Edition999
La plateforme gratuite de diffusion littéraire

Accueil > Littérature > L’histoire du vent

L’histoire du vent

Djilali Mekrazi (Auteur)

Nombre de pages : 19

 Remercier Djilali Mekrazi

 Ce livre a été élu "Coup de cœur des lecteurs Edition999"

Les statistiques du livre


239 Lectures
22 Lectures / 31 jours


4.89 /5 sur 37 votants

951 visites

Evaluer le livre


Thème : Littérature

( Version du 24 mai 2022 )

 La quatrième de couverture

Si ce petit livre est publié, il aurait au moins servi à quelque chose. Certains l’ont déjà lu ailleurs..
Mon blog sur Google : mekrazi-djilali.blogspot.com

Une histoire racontée par le vent à ceux qui savent l’entendre.

 La première page

Ton nom est un mystère. Je le garde prisonnier. C’est une fleur des champs par un jour de printemps, une goutte de pluie dans un désert lointain, un cirrus blanc échevelé au vent. Il peut être ou colombe ou nuage ou serpent !

Je n’ai fait que rêver en suivant tes empreintes, fraîches et nettes encore sur la tourbe mouillée. Légère comme l’aurore qui pâlit à l’orient, la trace de ton pied fragile et délicat, affleure à la lueur du soleil naissant.

Le livre audio ici : https://archive.org/details/lhistoire-du-vent_202111

  Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

Biographie de Djilali Mekrazi

 Ambassadeur Edition999

Je suis un pilote d’hélicoptère. J’écris depuis longtemps sans jamais avoir publié à part sur des sites web. Je suis né en 1954 à Oued Fodda. J’ai fait l’université puis j’ai suivi une formation de pilote d’hélicoptère à Héli-Union en 1979 (Tarbes). Je suis marié, père de cinq enfants. Actuellement en...

 Lire son interview

 Autres(s) parution(s) de l'auteur

Selena, fille de la montagne

Cette histoire d’une petite fille éveillée dont le destin a dispersé les rêves et déçu les ambitions aurait pu avoir lieu dans n’importe quelle montagne de ce grand pays qu’on appelle l’Algérie.

2022

Méléna. Une histoire du vent.

Ce livre est la complainte d’un rêve qui s’est enfui pour échapper au réel et ses nombreux tourments. Les mots qui peuvent la décrire n’existent pas encore. Même le chant le plus triste ne pourrait l’approcher.

2021

Jeu cosmique

Nous avons eu une chance inouïe de revenir dans l’espace connu. Mais à quel temps se situe notre présent actuel je ne saurais le dire. Le vaisseau est intact, il a encore de longues années de fonctionnement devant lui. Son énergie est inépuisable et nous avons (...)

2021

Parenté des langues européennes, des langues sémitiques et du Berbère.

La lecture de cette liste donne l’impression qu’il s’agit d’un phénomène d’emprunt lexical réalisé à différentes époques. C’est à dire que les langues indo-européennes se sont trouvées au contact des langues afro-asiatiques à plusieurs reprises favorisant ainsi des (...)

2021

2 discussions

  • 26 janvier 2021, par Mekrazi Djilali

    Je voudrais que le lecteur sache qu’il m’est impossible de donner plus de précisions sur les personnages de ce récit. Il n’a pas été facile de mettre au point un scénario neutre afin de laisser les acteurs dans l’ombre. Pour cette raison, j’ai mis cette histoire sous une forme poétique. Les éléments s’enchainent. Il y a d’abord la ville ou la femme , la ville-femme. Vient ensuite la période du rêve qui déforme la réalité et introduit la palette sentimentale. Puis le doute qui s’installe à cause de comportements inexplicables et de paroles équivoques : c’est le vent qui s’en charge. La confrontation mène à la rupture qui est suivie de l’errance dans le désert de la solitude où le souvenir devient mirage. A la fin, la mort achève ce qui reste encore de ce drame sentimental. Les acteurs disparaissent. Seule demeure la complainte indicible du vent.

  • 26 janvier 2021, par Atlas

    Ce livre me paraît tel un essai qui qui propose une série de réflexions sur des sujets ressentis par notre écrivain, sans s’étaler sur une explication complète de chaque sujet traité, mais propose plutôt une réflexion intuitive de ce qu’il ressent.
    J’étais quand même bien ravi de lire cet essai qui est un début captivant et réussi. Je souhaite à notre écrivain qu’il continue dans ses écrits, sans s’arrêter à un seul livre.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

 Dans le même rayon : Littérature

J’ai frappé une femme

Extrait de presse (revue "Culture et Compagnie") : Loin de la violence annoncée, c’est une tendresse chaotique et parfois déroutante qui se raconte au fil des pages, dans une succession de quelques lettres à la bien-aimée, dont l’agencement recompose une (...)

Ce qui ne tue pas ne tue pas

Le protagoniste est un écrivain qui cherche à se ressourcer en créant un atelier d’écriture. Ses pas le mènent dans un café fréquenté par des SDF qu’il va rencontrer par le biais des mots échangés au Bic. Ce premier livre est donc une phase (...)

Triste sort pour la jeune mariée (la Dame Blanche de Trécesson)

Dans cette région mythique de Brocéliande, deux familles nobles se détestent depuis des lustres. Comme dans Roméo et Juliette, deux jeunes gens des deux clans tombent éperdument amoureux et décident de se marier secrètement. La jeune femme accusée d’avoir trahi (...)

La famille Demasquay

La famille Demasquay vit à l’heure du confinement. Parents, enfants, grands-parents, amis partagent des moments de vie confinée : travail, loisirs, difficultés et joies, tout cela dans la bonne humeur (...)