Le Monde perdu

Sir Arthur Conan Doyle (Auteur)

Publié le 24 janvier 2012

 sur une moyenne de 12 votes

Thème : Classique

 Le mot de Sir Arthur Conan Doyle pour Le Monde perdu

Le Monde perdu

M. Hungerton, son père, n’avait pas de rival sur la terre
pour le manque de tact. Imaginez un cacatoès duveteux, plumeux,
malpropre, aimable certes, mais qui aurait centré le
monde sur sa sotte personne. Si quelque chose avait pu
m’éloigner de Gladys, ç’aurait été la perspective d’un pareil
beau-père. Trois jours par semaine je venais aux Chesnuts, et il
croyait dans le fond de son coeur que j’y étais attiré uniquement
par le plaisir de sa société, surtout pour l’entendre discourir sur
le bimétallisme ; il traitait ce sujet avec une autorité croissante.
Un soir, j’écoutais depuis plus d’une heure son ramage
monotone : la mauvaise monnaie qui chasse la bonne, la valeur
symbolique de l’argent, la dépréciation de la roupie, ce qu’il appelait
le vrai taux des changes, tout y passait.

Quatrième de couverture :

en cours de rédaction

 Signaler un problème avec l'ebook gratuit.


Découvrez Sir Arthur Conan Doyle :

L’Ecosse  est à l'honneur avec l'auteur francophone Sir Arthur Conan Doyle
" Arthur Conan Doyle est né à Edimbourg le 22 mai 1859, d’un père anglais et d’une mère irlandaise. Il suit son école primaire à l’école des jésuites de Hodder Place. A 9 ans, Conan Doyle intègre le collège de Stonyhurst. En 1875, il quitte le collège et devient agnostique. De 1876 à 1881, il étudie la... "
  • Avis (0)

REDIGER UN AVIS
modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.