La plateforme gratuite de diffusion littéraire

Accueil > Classique > Une Étude en rouge

Une Étude en rouge

Sir Arthur Conan Doyle (Auteur)

Nombre de pages en A4 : 157

Version publiée le 17 juillet 2012

Les statistiques du livre

1333 lecteurs ont feuilleté le livre

715 lecteurs ont inclus ce livre dans leur bibliothèque.

Note Moyenne : 3.43/5 sur 7 votants

Evaluer le livre


Thème : Classique

🖋️ La quatrième de couverture

En 1878, reçu médecin à l’Université de Londres, je me rendis à Netley pour suivre les cours prescrits aux chirurgiens de l’armée ; et là, je complétai mes études. On me désigna ensuite, comme aide-major, pour le 5e régiment de fusiliers de Northumberland en garnison aux Indes.
Avant que j’eusse pu le rejoindre, la seconde guerre d’Afghanistan avait éclaté. En débarquant à Bombay, j’appris que mon corps d’armée s’était engagé dans les défilés ; il avait même poussé très avant en territoire ennemi. A l’exemple de plusieurs autres officiers dans mon cas, je partis à sa poursuite aussitôt ; et je parvins sans encombre à Kandahar, où il stationnait.
J’entrai immédiatement en fonctions.

🗏 La première page

2290339601

  

⚠️ Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

Biographie de Sir Arthur Conan Doyle

Arthur Conan Doyle est né à Edimbourg le 22 mai 1859, d’un père anglais et d’une mère irlandaise. Il suit son école primaire à l’école des jésuites de Hodder Place. A 9 ans, Conan Doyle intègre le collège de Stonyhurst. En 1875, il quitte le collège et devient agnostique. De 1876 à 1881,...

📖 Autres(s) parution(s) de l'auteur

Le signe des quatre

Le signe des quatre

Sherlock Holmes prit la bouteille au coin de la cheminée puis sortit la seringue hypodermique de son étui de cuir. Ses longs doigts pâles et nerveux préparèrent l’aiguille avant de relever la manche gauche de sa chemise. Un instant son regard pensif (...)

2012

Le Monde perdu

Le Monde perdu

M. Hungerton, son père, n’avait pas de rival sur la terre pour le manque de tact. Imaginez un cacatoès duveteux, plumeux, malpropre, aimable certes, mais qui aurait centré le monde sur sa sotte personne.

2012

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

1 discussion

 Dans le même rayon : Classique

Othello

Othello ou le Maure de Venise

Allons, ne m’en parle jamais ! Je trouve très-mauvais que toi, Jago, qui as disposé de ma bourse comme si les cordons en étaient dans tes mains, tu aies eu connaissance de cela.

Divers contes

Divers contes

Je n’ai jamais vu d’aspect plus original que celui de cette petite ville, placée entre l’étang de Berre et le canal de Bouc, et bâtie non pas au bord de la mer, mais dans la mer. Martigues est à Venise ce qu’est une charmante paysanne à une grande dame ; (...)

Le château noir

Le château noir

« Regardez ! on voit encore la cicatrice !… » Rouletabille se pencha sur le cou nu qui s’inclinait avec grâce et, à l’échancrure du chaste décolletage, près de l’épaule ambrée d’Ivana, il aperçut la ligne blanche, très nette, qu’avait laissée le coup (...)