2622 ebooks gratuits

3256 avis

1031 auteurs

Edition999
Plateforme de lecture et publication gratuites

 428 vues

La licorne du pianiste (2014)

Bernard Tellez (Auteur)

Nombre de pages : 179

 Le mot de Bernard Tellez pour La licorne du pianiste

La licorne du pianiste

La licorne du pianiste, c’est Georgia, gamine de douze à treize ans qui rencontre le narrateur sur un banc du lac de Côme. Elle se sent attirée par cet homme dont la présence lui permet de nier le cocon familial de sa mère divorcée, qui vit avec un homme plus jeune. Elle se sent en symbiose avec le pianiste qui joue le rôle de substitut de père. Peu à peu, un dialogue s’instaure entre lui et la gamine dans sa puberté. C’est une force, des affinités qui les rapprochent. Ils se sentent invinciblement attirés, elle, par le chant, lui, par le fait de l’initier. La gamine fait ses premiers pas devant les feux de la rampe, à Amsterdam. C’est un succès. Dans le groupe qu’elle forme avec son mentor et ses musiciens, elle devient célèbre. Ils changent de continent. Elle va chanter sur d’autres scènes. Sur un bateau, le Tapajos, elle contacte un virus, celui de la méningite cérebro-spinale, et meurt comme une fleur de rose à peine éclose. Le narrateur ne s’en remettra pas. Il fera un essai avec Maria, une jeune Mexicaine rencontrée sur une plage de Veracruz. C’est un échec. Il végète au Mexique jusqu’à ce que le hasard lui donne la chance de rencontrer celle qui lui paraît être un véritable substitut de Georgia. Il se souvient...

L’interview de Bernard Tellez

A la demande de l’auteur, et après la publication chez un éditeur, ce manuscrit a été retiré du site Edition999

Edition999 se satisfait d’avoir fait connaitre cet auteur et cet ebook gratuit à des centaines de lecteurs.
Le but d’Edition999 est atteint, avoir fait connaitre un auteur inconnu.

Biographie de Bernard Tellez

" Originaire du Midi de la France, après avoir vécu en Asie et en Australie, en qualité d’enseignant, l’auteur réside à présent dans sa ville natale. La vocation d’écrire vaut pour lui comme une magnifique utopie qui peut servir d’exutoire, de garde-fou aux problèmes existentiels, voire à toute asphyxie... "

Consultez la page Bernard Tellez d'Edition999