Edition999
La plateforme gratuite de diffusion littéraire

Accueil > Classique > Les trois mousquetaires

Les trois mousquetaires

Alexandre Dumas (Auteur)

Nombre de pages :

 Remercier Alexandre Dumas

Les statistiques du livre


1135 Lectures

4.06 /5 sur 16 votants

2976 visites

Evaluer le livre


Ajouter votre avis pour le livre : Les trois mousquetaires

Thème : Classique

( Version du 30 décembre 2011 )

 La quatrième de couverture

Le premier lundi du mois d’avril 1625, le bourg de Meung, où naquit l’auteur du Roman de la Rose, semblait être dans une révolution aussi entière que si les huguenots en fussent venus faire une seconde Rochelle. Plusieurs bourgeois, voyant s’enfuir les femmes du côté de la Grande-Rue, entendant les enfants crier sur le seuil des portes, se hâtaient d’endosser la cuirasse et, appuyant leur contenance quelque peu incertaine d’un mousquet ou d’une pertuisane, se dirigeaient vers l’hôtellerie du Franc Meunier, devant laquelle s’empressait, en grossissant de minute en minute, un groupe compact, bruyant et plein de curiosité.

 La première page

2013226640

  Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

Biographie de Alexandre Dumas

Petit-fils d’une esclave noire et d’un marquis créole, Alexandre Dumas a largement pris sa revanche sur son ’infortune’. Quand son père meurt, la famille n’a que peu de moyens pour les études d’Alexandre. Grâce aux relations de son père, il trouve une place de clerc de notaire. Ses talents d’écriture sont rapidement remarqués, et c’est sous la protection du duc d’Orléans qu’il travaille jusqu’à la révolution. Sa carrière littéraire commence par le théâtre mais, après le triomphe de son livre ’Henri III et sa (...)

 Autres(s) parution(s) de l'auteur

Divers contes

Je n’ai jamais vu d’aspect plus original que celui de cette petite ville, placée entre l’étang de Berre et le canal de Bouc, et bâtie non pas au bord de la mer, mais dans la mer. Martigues est à Venise ce qu’est une charmante paysanne à une grande dame ; mais il (...)

2012

Le Meneur de loups

Pourquoi, pendant les vingt premières années de ma vie littéraire, c’est-à-dire de 1827 à 1847, pourquoi ma vue et mon souvenir se sont-ils si rarement reportés vers la petite ville où je suis né, vers les bois qui l’environnent, vers les villages qui l’entourent (...)

2012

Un message, un commentaire ?

 Dans le même rayon : Classique

La Flèche noire

La Guerre des Deux Roses déchire l’Angleterre du 22 mai 1455 au 22 août 1485. Elle oppose les familles York et Lancastre dans une lutte impitoyable pour la succession au trône. Le jeune Richard Shelton, noble, orphelin et dépossédé de son héritage, entre pour (...)

Arsène Lupin contre Herlock Sholmès

Le 8 décembre de l’an dernier, M. Gerbois, professeur de mathématiques au lycée de Versailles, dénicha, dans le fouillis d’un marchand de bric-à-brac, un petit secrétaire en acajou qui lui plut par la multiplicité de ses tiroirs. « Voilà bien ce qu’il me faut pour (...)

Une vie

Jeanne, ayant fini ses malles, s’approcha de la fenêtre, mais la pluie ne cessait pas. L’averse, toute la nuit, avait sonné contre les carreaux et les toits. Le ciel, bas et chargé d’eau, semblait crevé, se vidant sur la terre, la délayant en bouillie, la (...)

La Princesse de Clèves

La magnificence et la galanterie n’ont jamais paru en France avec tant d’éclat que dans les dernières années du règne de Henri second. Ce prince étoit galant, bien fait et amoureux : quoique sa passion pour Diane de Poitiers, duchesse de Valentinois, eût (...)