L’Apôtre de la haine

Désiré Kraffa (Auteur)

Publié le 19 décembre 2017

 sur une moyenne de 12 votes

Thème : Biographie

 Le mot de Désiré Kraffa pour L’Apôtre de la haine

L’Apôtre de la haine

Monsieur Dylann Storm Roof est jeune, on lui donnerait le bon Dieu sans confession. Il est né pour haïr l’autre, son frère noir de peau. L’ange de lumière est beau, mais c’est l’adversaire le plus redoutable de Dieu son créateur. Certains haïssent les noirs justes pour leur apparence. En Occident la couleur noire est chargée négativement, et l’amalgame est vite fait. On voit chez le noir que du négatif. C’est le représentant du diable sur terre, pour certain. Alors que la rose a des épines, mais c’est la fleur la plus belle du monde végétal. Le côté angélique de Dylann Storm Roof n’a pas suscité de soupçons. Il a été accueilli sans méfiance par les fidèles de cette église où il s’apprêtait à les abattre. Dans sa tête des idées mortifères. Aujourd’hui il mettra sa sentence à exécution sans état d’âme. Les noirs pour lui n’ont aucune espèce d’importance. Son pays les USA permet à quiconque de posséder les armes à feu, même ceux qui n’en n’ont pas le droit. Lui et sa tribu ont la haine du noir, ils en font l’apologie depuis longtemps, et ils se sentent au-dessus de la loi. Le mal n’est pas de leur côté, car ils sont blanc de peau. La suprématie blanche, comme ils s’en disent appartenir est basée sur la glorification de l’homme blanc sur les autres entités terrestres.
Monsieur Dylann Storm Roof, avait l’intime conviction qu’il pouvait ôter la vie d’un noir sans s’en inquiéter, comme si on pouvait lui trouver des circonstances atténuantes ! Les noirs le répugnent à tel point qu’il souhaite qu’ils quittent son Amérique à lui. Tout comme à son appartenance aux groupuscules qui rêvent d’un passé glorieux où les maîtres blancs exploitaient de pauvres noirs fraîchement débarqués de leur tropique par la force. C’est de cela que Monsieur Dylann Storm Roof rêvait depuis qu’il est devenu membre à part entière de ce groupuscule raciste. Pour eux, les noirs doivent rester esclaves ou quitter l’Amérique. Dylann Storm Roof se rêvait ‘’maître justicier " pour punir et chasser les noirs comme le faisait le KKK en son temps. S’il était Dieu ? Le monde ne serait peuplé que de blancs. Mais la réalité est autre : maintenant les noirs et les blancs s’assoient à la même table comme l’a rêvé Martin Luther King. Et l’incroyable ! Un noir est son président ! Sa fierté blanche a pris un coup.

Quatrième de couverture :

Monsieur Dylann Storm Roof est jeune, on lui donnerait le bon Dieu sans confession. Il est né pour haïr l’autre, son frère noir de peau. L’ange de lumière est beau, mais c’est l’adversaire le plus redoutable de Dieu son créateur. Certains haïssent les noirs justes pour leur apparence. En Occident la couleur noire est chargée négativement, et l’amalgame est vite fait. On voit chez le noir que du négatif. C’est le représentant du diable sur terre, pour certain. Alors que la rose a des épines, mais c’est la fleur la plus belle du monde végétal. Le côté angélique de Dylann Storm Roof n’a pas suscité de soupçons. Il a été accueilli sans méfiance par les fidèles de cette église où il s’apprêtait à les abattre. Dans sa tête des idées mortifères. Aujourd’hui il mettra sa sentence à exécution sans état d’âme. Les noirs pour lui n’ont aucune espèce d’importance. Son pays les USA permet à quiconque de posséder les armes à feu, même ceux qui n’en n’ont pas le droit. Lui et sa tribu ont la haine du noir, ils en font l’apologie depuis longtemps, et ils se sentent au-dessus de la loi. Le mal n’est pas de leur côté, car ils sont blanc de peau. La suprématie blanche, comme ils s’en disent appartenir est basée sur la glorification de l’homme blanc sur les autres entités terrestres.
Monsieur Dylann Storm Roof, avait l’intime conviction qu’il pouvait ôter la vie d’un noir sans s’en inquiéter, comme si on pouvait lui trouver des circonstances atténuantes ! Les noirs le répugnent à tel point qu’il souhaite qu’ils quittent son Amérique à lui. Tout comme à son appartenance aux groupuscules qui rêvent d’un passé glorieux où les maîtres blancs exploitaient de pauvres noirs fraîchement débarqués de leur tropique par la force. C’est de cela que Monsieur Dylann Storm Roof rêvait depuis qu’il est devenu membre à part entière de ce groupuscule raciste. Pour eux, les noirs doivent rester esclaves ou quitter l’Amérique. Dylann Storm Roof se rêvait ‘’maître justicier " pour punir et chasser les noirs comme le faisait le KKK en son temps. S’il était Dieu ? Le monde ne serait peuplé que de blancs. Mais la réalité est autre : maintenant les noirs et les blancs s’assoient à la même table comme l’a rêvé Martin Luther King. Et l’incroyable ! Un noir est son président ! Sa fierté blanche a pris un coup.

 Signaler un problème avec l'ebook gratuit.


Découvrez Désiré Kraffa :
 Auteur ambassadeur chez Edition999

La France  est à l'honneur avec l'auteur francophone Désiré Kraffa
" Auteur écrivain, diplômé en sciences sociales et sciences humaines. "

 Lire son interview avec Edition999

  • Avis (2)

    Vos commentaires

    • Le 8 janvier 2018 à 08:44, par KRAFFA En réponse à : L’Apôtre de la haine

      Bonjour
      Ce livre a été accepté pour publication aux éditions du net, et sera bientôt proposé sur le site des edition999 en livre papier avec votre autorisation.
      Bonne année 2018
      Cordialement
      Votre auteur
      Kraffa

      Répondre à ce message

    • Le 19 décembre 2017 à 14:58, par Jean-Michel En réponse à : L’Apôtre de la haine

      L’auteur a livré ce jour une nouvelle version corrigée.
      Merci à Désiré Kraffa et bonne lecture à tous.

      Répondre à ce message

REDIGER UN AVIS
modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.