Gaston Leroux

Origine de l'auteur : La France

Fils aîné d´une famille de quatre enfants, Gaston Leroux obtient un bac littéraire et une licence en droit à Paris en 1889. Le texte fictif ’Le Petit marchand de pommes de terre frites’ est publié dès 1887 dans le quotidien ’La République Française’. Sa carrière d’avocat cède la place au journalisme, inauguré par L’Echo de Paris en 1887. Son article sur la condamnation du terroriste Roger Vaillant le conduit au poste de chroniqueur judiciaire pour le quotidien réputé Le Matin, en 1894. Opposé à la peine de mort, il est nommé chevalier de la Légion d’honneur pour ses chroniques. Parallèlement il écrit des fictions : ’La Double vie de Théophraste Longuet’ apparaîtra dans ’Le Matin’ sous forme de feuilletons de 1903 à 1924. Sa pièce de théâtre ’La Maison des juges’ échoue. ’Le Mystère de la chambre jaune’ est le premier épisode des ’Aventures extraordinaires du reporter Joseph Joséphin’ dit "Boitabille", qui devient "Rouletabille" suite à une plainte. Vingt-six volumes sont édités chez Pierre Laffitte, entre 1908 et 1924. Du Sud de la France, il dédie ’Le Fantôme de l’Opéra’ à son frère Joseph en 1910. Léon Blum salue une de ses pièces. Le personnage "Chéri Bibi" est repris dans les seize épisodes filmiques de ’La Nouvelle aurore’, écrits en 1918 par l´auteur lui-même. Le directeur de la nouvelle Société des Cinéromans produit six scénarios, dont l’adaptation ’L´Homme qui revient de loin’ en 1916. Brillant journaliste, Gaston Leroux est une figure majeure du roman policier. (Source Evène)


    Edition999 vous présente sa page : Site officiel

Bibliographie de Gaston Leroux