Libérez vos mots, lisez sans limite ! Publiez et découvrez gratuitement

Accueil > Littérature > La toile

La toile

La toile

Djilali Ladaouri (Auteur)

Nombre de pages en A4 : 6

Version publiée le 15 juin 2018

Les statistiques du livre

520 lecteurs ont feuilleté le livre

207 lecteurs ont inclus ce livre dans leur bibliothèque.

Note Moyenne : 5/5 sur 2 votants

Evaluer le livre


Thème : Littérature

La quatrième de couverture

L’élan… ce n’est pas celui que prend l’athlète avant d’exécuter son triple saut ou son saut en longueur, mais celui qui transporte l’artiste sur le sentier de la création et de l’esthétique. Ainsi, l’esprit créateur est électrisé, galvanisé et, après un travail éreintant, l’œuvre est composée. Mais, quel que soit le succès réalisé par celle-ci, l’artiste ne pourra échapper à l’amertume engendrée par le sentiment d’inachèvement, qui habite toute âme créatrice.

La première page

L’artiste songe : je vais essayer de peindre quelque chose. Je crois qu’un champ de blé, en ce mois de mai, sera idéal. Les couleurs sont des plus belles et il y a dans l’air beaucoup de choses qui frémissent. En d’autres termes la nature étale indolemment ses délicatesses et l’atmosphère est à l’attendrissement.
Electrique… tout est électrique et la jouissance a atteint son faîte.
Se pâmer, rêver… oublier…
C’est l’ordre qui s’affiche.
Des couleurs en mouvement, lumières vives qui se croisent sans risque d’entrechoquement.

  

Biographie de Djilali Ladaouri

Ambassadeur Edition999

Je suis quelqu’un qui aime beaucoup lire, les mots me fascinent. Si j’étais un artiste peintre, je ne donnerais forme aux choses qu’avec des mots.

Lire son interview

Autres(s) parution(s) de l'auteur

Le Phare/ Première partie : la rencontre.

Le Phare/ Première partie : la rencontre.

Hier est fort lointain, Aujourd’hui le rattrape, Demain n’est que la projection de ce jour passé. Ah ce temps qui fuit !

2019

Quatorze siècles après...

Quatorze siècles après...

Dans la vie nous rencontrons souvent des choses qui nous intri-guent car difficiles à concevoir. Mais notre entendement nous permet à chaque fois d’extirper, à ces choses, leurs secrets. Y a-t-il, dans la vie, de plus surprenant que de voir une chatte en (…)

2018

L'écharpe

L’écharpe

Il s’agit d’un monologue qui révèle l’ état d’âme d’un personnage qui cherche à échapper à une réalité qu’il trouve pénible.

2018

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

Dans le même rayon : Littérature

La rapsodie des cloportes

La rapsodie des cloportes

C’est un pavé jeté dans l’eau déjà bien agitée de la mare, sous un ciel ténébreux et menaçant, et dont le choc éclabousse de paillettes piquantes les visages des promeneurs arrêtés, sans salir de boue leurs vêtements... Lancé assez fort, afin que se (…)

A qui la faute ?

A qui la faute ?

Originaire du Cameroun, Gisèle Piebop tient fermement d’une main la craie, tandis que l’autre s’arme d’une plume pour donner un visage au mal-être généralisé qui empêche les peuples de se mouvoir et de se développer.

Député godillot

Député godillot

Les députés en Algérie où le vote des législatives n’est qu’un leurre et une duperie sont de véritables députés godillots qui une fois installés officiellement pour un long quinquennat, ils deviennent des égoïstes hypocrites et bondieusards obscurantistes, (…)