Libérez vos mots, lisez sans limite ! Publiez et découvrez gratuitement

Essai - Politique - Scolaire - Education

Petit traité d’économie

Bertrand DE MARCILLAC (Auteur)

Nombre de pages en A4 : 17

Version publiée le 30 décembre 2021

Les statistiques du livre

162 lecteurs ont feuilleté le livre

110 lecteurs ont inclus ce livre dans leur bibliothèque.

Evaluer le livre "Petit traité d’économie"

0 vote


Thème :
Essai - Politique - Scolaire - Education

La quatrième de couverture

Rien de tel pour abaisser notre empreinte carbone et la planète nous en remerciera ainsi que nos descendants.

La première page

Souvenez-vous, le premier choc pétrolier, la chasse aux « gaspis », cela vous rappelle quelque chose, non ! Rien du tout ! Aaaaaah d’accord, vous n’étiez pas né. Alors, pour vous, un petit rappel de mémoire. En mille neuf cent soixante-treize, l’organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) décident, sans crier gare, de multiplier par deux, trois, ou quatre, je ne me souviens plus bien, le prix du baril. Il faut dire à leur décharge que le prix initial était ridiculement bas et même en le multipliant par deux, il restait encore très abordable. Cependant, les pays importateurs comme la France crièrent « A l’assassin » et hurlèrent à la mort de leur industrie dont l’énergie venait exclusivement de l’hydraulique et du thermique. Le nucléaire n’existait pas encore, à part Fessenheim qui venait tout juste d’être mise en service. Le transport routier allait être lourdement pénalisé, l’automobiliste aussi, car avant le choc, l’essence valait un franc le litre.

C’est alors que devant la catastrophe annoncé, l’Etat lança son fameux slogan de « la chasse aux gaspis » répété à l’envi par les médias, journaux, télés, radios, placardé dans la rue, le métro, le train. Il fallait traquer la moindre dépense d’énergie inutile ou excessive. On a même inventé le changement d’heure qui continue encore maintenant d’angoisser notre sommeil deux fois par an. La France tremblait de peur, tremblait de ne plus pouvoir bouchonner tranquille sur les autoroutes, peur d’attraper la mort dans des bureaux glacials. Alors, la France enfila des caleçons longs et des passe-montagnes à partir du 15 septembre et se lança dans une chasse acharnée aux « gaspis ». Avec beaucoup de mérite et de persévérance, la France tint bon pendant… une semaine, peut-être même un peu plus… et puis on s’habitua, on s’habitue à tout, même à l’essence chère… surtout à l’essence chère.

  

Biographie de Bertrand DE MARCILLAC

Professeur d’éducation physique, licencié en philosophie, en logique, en lettres modernes, sportif de compétition niveau championnat de France en régate de planche à voile, en rameur indoor, en marche de grand fond (100 km, 24h, 48h, 72h, 6 jours). Ecrivain depuis 40 ans : scénarii de films...

Autres(s) parution(s) de l'auteur

Histoire de récréation

Histoire de récréation

Deux fillettes de CM2 ont pour seul objectif et amusement de prendre un de leur camarade, un nommé gaspard, pour cible de leur harcèlement.

2024

Le monde de Victorio

Le monde de Victorio

Après le voyage de Victorio, Vic décide d’agrandir le champs de ses découvertes dans l’ancien cratère éteint et dans l’ile de son ami. Lok est toujours à ses côtés mais il fait de nouvelles rencontres et son objectif est d’étendre son influence grâce à ses (…)

2024

Le sourire de la poule aux œufs d'or

Le sourire de la poule aux œufs d’or

Les principaux personnages des deux romans précédents (Le Sourire des Mascarons et le Sourire de la genette), drivés par Mémé, la tueuse à gage qui réalise des contrats sur mesure à la demande du commanditaire, vont se retrouver pour mettre à mal le (…)

2023

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

Dans le même rayon :
Essai - Politique - Scolaire - Education

Cas de la MINUSMA

Le Maintien de la Paix de l’ONU et la lutte contre le terrorisme : cas de la MINUSMA

Depuis 2013, de nombreuses contestations et protestations issues de la classe politique et de la société civile réclament le départ de la Mission des Nations Unies pour la Stabilisation au Mali (MINUSMA). Cela se justifie par son approche jugée trop (…)

Douce France ! tu n'es plus le cher pays de mon enfance

Douce France ! tu n’es plus le cher pays de mon enfance

Attention ! Les faits divers de ce livre peuvent choquer la sensibilité des lecteurs...

La Construction du Mémorial de l'Escadrille La Fayette

La Construction du Mémorial de l’Escadrille La Fayette

Après quarante-trois ans de bénévolat consacrée à l’administration de la Fondation et à la rénovation du Monument, quelque chose me manquait : Raconter la conception, la création et la maintenance de ce monument dédié à la mémoire de ces jeunes (…)