Libérez vos mots, lisez sans limite ! Publiez et découvrez gratuitement

Accueil > Littérature Erotique > Mademoiselle chocolat

Mademoiselle chocolat

Mademoiselle chocolat

Samia Mbodong (Auteur)

Nombre de pages en A4 : 540

Version publiée le 18 mai 2018

Les statistiques du livre

6895 lecteurs ont feuilleté le livre

3886 lecteurs ont inclus ce livre dans leur bibliothèque.

Note Moyenne : 3.6/5 sur 40 votants

Evaluer le livre


Thème : Littérature Erotique (Interdit aux moins de 18 ans)

Version publiée le 18 mai 2018

La quatrième de couverture

Le titre Mademoiselle chocolat doit faire penser à un livre pour enfant. Il s’agit en réalité d’une histoire de fiction se passant dans un futur que je sens venir, et que personne ne semble vouloir regarder ici en Europe. Il s’agit plus d’une tragédie humaine, vue sous le regard naïf d’une jeune africaine que j’ai été dans le passé. Erotisme, voire sexualité, politique, intrigue, meurtres, humour noir, un ouvrage très incorrect sur de nombreux plans, mais fidèle à une prochaine réalité. Un ouvrage à ne pas mettre entre toutes les mains, juste pour ceux qui aiment ouvrir les yeux.


AVERTISSEMENT : des scènes ou des propos peuvent heurter la sensibilité des lecteurs

La première page

Année 1572 (2151 de l’ancien calendrier), aéroport nord.
Rachida et Ahmed attendaient l’heure de l’embarquement sous l’immense verrière de l’aéroport. Ils partaient pour le Maroc, la terre de leurs parents et aïeux. Rachida la quarantaine, fine et élégante, était flanquée de trois marmots dont un en bas âge qui braillait depuis quelques minutes. L’aînée sagement assise lisait sur un communicateur à grand écran, pendant que son cadet jouait bruyamment à la guerre entre les sièges. Ahmed, la quarantaine finissante, était vautré, à demi somnolent, son communicateur encore ouvert sur les nouvelles sportives posé sur son embonpoint. C’était une famille de la bourgeoisie populaire comme les aimait le gouvernement.

  

Biographie de Samia Mbodong

Gabonaise vivant en Europe et en Asie, j’aime la langue française. Ma peau est noire, et on pourrait me définir comme une bounty, c’est à dire blanche dedans, cela signifie la double peine pour moi. Cela étant il y a suffisament de personnes ouvertes pour avancer sereinement. Je me contente bien...

Autres(s) parution(s) de l'auteur

Clitoridia

Clitoridia

Une nouvelle de science fiction estivale et érotique pour suer de plaisir. Un parasite femelle de l’espace lui dérobe son amoureux...

2023

Cruelles Ado

Cruelles Ado

L’année scolaire est terminée, je peux raconter nos bêtises de cruelles adolescentes avec ce petit texte plein de « douce poésie innocente » à savourer à la plage au bord de la piscine ou dans le métro.

2022

Les plages du plaisir

Les plages du plaisir

Roulis de chaloupes et tangages de pinasses

2021

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

Dans le même rayon : Littérature Erotique

Marie, sans pudeur (Histoire vraie)

Jérémie, le patron, SANS HARCELER son employée, rêve de la voir dans cet élégant sous-vêtement. Face à cette insistance, Marie décide de prendre les devants : de son propre chef, elle passe la pièce de lingerie et s’expose résolument. Il s’agit pour Marie (…)

Gus et ses modèles

Gus Maudi, surveillé dans ses excentricités par Line et Lilia Stanfeld, rencontre Marie Sophie Leslin dans un appartement à louer, à Paris. Il lui propose de devenir son modèle, mais celle-ci hésite à accepter.

Je suis nue, attache moi

Après le succès d’Enlève le haut ; pour le bas, j’arrive, j’ai voulu poursuivre sur le bondage. Ces histoires sont toutes racontées par la victime, qui décrit, avec tous les détails, sans pudeur, ce qu’elle ressent. Des femmes, qui n’ont pas froid aux (…)