Edition999
La plateforme gratuite de diffusion littéraire

Accueil > Fantastique > La prière du curé de San Pantalon

La prière du curé de San Pantalon

Daniel Fattore (Auteur)

Nombre de pages en A4 :

Les statistiques du livre


665 Lectures
2 Lectures / 31 jours


2.5 /5 sur 2 votants

871 visites

Evaluer le livre


Thème : Fantastique

Version publiée le 2 mars 2007

 La quatrième de couverture

« … mais dis seulement une parole et je serai guéri. »
Permettre à chacun l’intime rencontre dominicale avec le Christ, l’espace d’une hostie. Voilà mon métier de prêtre, fugace et primordial. Commencer par mes aides de sacristie, des dames de noir vêtues qui iront ensuite chercher d’autres offrandes pour les fidèles…
 Le corps et le sang du Christ.

 La première page

« … mais dis seulement une parole et je serai guéri. »
Permettre à chacun l’intime rencontre dominicale avec le Christ, l’espace d’une hostie. Voilà mon métier de prêtre, fugace et primordial. Commencer par mes aides de sacristie, des dames de noir vêtues qui iront ensuite chercher d’autres offrandes pour les fidèles…
 Le corps et le sang du Christ.

 Pour aller plus loin

( A venir prochainement )

  Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

Biographie de Daniel Fattore

Daniel Fattore est un auteur qui a décidé de publier sur Edition999 un ou plusieurs ebooks gratuits. Les livres "Grand homme" "La prière du curé de San Pantalon" "Article publié Sang froid" "Une authentique bêtise" sont pour l’instant les seuls ebooks gratuits publiés sur le site Edition999.info....

 Autres(s) parution(s) de l'auteur

Grand homme

Le Père Noël rendrait-il visite au petit Frédéric ? Tout avait commencé à la fin novembre, lorsque Giselle, sa Maman, lui avait annoncé que le soir de Noël, viendrait un grand homme. Elle lui avait aussi parlé de la Saint Nicolas, qu’on fêtait le six décembre. (...)

2007

Sang froid

J’ai failli perdre mon sang-froid, me raconta un jour mon vieil oncle Giovanni.

2006

Une authentique bêtise

Quelle bêtise, aussi, d’aller couvrir, pour le canard local, ce fichu salon de la publicité au centre des congrès de Cambrai ! Et revenir à la rédaction du journal en autobus, encore ! Pas moyen de trouver un collègue complaisant pour me ramener en voiture. (...)

2006

4 discussions

  • 28 mars 2007, par dominique

    je n’ai pas mis de "note" car c’est une histoire atypique. Pas très catholique mais finalement amusante !

  • 7 mars 2007, par anne O’nyme(fan d’agatha christie)

    ba..je voudrais bien mettre un commentaire( et d’ailleurs, c’est fait ; une chose de moins à régler) mais il s’avère que je n’ai pas bien compris l’histoire (après l’avoir lue et relue maintes fois)et j’en suis fort navrée...mais bon ! je suis peut-être après tout pas très futée ! par contre, si quelqu’un voulais bien me l’expliquer ( si possible l’auteur), ce serait très gentil de sa part et je lui en serait très reconaissante.

    • ^ 7 mars 2007, par Daniel Fattore

      ... c’est peut-être ce qu’il y avait à craindre avec ce texte, Anne - et je comprends votre réaction. L’histoire, c’est qu’un prêtre se dit que tout va bien.. jusqu’au moment où il constate que ses aides de sacristie n’arrivent pas à retrouver les osties consacrées, d’où recherche, d’où perte de temps, d’où compromission d’un emploi du temps serré. Le prêtre finit par trancher en envoyant la bénédiction finale.

      Encore merci pour votre commentaire ! J’aurai plaisir à vous (re) lire, soit sous forme de commentaire, soit sous forme de nouvelle.

  • 7 mars 2007, par Daniel Fattore

    Je serai enchanté de lire vos commentaires - ils sont les bienvenus. Merci d’avance !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

 Dans le même rayon : Fantastique

Les sorcières de Navarre

Quand a été brûlée la dernière sorcière en France ? Dans les années 1200 ? Détrompez-vous, c’était en 1670, sous Louis XIV. Il y a 300 ans, autant dire hier.

LES BOGEYMEN

Ça y est. Ce que je redoutais depuis longtemps est arrivé. Je suis en train de devenir l’un d’eux. Toute ma vie je me suis protégé d’eux, ne supportant aucun contact avec eux. Ils m’ont dit que j’étais paranoïaque, ils m’ont dit que je perdais totalement la boule, (...)

Pénibles hallucinations

Depuis son opération Myriam souffrait beaucoup mais restait stoïque et somme toute, pour une adolescente de 17 ans assez courageuse. Toutefois pour calmer la douleur elle pouvait prendre deux ou trois comprimés de Lynix par jour ; un très fort calmant mais (...)

Saut du Doubs

Après un détour en Franche –Comté, et sa rencontre avec Polska, p’tit Brochin, retrouve la cité gentille pour d’autres aventures cocasses... Rendant furieux son dentiste préféré, patientant rue de la corderie tout en écoutant ses (...)