Libérez vos mots, lisez sans limite ! Publiez et découvrez gratuitement

Accueil > Classique > Oliver Twist

Oliver Twist

Oliver Twist

Charles Dickens (Auteur)

Nombre de pages en A4 : 630

Version publiée le 12 octobre 2011

Les statistiques du livre

2317 lecteurs ont feuilleté le livre

1052 lecteurs ont inclus ce livre dans leur bibliothèque.

Evaluer le livre "Oliver Twist"

15 votes

Note Moyenne

4.2/5 sur 15 votants

Thème : Classique

  

La quatrième de couverture

Oliver Twist

Parmi les divers monuments publics qui font l’orgueil d’une ville dont, par prudence, je tairai le nom, et à laquelle je ne veux pas donner un nom imaginaire, il en est un commun à la plupart des villes grandes ou petites : c’est le dépôt de mendicité.
Un jour, dont il n’est pas nécessaire de préciser la date, d’autant plus qu’elle n’est d’aucune importance pour le lecteur, naquit dans ce dépôt de mendicité le petit mortel dont on a vu le nom en tête de ce chapitre.
Longtemps après que le chirurgien des pauvres de la paroisse l’eut introduit dans ce monde de douleur, on doutait encore si le pauvre enfant vivrait assez pour porter un nom quelconque : s’il eût succombé, il est plus que probable que ces mémoires n’eussent jamais paru, ou bien, ne contenant que quelques pages, ils auraient eu l’inestimable mérite d’être le modèle de biographie le plus concis et le plus exact qu’aucune époque ou aucun pays ait jamais produit.

La première page

2013226071

Biographie de Charles Dickens

Nouvelles, romans, théâtre, fictions ou romans réalistes, Charles Dickens est reconnu de son vivant pour la qualité de ses personnages et sa prose imagée. Issu d’une famille modeste, il souffre beaucoup de sa situation. Après avoir quitté son Hampshire natal pour Londres, où son père est...

Autres(s) parution(s) de l'auteur

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

Dans le même rayon : Classique

La Tempête

La Tempête

Sur un vaisseau en mer. Une tempête mêlée de tonnerre et d’éclairs.(Entrent le maître et le bosseman.)

Le Père Achille

Midi sonne aux cloches des fabriques ; les grandes cours silencieuses s’emplissent de bruit et de mouvement. La mère Achille quitte son ouvrage, la fenêtre où elle était assise, et se dispose à mettre son couvert. L’homme va monter pour déjeuner.

Le corbeau

Le corbeau

Une fois, sur le minuit lugubre, pendant que je méditais, faible et fatigué, sur maint précieux et curieux volume d’une doctrine oubliée, pendant que je donnais de la tête, presque assoupi, soudain il se fit un tapotement.