

La quatrième de couverture

Les derniers chemins que j’ai pris, m’ont mené dans un endroit très curieux. Une chienne avait mis bas dans un bac à sable, cinq petits chiots étaient morts. Un sixième accroché à sa mère par le cordon semblait tenir un peu plus à la vie. Il faisait froid. La lune ne donnait que la moitié de son visage. Les arbres jouaient aux grillons, laissant leurs feuilles se frotter les unes aux autres dans la brise. Un homme brusquement m’avait poussé, je me retrouvai sur le cul au bord du bac...

La première page

en cours de rédaction
  

Biographie de JV Manno

Autres(s) parution(s) de l'auteur

Demi-vies

Debout dans sa cuisine, Max saupoudrait sa tranche de colin d’échalotes émincées. Il faisait cela machinalement, son esprit était ailleurs. Fred, son demi-frère, occupait toute la place dans sa tête depuis deux jours,

2006

Des souris et des clones

Je rentrai à pas de loup dans l’obscurité de notre chambre. Toi, bien sûr tu étais là, mais immobile, figée. Ton beau visage glacé sur du papier du même nom, dans un cadre noir bordé d’or, sur la pauvre commode dont les tiroirs vomissaient slips et (…)

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

2 discussions

  • 28 février 2006, par Denis Dedieu auteur sur 999

    J’aime biien

  • 28 février 2006, par Jean-Michel

    Une histoire très courte, que j’ai aimé, au point où je demande si dans le site, on ne pourrait pas faire une rubrique, histoire très courte ; Un exercice de style en une page.
    Bravo encore à son auteur qui nous a montré qu’en quelques mots on pouvait mettre une ambiance, développer une histoire et conclure.

Dans le même rayon : Fantastique

Une femme bien singulière

Il existe un moyen de transport extraordinaire : le train. Je me souviens d’une histoire bien étrange dont je fus en partie témoin.

La nue merveilleuse

La nue merveilleuse

Dans cette maison où Héloïse vit avec ses parents, quelques unes des pierres, dans les murs, deviennent incandescentes telles des braises ardentes ; le maléfice semble se poursuivre à l’extérieur, le long des trottoirs, sur d’autres murs, sur d’autres (…)

Retour aux sources

Le client qui entra dans le bureau de mon ami, le docteur Thomas Sharps, était un homme d’âge mûr, de taille moyenne, le physique plutôt quelconque. Son regard évita le mien lorsqu’il m’aperçut - il ne s’attendait évidemment pas à ma présence en ces lieux. (…)