La nuit des morts chimiques (2009)

fabien duquenoy (Auteur)

Avis (2)

3 votes

Notre vidéo pour lire facilement

Thème : Fantastique

( Version du 12 février 2009 )

 Le mot de fabien duquenoy pour La nuit des morts chimiques

La nuit des morts chimiques

La journée touchait à sa fin pour Joe Smith. Pour lui comme pour tant d’autres, il s’agissait du meilleur moment de la journée. Joe était livreur chez Cohen Industries depuis dix-sept ans déjà. Bien qu’il aimait son travail, il savait à quel point il pouvait être dangereux. Cohen Industries était l’un des plus grands fabricants de produits chimiques de la région. Joe devait être prudent car les produits qu’il transportait étaient extrêmement toxiques...

Quatrième de couverture :

Prix : GRATUIT

 Signaler un problème avec l'ebook gratuit.


Découvrez fabien duquenoy :

La France  est à l'honneur avec l'auteur francophone fabien duquenoy
" Né en 1983 à Calais, je suis passioné par la littérature fantastique depuis mon plus jeune âge.Des auteurs tels que Stephen King, H.P Lovecraft, Clive Barker ou encore Graham Masterton m’ont donné l’envie d’écrire... "

Vos commentaires

  • Le 18 février 2009 à 20:38, par Erika En réponse à : La nuit des morts chimiques

    L’histoire est intéréssante. On a envi d’en apprendre plus sur les différents personages.
    Bon courage pour la suite ^^

    Répondre à ce message

    • Le 19 février 2009 à 12:18, par fabien duquenoy En réponse à : La nuit des morts chimiques

      Merci pour ta critique Erika. Ravi que l’histoire t’ai plut. Débutant encore en tant qu’écrivain, je tente de me perfectionner sur ce genre de détails notamment une description plus étendue des lieux, personnages,... Malgré tout j’espère que tu as aimée l’histoire dans l’ensemble...

      Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message



  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.