Libérez vos mots, lisez sans limite ! Publiez et découvrez gratuitement

Accueil > Fantastique > Les enveloppes blanches

Fantastique

Les enveloppes blanches

Cédric JEAN-JACQUES (Auteur)

Nombre de pages en A4 : Nombre de pages

Version publiée le 9 juin 2005

Les statistiques du livre

1014 lecteurs ont feuilleté le livre

647 lecteurs ont inclus ce livre dans leur bibliothèque.

Evaluer le livre "Les enveloppes blanches"

0 vote


Thème :
Fantastique

La quatrième de couverture

C’était la veille de Noël. Un homme se trouvait dans un appartement en face du magasin. Il jeta un coup d’œil par-dessus son épaule et aperçu que la femme qu’il avait étranglé juste avant avait les yeux grands ouvert. Triste sort pour cette personne. Bref, son nom était aussi dans l’enveloppe blanche. Aujourd’hui, c’était une pierre deux coups. L’homme détourna les yeux. Sur le lit, le fusil qu’il avait avec lui brillait à la lumière du jour. Dehors, les gens allaient et venaient en pensant à leur petite vie. Il prit le fusil, respira un bon coup et s’approcha de la fenêtre. L’homme regarda dans la lunette de visée. Dans son viseur, deux femmes discutaient en marchant. L’une d’elle portait un superbe manteau noir approprié à la saison. Il ne savait pas lire sur les lèvres, mais à voir leur expression sur leur visage le réveillon de Noël s’annonçait très bien. L’autre femme tenait la main d’un petit garçon. Elle était visiblement plus grande que la femme en manteau noir. Ce n’était pas elle la cible, mais celle au magnifique manteau noir. C’était sa description et son nom était dans l’enveloppe blanche.
La fenêtre était à peine ouverte, juste assez pour laisser dépasser le bout du canon. L’homme prit une profonde inspiration. Il pressa légèrement la queue de détente...

La première page

Prix : GRATUIT

  

Biographie de Cédric JEAN-JACQUES

Autres(s) parution(s) de l'auteur

Juste une fille

Juste une fille

Cette histoire, n’est sans doute pas une histoire quelconque. J’aimerais vous dire que c’est l’histoire d’un gentil petit chien ou encore qu’elle commence par : il était une fois. Mais cela serait vous mentir. Non, en fait, cette histoire est l’histoire (…)

2007

Et si jamais...

Et si jamais...

Un homme était assis au comptoir d’un bar du centre ville. Du haut de sa chaise, il fixait son verre vide d’un regard absent et faisait tourner son index à l’intérieur de celui-ci. Pendant un bref moment il s’était assoupi. Son verre se brisa par terre et (…)

2006

Une rose pour Lisa Mars

Une rose pour Lisa Mars

Je la voie toujours au même endroit, assis sur un banc, les mains entre les jambes. C’est une belle jeune femme. Elle porte toujours cette magnifique robe et ce petit gilet si attirant.

2006

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

4 discussions

  • 24 janvier 2007, par pauline gonnaud

    Horrible, excellent, beau, gorre...un coktail de sentiment mélangés d’où un grand MERCI en ressort, merci d’avoir écrit cette nouvelle te d’en avoir fait profité les autres car elle en vaut le coup !

  • 27 juin 2006, par marionaubry

    J’ai beaucoup aimé ton histoire ! Et puis la fin est spectaculaire le fait de nous dévoiler que peut etre il y aurait notre nom dans une de ces enveloppe nous colle la chair de poule !

    marionaubry
    (Vendredi 13)

  • 2 février 2006

    Simplement exelent !

    Denis D.

  • 12 juillet 2005, par Anselme

    Original. J’ai adoré. Y a rien à faire, je préfère les nouvelles, on n’a pas besoin de s’éterniser sur des paragraphes de descriptions pour trouver, au final, une intrigue qui aurait été meilleure dépouillée....
    Je me suis régalée....

Dans le même rayon :
Fantastique

Ligués face au Mal : Epilogue

Ligués face au Mal : Epilogue

Au tout début du XVIIe siècle en Anjou, sous le règne du roi Henri IV, le village de Candé et sa région sont les victimes d’attaques répétées de loups affamés. Des enfants sont dévorés ou mystérieusement enlevés lors de ces agressions sauvages.

Petite histoire entre amis

Il y a beaucoup de gens qui me parlent. Ce ne sont pas que des gens, ce sont des histoires comme des contes sur du papier jauni, comme une mélodie sur un vieux disque. Toujours je les entends et jamais je ne les oublie. Je les vois même les yeux clos je (…)

Grand homme

Grand homme

Le Père Noël rendrait-il visite au petit Frédéric ? Tout avait commencé à la fin novembre, lorsque Giselle, sa Maman, lui avait annoncé que le soir de Noël, viendrait un grand homme. Elle lui avait aussi parlé de la Saint Nicolas, qu’on fêtait le six (…)