Libérez vos mots, lisez sans limite ! Publiez et découvrez gratuitement

Accueil > Littérature > Mon journal de confinement (suite) 5ème PARTIE

Mon journal de confinement (suite) 5ème PARTIE

Mon journal de confinement (suite) 5ème PARTIE

L. Fayer Tyaglova Shulga (Auteur)

Nombre de pages en A4 : 16

Version publiée le 14 mai 2020

Les statistiques du livre

279 lecteurs ont feuilleté le livre

170 lecteurs ont inclus ce livre dans leur bibliothèque.

Evaluer le livre "Mon journal de confinement (suite) 5ème PARTIE"

34 votes

Note Moyenne

4.88/5 sur 34 votants

Thème : Littérature

ISBN : 978-2-9560273-9-3  

  

La quatrième de couverture

Petit rappel : La première fois que je suis sortie avec un masque c’était le 09 janvier. Mon ex généraliste peut le confirmer, ainsi que le Dr. F et son remplaçant.
N.B. Le 25/02/20 quand je suis venue pour faire effectuer ma prise de sang (première fois après ma supposée contamination durant notre séjour à Paris, (voir le début de la partie pré-cédant de mon journal) je leur ai proposé de tester mes anticorps.
P.S. Dans la partie « Vers l’infini » je parle de la fin des temps où mes ancêtres me préviennent que « le temps va s’arrêter »….

Ce virus est un bon teste sur l’humanité et ses croyances... Un crash-test !! »

La première page

Le 09 04 2020
De retour en France : nous sommes partis en escapade en Espagne pour quelques jours et avons été contraint d’y res-ter plus que prévu à cause du confinement. Mais les dates de nos RDV médicaux nous ont forcées à revenir en France.
Première chose choquante – aucun contrôle à la fron-tière ! Il est vrai que notre heure de passage correspondait à celle du déjeuner. Est-ce que c’est la guerre ? Si oui, je sup-pose, elle ne doit pas s’arrêter pour une pose « pipi » ! Surtout que de l’autre coté (Espagnol) « le front » était bien gardé !
Deuxième chose choquante – en arrivant chez nous, on a l’impression de revenir au le bon vieux temps « d’avant-guerre ». Une relaxe générale ! Personne ne porte de masques [ ] et on voit beaucoup de promeneurs avec et sans chiens ! J’ai posé des questions par curiosité pour savoir s’ils étaient contrôlés par les forces de l’ordre. Tout le monde a répondu « NON » mais apparemment ils ont tous leurs attestations de déplacement ou cas ou…. Beaucoup disent qu’il n’y a pas de cas de COVID 19 ici …. Alors pas besoin de m’inquiéter ? Très cu-rieux !...

Biographie de L. Fayer Tyaglova Shulga

Professeur de russe en libéral ; docteur en science du langage

Autres(s) parution(s) de l'auteur

Le journal presque intime N°9

Le journal presque intime N°9 (la toute dernière confidence)

Chaque être humain est mortel. Ce corps nous est donné pour expérimenter la vie sur terre, mais le moment venu, nous devons le rendre. Je crois que mon temps est désormais compté ! Le moment est venu de faire un petit bilan.

2023

Trafic d'influence dans le milieu médical et pas seulement

Trafic d’influence dans le milieu médical et pas seulement

En regardant des séries américaines, vous êtes-vous déjà posé la question suivante : pourquoi en France on n’entend pas parler des erreurs médicales. Est-ce que notre médecine fonctionne mieux que celle d’Amérique. En lisant cette partie de mon journal (…)

2023

Le journal presque intime N°7.

Le journal presque intime N°7. La connerie humaine n’a pas de nationalité (Petites études ethnographiques)

C’est la suite je mon journal que j’ai commencé il y a 4 ans. L’idée de cette partie est née depuis un petit moment (depuis 2018). J’ai pris le temps d’étudier le problème. J’ai décidé de ne pas préciser le nom de la ville, car les événements qui suivent (…)

2022

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

Dans le même rayon : Littérature

La vérité sous le tapis

La vérité sous le tapis

Deux mouches à damier sont venues parader sous mon nez. Un cynips en quête d’une tige d’églantier m’a fait loucher, comme en apesanteur. Un bombyle m’a fait l’honneur de son vol stationnaire, puis il est allé ailleurs voir son bonheur, dans ce monde si (…)

Quatorze siècles après...

Quatorze siècles après...

Dans la vie nous rencontrons souvent des choses qui nous intri-guent car difficiles à concevoir. Mais notre entendement nous permet à chaque fois d’extirper, à ces choses, leurs secrets. Y a-t-il, dans la vie, de plus surprenant que de voir une chatte en (…)

Les marmites Provençales (du rififi chez les Régali)

Les marmites Provençales (du rififi chez les Régali)

Le fil conducteur de ce roman est une histoire de succession familiale dont les héritiers, au fort caractère, ne vont pas manquer de provoquer des situations ubuesques pleines de rebondissements. La fratrie, tout au long du récit, va entrainer le lecteur (…)