William Shakespeare

Origine de l'auteur : L’Angleterre

Il serait né un 23 avril 1564, à Stratford upon Avon, dans le comté de Warwick. Il était le troisième enfant de John Shakespeare, un paysan récemment enrichi et devenu un notable local, et de Mary Arden, issue d’une famille catholique de riches propriétaires terriens. On suppose qu’il fut élève à l’école de Stratford mais, son père ayant eu des revers de fortune, il quitta sa ville natale avec, semble-t-il l’intention de s’établir à Londres. C’est grâce à son activité de dramaturge qu’il aurait, plus tard, rétabli la fortune familiale. En 1582, âgé seulement de dix-huit ans, il épousa la fille d’un fermier, Anne Hathaway, de huit ans son aînée, et dont il eut trois enfants.

Installé à Londres vers 1588, après des années de pérégrinations dont on ne sait presque rien, il jouissait dès 1592 d’une certaine renommée en tant qu’acteur et auteur dramatique. Peu de temps après, il s’assura la protection du comte de Southampton, auquel il dédia ses premiers poèmes, Vénus et Adonis (1593) et le Viol de Lucrèce (1594), deux longs poèmes narratifs composés dans le goût de l’époque, qui privilégiaient la poésie amoureuse et élégiaque. On date également de cette période un recueil poétique, les célèbres Sonnets, dont le dédicataire masculin, jeune homme paré de toutes les beautés et de toutes les vertus, est resté inconnu, et qui ne seront publiés qu’en 1609 (voir Sonnet). Ces quelque cent cinquante poèmes raffinés, écrits dans une langue précieuse, sont une des plus belles réussites d’une époque féconde en poésies amoureuses. Ils présentent des considérations sur le désir, la jalousie, la hantise de la vieillesse et de la mort ainsi qu’une analyse très fine du sentiment amoureux.

Shakespeare devint actionnaire de la compagnie théâtrale des " Lord Chamberlain’s Men ", qui, après la mort de la reine Élisabeth Ire, prit le nom de " King’s Men ". Les représentations avaient lieu habituellement au Globe Theatre puis, à partir de 1608, au Blackfriars, mais Shakespeare eut l’occasion de représenter ses pièces à la cour d’Élisabeth plus souvent qu’aucun autre dramaturge. En 1612, après une vingtaine d’années passées au théâtre, William Shakespeare revint définitivement à Stratford, où il avait acheté des biens ; il y mourut le 23 avril 1616.


    Edition999 vous présente sa page : Bac de Français

Bibliographie de William Shakespeare