Libérez vos mots, lisez sans limite ! Publiez et découvrez gratuitement

Accueil > Fantastique > La meilleure solution

Fantastique

La meilleure solution

Sharyann (Auteur)

Nombre de pages en A4 :

Version publiée le 29 juin 2006

Les statistiques du livre

1178 lecteurs ont feuilleté le livre

629 lecteurs ont inclus ce livre dans leur bibliothèque.

Evaluer le livre "La meilleure solution"

0 vote


Thème :
Fantastique

La quatrième de couverture

Il est allongé au sol, dehors à la lumière et la chaleur. Sur les marches de granit brûlantes, il perçoit autour de lui l’allée et venue des premiers diptères. Eux aussi on senti que c’est pour bientôt. Sa respiration est courte et sifflante, son souffle ne tiendra plus longtemps. Quatre jours, peut-être, à condition qu’on ne le fasse pas chier et que les croquettes lui parviennent sans qu’il ne se déplace.
Mais c’est pour tout de suite.

La première page

en cours de rédaction
  

Biographie de Sharyann

Sharyann est un auteur qui a décidé de publier sur Edition999 un ou plusieurs ebooks gratuits. Les livres "Le ciel" "Critères de sélection" "Le sol" "La gaffe" "La meilleure solution" sont pour l’instant les seuls ebooks gratuits publiés sur le site Edition999.info. La littérature partagée est...

Autres(s) parution(s) de l'auteur

Le ciel

Le ciel

L ’air était froid, calme et pur. Les pavés dormaient, ils avaient quitté leur alerte quotidienne ; parce que, savaient-ils, le matin d’un jour férié ne connaissait par ici qu’une très faible affluence piétonne, si bien que sur la place, chacun d’entre (…)

2007

Critères de sélection

Critères de sélection

Jack rampa silencieusement vers son frère qui somnolait sur le matelas moisi. Un pâle rayon lunaire frappait directement son visage sans conscience, et lui donnait une expression candide et sereine. Non, il n’a pas l’air tourmenté, se dit Jack en le (…)

2007

Le sol

Le sol

« -Oh, s’il te plaît, juste encore un peu ! – Ça fait trois fois que tu me demande ça, répondit Lyssyar avec humeur. Je t’ai déjà accordé deux semaines de plus que la normale. – Mais je ne...

2006

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

5 discussions

  • 19 février 2007

    merci pour ce moment de lecture....je suis tout à fait d’accord avec les deux du dessus
    juste pour savoir, c’était fait exprès, le 06/06/06 de la date d’écriture ? parce que le 666, c’est le nombre fétiche du diable et des adptes au satinisme alors les conditions s’y prêtent bien...

    pauline

    • ^ 15 mars 2007, par Sharyann

      Euh... non je ne suis pas allé jusque là ! 06/06/06 est la date où j’ai achevé la composition de ce conte. Peut-être que j’aurais triché avec si j’avais vraiment mis en scène un truc du genre satanique ect, mais autrement, je la met plus pour moi que pour le lecteur (qui de toute façon, je suppose, n’en est jamais très affecté). :)

  • 6 juillet 2006

    Le sujet est vraiment bien ammené, l’ambiance, la façon presque dépassionée de le dire est extraordinaire !! Merci !!!

    • ^ 8 juillet 2006, par Sharyann

      Merci à vous deux c’est gentil. En ce qui concerne les odeurs tu as raison Daniel j’aurais du y penser. Pour la prochaine fois ! ;-)

  • 3 juillet 2006, par Daniel Fattore

    ... bien observé. Beaucoup d’éléments pour fabriquer une ambiance bien macabre. C’est là un texte bien fichu, avec un chouïa de méchanceté, et pas mal de violence. Encore un peu de soleil et les odeurs exacerbées par la chaleur... et on s’y serait cru (bon, c’est la saison...) ! Merci pour ce moment de lecture.

Dans le même rayon :
Fantastique

Contes d'entre les mondes

Contes d’entre les mondes

EULALIA, L, MARCEL auraient bien pu se débrouiller tous seuls s’ils avaient été indépendants. Mais, voilà ! Ils ne le sont pas. Eulalia n’existerait pas sans son Graviton. L n’aurait jamais su ce qu’était un Horizon si les Évènements ne l’y avait pas (…)

Nous les autres

Nous les autres

– Est-ce qu’il y a des choses que tu aimes faire avec ta maman ? – Ce n’est pas ma maman. La petite fille, à qui l’on donnerait maximum quatre ans, a répondu d’une petite voix mais sur un ton qui ne laisse transparaître aucun doute, comme si elle (…)

Les enfants d'Enkidu

Les enfants d’Enkidu : première partie

Lors d’une soirée hivernale, dans le confinement d’un pavillon de la banlieue parisienne, la vie d’Alistair Kridge se voit à jamais bouleversée par la mort brutale de sa compagne, Alicia. Celle-ci, brusquement métamorphosée en une féroce créature, en vient (…)