Libérez vos mots, lisez sans limite ! Publiez et découvrez gratuitement

Accueil > Littérature > La licorne du pianiste

Littérature

La licorne du pianiste

Bernard Tellez (Auteur)

Nombre de pages en A4 : 180

Version publiée le 7 mai 2022

Les statistiques du livre

496 lecteurs ont feuilleté le livre

144 lecteurs ont inclus ce livre dans leur bibliothèque.

Evaluer le livre "La licorne du pianiste"

1 vote

Note Moyenne

4.98/5 sur 1 votants

Thème :
Littérature

La quatrième de couverture

Sur un banc du lac de Côme, un pianiste compositeur rencontre une gamine qu’il initie au chant : Georgia. Elle a le don de la voix. Dans une salle d’Amsterdam, c’est un triomphe. A près plusieurs tournées en Europe du Nord, au cours d’un voyage au Mexique, elle meurt prématurément, comme une rose qui se fane, à peine éclose. Le narrateur, affligé par ce coup du sort, n’aura cesse de se survivre, en rencontrant des sosies, sous produit de Georgia.

La première page

Quand je lève les yeux de mon livre, par la baie vitrée ouverte sur la forêt, je vois un milan traverser l’espace… L’épervier ralentit son vol, tournoie, décrit des cercles de plus en plus lents, de plus en plus étroits, avant de foncer comme une pierre, sur sa proie… Je peux le voir, durant quelques secondes, sur le bord de mon regard, les ailes tendues… La baie presque coupée en deux donne sur le lac, aux vaguelettes s’essoufflant sur la rive ombrée par les arbres de la forêt, des pins sylvestres, des mélèzes, des sapins, dont la masse s’orne parfois d’une chevelure inattendue d’allées de palmiers, de vergers d’oliviers et de citronniers… Il fait beau. Le ciel est d’un bleu presque pur, parcouru de cumulus presque blancs qui s’effilochent à peine, avant de disparaître... C’est le microclimat du lac de Côme, avec son soleil, sa douceur de vivre, sa flore… Le rapace, dans son vol, maintenait une ligne fixe, continue… Je sentais qu’il n’avait pas de marge d’erreur. Quand il évoluait dans une série de cercles concentriques, avec son plumage foncé, légèrement teinté de vert, aux rémiges, il glissait en vol plané, la « main » de l’aile tenue en dessous de l’horizontale, en inclinant la tête vers le bas, pour scruter le sol, du regard… Il s’empara d’un poisson mort, ou à demi, qui flottait sur l’eau verte du miroir du lac, avant de reprendre son envol et de disparaître dans l’atmosphère, vers l’épaisseur des arbres… S’il évoluait selon un dessein préétabli, c’est parce qu’il avait faim. Si c’était une femelle, peut-être chassait-elle pour nourrir ses petits ? L’occasion fait le larron. Les oiseaux n’ont pas le choix… On ne peut pas l’imaginer, ne cherchant rien, ne faisant que passer. Son instinct lui disait qu’il y avait quelque chose à manger, quelque part, son odorat, son bec d’oiseau de proie, son regard de rapace. Il en a profité…

  

Biographie de Bernard Tellez

Ambassadeur Edition999

Originaire du Midi de la France, après avoir vécu en Asie et en Australie, en qualité d’enseignant, l’auteur réside à présent dans sa ville natale. La vocation d’écrire vaut pour lui comme une magnifique utopie qui peut servir d’exutoire, de garde-fou aux problèmes existentiels, voire à toute...

Lire son interview

Autres(s) parution(s) de l'auteur

La voisine d'à côté

La voisine d’à côté

Fasciné par l’obscénité des propos de ses nouveaux voisins de palier, Arthur Boilieu prend conscience de sa vie étriquée, de son mariage morne. Il fait connaissance de sa voisine...

2023

Danse sur la glace, Svetlana

Danse sur la glace, Svetlana

Un amour chaotique entre Yannick et Svetlana, patineuse sur glace d’origine russe, jusqu’à ce que par amour, Yannick venge son honneur blessé de jeune femme, ce qui remet en cause leur comportement.

2023

Qu'importe ici, ou ailleurs

Qu’importe ici, ou ailleurs

Abel Dubois, jeune retraité, commence à écrire un roman dont l’héroïne, Alice, est une jeune lycéenne... Il rencontre Mathilde, divorcée et mère d’une jeune fille de dix-sept ans, qui porte le même prénom que son héroïne. Troublé par ce hasard qui lie la (…)

2023

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

Dans le même rayon :
Littérature

Marseille génération

Marseille génération

Dans la grande ville de Marseille, parmi cette jeunesse désœuvrée et parfois violente grandie Olivier. Cet adolescent timide découvre l’amour, le sens de l’amitié, fait l’école buissonnière, mais découvre aussi la délinquance et l’argent facile. Entraîné (…)

Arifidy le jour du choix

Arifidy le jour du choix

C’est à Madagascar ,que Maéva, professeur de langue française vit une histoire d’amour avec jandra au moment des événements de la révolution, elle doit, s’expatriée en France, sa vie va complètement changer.

Journal d'un enfant.

Journal d’un enfant. "Le ciel est blanc et les plafonds sont bleus !"

Lorsque j’ai commencé à écrire ce roman je me suis interrogé sur ce qui reste de notre existence, de notre vie. Ce que l’on appelle notre mémoire, nos souvenirs. En fait il n’en reste que des bribes, des morceaux disparates éparpillés dans notre cerveau, (…)