Edition999
La plateforme gratuite de diffusion littéraire

Lac

Anselme (Auteur)

Nombre de pages : 2

 Remercier Anselme

Les statistiques du livre


627 Lectures
4 Lectures / 31 jours


1.01 /5 sur 1 votants

2856 visites

Evaluer le livre


Thème : Fantastique

( Version du 7 juillet 2005 )

 La quatrième de couverture

Il finit par la retrouver, non qu’elle ait répondu à ses appels mais parce qu’une silhouette diffuse se détachait par endroit de la brume. Il l’avait reconnu, plus par instinct que par mémoire. Elle portait une chemise blanche, sûrement celle qu’elle met pour la nuit. Elle ne semblait pas avoir froid, malgré l’air vif d’un matin d’hiver. A vrai dire, elle semblait être indifférente à tout ce qui l’entourait et même au sang sur ses mains. Le tissu, dessous...

 La première page

en cours de rédaction

  Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

Biographie de Anselme

Anselme est un auteur qui a décidé de publier sur Edition999 un ou plusieurs ebooks gratuits. Les livres "Le voyageur égaré" "Passage en ruelle étroite" "Portail" "Lac" sont pour l’instant les seuls ebooks gratuits publiés sur le site Edition999.info. La littérature partagée est son objectif....

 Autres(s) parution(s) de l'auteur

Le voyageur égaré

Le soleil disparu lentement ce matin là, au travers de brumes épaisses, laissant de moins en moins filtrer sa chaleur salvatrice. Mon bel étang aux reflets argentés était brutalement devenu informe et gris. Les canards des étangs voisins avaient pris peu à peu (...)

2005

Passage en ruelle étroite

Sous la tutelle de sa gageure, la colère se dessinait nettement. Il s’en voulait trop de ne pas rester indifférent aux alentours. Il se sentait floué mais encore plus par lui-même que par les événements. C’était de sa faute si on lui incombait dommages et (...)

2007

Portail

Solitude entreposée et calme plat, c’est tout ce qu’il vit d’abord. Il ne trouva devant lui que cette étrange façade de pierres blanches et élimées, et entourée de forêts obscures et touffues. Au centre de la dite façade, se trouvait le relief souligné d’une porte, (...)

2005

3 discussions

  • 22 novembre 2005, par anne

    bonsoir,
    je découvre ce site .... j’apprécie tellement la lecture.
    bravo pour votre histoire ; elle est rudement bien "ficelée" ; elle m’a bien plu.
    par contre, il y a des fautes dans votre texte. Je ne sais si ce message est lu uniquement par vous (l’auteur) ou par l’hébergeur ?
    puis-je éventuellement me proposer comme correctrice ? j’adorerais ... car les fautes me gâchent un peu le plaisir. Mais bon, la question reste posée. Amicalement, Anne.

    • ^ 28 novembre 2005, par Jean-Michel

      C’est très gentil à vous de vous proposer de lire et à corriger les textes avant la publication.
      Je vais prendre contact par email et voir si cela est possible.
      Merci encore de votre proposition.

  • 13 novembre 2005, par cristal

    étrange... la tension monte tout au long du récit jusqu’au point culminant ! j’aime beaucoup !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

 Dans le même rayon : Fantastique

Ton tour viendra

Tribulations d’un musicien en quête de ses origines. Xuàn Van Tràn vit dans le Brabant Wallon. Epoux comblé, musicien accompli et bassiste du groupe Different Fate Band, il se voit embarqué dans une rocambolesque recherche de ses origines dans laquelle ni lui, (...)

Le Chant du Village

Il y a très longtemps, entre le village et le château du domaine de Périllos, vivait un homme dans le territoire de la Forêt Pauvres, dans un campement qu’il nomma alors le Campement Pauvres, il se nommait, (...)

Le COSTY II ou KERMIMHI

Kermimhi ou le Costy deuxième partie Retrouvailles certes pour Joëlle et Yannick mais la vie réserve des surprises parfois, l’aventure continue, il faut se méfier de certains trafiquants prêts à tout et savoir se (...)

Noir

Le noir. Pas un bruit. Impossible de savoir si ses yeux sont ouverts ou fermés, pour cela il lui faudrait les toucher, mais il ne le peut pas. « Je suis où, là ? Est-ce que je dors ? » Pas moyen de rassembler ses idées. « Ben... Ouais, je m’appelle Benjamin (...)