La plateforme gratuite de diffusion littéraire

Accueil > Fantastique > Le dernier voyage

Le dernier voyage

Jean-Michel Pailherey (Auteur)

Nombre de pages en A4 : 3

Version publiée le 11 avril 2005

Les statistiques du livre

1001 lecteurs ont feuilleté le livre

740 lecteurs ont inclus ce livre dans leur bibliothèque.

Note Moyenne : 4.98/5 sur 1 votants

Evaluer le livre


Thème : Fantastique

🖋️ La quatrième de couverture

A l’heure du journal télévisé de fin de soirée, dans une grande gare souterraine de l’Ile de France, la population stressée et harassée du soir s’empressait de regagner ses pénates. Quelques traînards désoeuvrés et patibulaires rôdaient, dans le hall dérangé par des courants d’air glacés, en quête d’un interlocuteur compréhensif ou d’un pigeon à plumer.
La banlieue parisienne s’endormait pour rêver à des contrées sauvages, loin de ces ensembles démesurés et du bruit qui l’étouffait quotidiennement.
Les voyageurs, fourbus de leur journée de bureaucrate cloîtré, venaient de retrouver les tours de béton, dans des appartements aux cloisons de carton. Chacun vivait continuellement cette promiscuité s’étalant du train au métro jusqu’au bureau, continuant par les magasins et plus encore, et le soir pour finir séparer des autres par ces mêmes cloisons à travers lesquelles un seul sifflement de cocotte pouvait rendre fou le voisin. Assis derrière sa vitre blindée, couverte de crachats, Philippe, l’agent SNCF du soir, s’activait à terminer sa vente de billets banlieue. Son client, un homme courageux de prendre le RER si tard, semblait éreinté par la fatigue. Son nœud de cravate desserré et son teint jaunâtre lui donnaient l’apparence du parfait petit cadre stressé et proche du siège éjectable.
Il paya avec sa Carte Bleue, passa les portillons automatiques et descendit sur les quais via l’escalier.Mais revenons plutôt à Philippe, il avait son apéritif à boire et détestait le pastis chaud.

🗏 La première page

en cours de rédaction
  

⚠️ Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

Biographie de Jean-Michel Pailherey

Je suis un écrivain de fantastique depuis l’âge de 13 ans. J’aime écrire mes peurs, mes colères, mais aussi de plus en plus le monde qui m’entoure. Disons que le fantastique est le défouloir pour résoudre des situations personnelles bloquées. Je suis né en 1967, parisien de souche, ayant...

📖 Autres(s) parution(s) de l'auteur

Sang

Sang

Quel est ce décor blanc et froid ? Qui est cet homme un couteau à la main ? Ou va t-on ? Que fait-on ? En quelques lignes entrées dans l’univers macabre de Jean-Michel Pailherey . Murs blancs tachés de billes rouges Sol ruisselant de liquide Lumière (...)

2011

La magie du rugby

La magie du rugby

Plus que deux heures à attendre, un frisson visita les échines chauffées au rouge des quatre mille spectateurs du stade de France. Les joueurs venaient d’entrer pour saluer la foule avant de retourner aux vestiaires. Le match d’ouverture de la coupe du (...)

2007

Saloperie de maladie

Saloperie de maladie.

Assise à son bureau, elle sentit que son cancer progressait. La maladie continuait son ravage. Malgré sa chimiothérapie, ses attentions alimentaires, ses efforts physiques et sa volonté décuplée, elle sentait l’irréversible progression.

2006

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

1 discussion

  • 25 avril 2009, par carlus

    j ai beaucoup aimé la fin, moins certains clichés comme les habits de la mort et le coup des yeux, mais ça donne envie d’écrire sa propre version du sujet, merci,
    Carlus

 Dans le même rayon : Fantastique

Contes d'entre les mondes

Contes d’entre les mondes

EULALIA, L, MARCEL auraient bien pu se débrouiller tous seuls s’ils avaient été indépendants. Mais, voilà ! Ils ne le sont pas. Eulalia n’existerait pas sans son Graviton. L n’aurait jamais su ce qu’était un Horizon si les Évènements ne l’y avait pas (...)

Liés à jamais

Liés à jamais

Le jour où ils emménagèrent, le couple Fall trouva la maison terriblement sale et désolante. Ils se mirent à la tâche de nettoyer leur nouvelle maison de fond en comble. Ce travail leur prit trois heures de temps et ils n’arrangèrent leurs bagages que (...)

La petite boutique des horreurs

La petite boutique des horreurs

Un baladeur qui rend fou, un miroir qui déforme la vérité ... Comment des objets si anodins peuvent-ils semer la mort et la désolation autour d’eux ? C’est ce que vont apprendre à leur dépens, Eric, Gracie et tant d’autres. Ils ne se connaissent pas mais (...)